Pierre Richard

  • Et la voilà, l'étoile qui me guide en toutes circonstances : le rêve. Pour moi, la vie est un gros gâteau, avec des tranches de réalité et des tranches de rêve. Ce sont ces dernières que j'avale avec le plus d'appétit, et ça depuis l'enfance.
    Bien sûr, au fil des temps, j'ai abandonné l'idée d'être Tarzan ou Geronimo, et après quelques années de latence, j'ai trouvé, après avoir découvert Danny Kaye, le « truc » : devenir acteur. Ainsi, je pouvais continuer à poursuivre mes rêves d'enfance, jouer à être un autre. Vivre mille aventures à travers les personnages que j'interprétais. Je suis devenu publiciste, avocat, assistant social, psychanalyste, mais à ma façon. Seulement voilà, être comédien, c'est quoi ?
    /> Donner vie à des personnages que vous n'êtes pas, avec le plus de réalisme possible, de vérité surtout. Et paradoxalement, c'est toujours moi qu'on retrouve derrière ces personnages et non le contraire. C'est peut-être pourquoi j'ai toujours douté d'être un comédien. C'était toujours moi, confronté à des situations comiques : distrait, inadapté, malchanceux, timide.

  • Pierre H. Richard fait un constat alarmant : en Occident, les terroristes attaquent désormais les civils, et des lieux jusqu'à présent épargnés par des attaques, surtout ici, comme les commissariats, les synagogues, les mosquées, les journaux. Mais les symboles ne suffisent plus. Chacun de nous peut devenir une cible. La France est en guerre. Et les attentats sont toujours revendiqués par une organisation islamique radicale.
    La menace vient maintenant souvent de l'intérieur de chaque pays occidental, et le nombre d'islamistes radicalisés de cesse d'augmenter. L'auteur fait dans cet essai une analyse de l'évolution du terrorisme, essentiellement en Occident à l'aide de diverses sources de renseignements (journaux, renseignements internationaux, thèses universitaires) pour dresser un portrait réaliste de la menace islamiste.
    />

  • Pierre d'Epinac, archevêque de Lyon (1573-1599) : la Papauté et la Ligue française / par l'abbé P. Richard,...
    Date de l'édition originale : 1901 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Le 2 novembre 1949, le lieutenant Richard, chef de poste à Xieng Kho, est encerclé et attaqué par près de 600 Vietminhs. Après une résistance acharnée le poste est submergé et le lieutenant Richard, blessé à la racine du bras est capturé. Il sera "opéré" sur une civière, sans anesthésie et perdra donc son bras droit. Il est évacué sur le camp des prisonniers des officiers et là il subit la manipulation intellectuelle des régimes communistes : le lavage de cerveau et l'endoctrinement. Il fut libéré avec les autres officiers en septembre 1954.

    Sur commande
  • Issu de la culture écossaise, Pierre Richard explore deux cents ans de pratique du curling au Québec : les championnats, les clubs et les joueurs, l'évolution des techniques et des outils de jeu sont présentés, tout en mettant un accent particulier sur la sociabilité qui caractérise cette pratique. Au-delà du phénomène sportif, c'est un regard sur l'ensemble de la société québécoise qui est ici posé.

    Sur commande
  • L'inoubliable « grand blond » se livre pour la première fois dans ce recueil de souvenirs et d'anecdotes inédites glanées sur plus de trente ans de carrière.
    Plutôt que de s;intéresser à lui, Pierre Richard a choisi de mettre les autres sur le devant de la scène, notamment les comédiens et les réalisateurs avec lesquels il a partagé des moments inoubliables.
    On croise ainsi, entre autres, dans ce livre, Mireille Darc dans le plus simple appareil, :J3ernard Blier et sa mauvaise foi légendaire, Jean Carmet et ses mystifications géniales, Barbara et sa myopie, Gérard Oury en Mister catastrophe, ou encore Gérard Depardieu expérimentant les effets du vin rouge sur son jeu d'acteur. On y découvre également comment on peut s'endormir sur scène, négocier ou pas un fou rire, comment on peut prendre 20 gifles dans une seule journée ou bien l'incidence, au cabaret, du douzième spectateur sur l'estomac du comédien.
    Le regard à la fois décalé, tendre et satirique de Pierre Richard, fait à nouveau merveille dans ces sortes de « mémoires », à l'humour omniprésent, dans lesquelles le comédien ne perd pas une occasion, en passant, de s'attaquer à la bêtise humaine sous toutes ses formes, en particulier les plus ridicules.

