Pierre Fluck

  • Ce manuel s'articule en trois parties. Dans l'archéologie industrielle normative, nous nous questionnons sur la signification de la discipline, son champ, ses problématiques, sa méthode. Cette partie épistémologique s'appuie sur de nombreux exemples qui viennent en édulcorer l'apparente sévérité. L'archéologie industrielle descriptive explore ensuite le panorama des résultats obtenus par les chercheurs dans le monde, comme les énergies à travers l'histoire, ou les architectures de l'industrie, jusqu'aux paysages et aux territoires. Enfin, l'archéologie industrielle appliquée scrute et analyse, sur des sites qui ont acquis le statut de patrimoine, les obstacles et les enjeux sociétaux des reconversions. Mais un autre défi embrasse la gestion de ce que nous appelons le « passif » de l'héritage de l'industrie. Au final, cet ouvrage - premier du genre en langue française - contribue à réhabiliter l'archéologie industrielle, une discipline en perte de crédit au profit du patrimoine industriel. Si les deux champs d'étude ont beaucoup en commun, le premier transcende très largement le second.

  • Vous allez changer d'avis sur le patrimoine industriel ! Ce livre est le résultat d'une enquête de détective sur les merveilles visibles ou cachées de l'héritage de cette "ville qui épousa l'industrie".
    Des sentiers secrets nous conduiront dans le croissant fertile des premières manufactures d'indiennes, ou bien le long du petit canal où s'enfilaient les usines comme des perles sur une ficelle. Même les meilleurs connaisseurs de Mulhouse seront surpris de découvrir des traces de notre histoire que le chercheur a dénichées "derrière les fagots". Le festival des grandes usines de briques précède les architectures aventurières du Xxe siècle.
    C'est tout cela, indissociable d'un modèle de société qui défia les imaginations, qui fait que Mulhouse est différente des autres villes. Car cet héritage industriel, lorsque l'on change le regard qu'on y porte, se transmute en patrimoine. Ainsi revisité, il rend cette ville belle et attachante.

  • Tout le monde connaît les fils à broder marqués de la légendaire tête de cheval. Mais qui donc sait ce que cachent les façades de briques de la rue du Fil ? Quelle mystérieuse cité interdite se dissimule derrière ces murs rouges, un peu à l'image de ces domaines impénétrables hérités de la société féodale ? En lisant ce livre, vous entrerez dans un étrange univers. Vous allez vous transformer en acteur, en explorateur d'un passé fascinant témoin du génie humain, un passé marqué de l'empreinte d'un esprit pionnier à la recherche effrénée de l'innovation. Vous vous arrêterez devant la façade aux 188 fenêtres, qui symbolise la révolution industrielle comme le Parthénon le fait de la Grèce antique. Vous débusquerez des objets aussi contrastés que des étoffes imprimées oubliées, ou bien cette "grande machine" autour de laquelle a été construit un musée tout entier voué à l'électricité. Vous découvrirez les témoignages de ces hommes et de ces femmes qui, croisés, échaffaudent une culture de l'entreprise. Et vous réaliserez alors à quel point cette "usine-ville" s'intègre dans un réseau, à quel point elle entre en communion avec d'autres "gemmes patrimoniales", au premier rang desquelles la Cité. Un réseau qui façonne à l'échelle de Mulhouse toute entière un patrimoine indivisible, un héritage hors du commun. Un patrimoine qui exhale d'ailleurs un très fort parfum de modernité.

  • Vous allez changer d'avis sur le patrimoine industriel !
    Ce livre est le résultat d'une enquête de détective sur les merveilles visibles ou cachées de l'héritage de cette « ville qui épousa l'industrie ». Des sentiers secrets nous conduiront dans le croissant fertile des premières manufactures d'indiennes, ou le long du petit canal où s'enfilaient les usines comme des perles. Même les bons connaisseurs de Mulhouse seront surpris de découvrir des traces de notre histoire que le chercheur est allé dénicher aux endroits les plus inattendus.
    Le festival des grandes usines de briques précède les architectures aventurières du XXe siècle. C'est tout cela, indissociable d'un modèle de société qui défia les imaginations, qui fait que Mulhouse est différente.
    Car cet héritage industriel, lorsque l'on change le regard qu'on y porte, se transmute en patrimoine. Ainsi revisité, il rend cette ville belle et attachante. Et c'est en construisant son passé qu'on prépare son avenir.

empty