  • Les insectes disparaissent à une vitesse inquiétante ! Ce livre, en dressant le portrait de certains d'entre eux, emblématiques et menacés, est à la fois une alerte mais aussi une sensibilisation à leur préservation en France et en Europe. Il s'agit du groupe le plus important du monde animal. Et pourtant, ces papillons, ces libellules, ces coléoptères, ces abeilles, ces criquets et ces sauterelles sont victimes de la dégradation de leurs milieux. Modification des paysages agricoles, emploi massif et inadapté des pesticides et des engrais azotés, assèchement des zones humides, exploitation forestière intensive... Toutes ces agressions, et d'autres encore, on un point commun : l'action de l'homme. La diminution du nombre et de la diversité des insectes doit nous interroger car de très nombreuses espèces sont de précieux auxiliaires des activités humaines et toutes jouent un rôle essentiel dans le maintien des équilibres écologiques. Il est encore temps d'agir, tant sur le plan individuel que collectif, c'est le message que porte haut et fort ce livre magnifique.

  • En 208 pages, 8 chapitres (dont 7 chronologiques et le dernier réservé aux femmes), cet "Encyclope" retrace l'histoire de l'exploration de la Terre, accomplie par des aventuriers intrépides et exceptionnels. Centré sur le monde occidental, mais évoquant d'autres civilisations, il montre comment la connaissance de notre planète s'est peu à peu élargie. En prenant le parti de présenter cette découverte du monde à travers les personnages qui l'ont menée, il nous la rend plus accessible et plus étonnante encore. Erik le Rouge, Marco Polo, Magellan, Cartier, Bering, Bougainville, La Pérouse, Livingstone, Speke, Nansen, Amundsen, Gagarine, Armstrong, David-Néel. plus de 100 portraits d'explorateurs aux destins fascinants se succèdent pour satisfaire notre curiosité, nous faire rêver et fantasmer loin des tempêtes et du danger.Aussi bien illustré que les autres titres (plus de 200 dessins, photos et cartes), cet "Encyclope" va permettre aux jeunes lecteurs d'enrichir leurs connaissances et - pourquoi pas - susciter des vocations ! Car, s'il n'existe plus de terres inconnues, beaucoup d'endroits restent encore à découvrir et à comprendre, tandis que, parallèlement, l'exploration du système solaire est en marche.

  • Ce livre, écrit par Pierre Jouventin, scientifique et éthologue français ayant élevé une louve dans son appartement et Guillaume Richard, comportementaliste animalier et éducateur canin, propose une méthode efficace pour obtenir en douceur mais fermement l'obéissance de son chien, sans aller contre ses instincts naturels mais en gardant le contrôle de l'animal.

    La première partie théorique, écrite par Pierre Jouventin, mêle histoire et science, permet de comprendre pourquoi cette espèce a été domestiquée plusieurs dizaines de milliers d'années avant toutes les autres et pourquoi le chien est le meilleur ami de l'homme.
    La seconde partie, pratique, écrite par Guillaume Richard, nous apprend à « penser chien » afin de nous permettre de construire notre relation avec lui. Les différents chapitres guident pas à pas le propriétaire pour qu'il devienne complice de son animal et proposent de nombreux exercices et jeux, pour matérialiser et cimenter leur lien.

    Ce livre, né de réflexions sur la cause animale, permettra de refonder sa relation avec un animal paradoxalement mal connu car très accommodant. Le but ultime étant de parvenir à une entente profonde avec un animal si proche sur le plan psychologique et émotionnel, mais si différent sur le plan morphologique et sensoriel.

    Découvrez le loup caché dans votre chien et apprenez à « penser chien » !

  • Linux est un système d'exploitation libre et gratuit !

    Alors libre à vous d'essayer ce système stable et évolutif et pourquoi pas de l'adopter. Ce livre est le parfait manuel de survie de tout utilisateur néophyte de Linux. De la préparation d'un PC pour Linux, en passant par l'installation, la configuration des périphériques et des connexions Internet, vous découvrirez tout ce qui fait de Linux un système à part mais tellement performant dans le monde du PC. Vous apprendrez également à utiliser GNOME (qui n'est pas un petit être maléfique), la superbe interface graphique de Linux.

    Ce livre a été entièrement mis à jour pour les dernières distributions Fedora et Mandriva.

  • Que mangent les Coléoptères ? Pourquoi certains scarabées roulent-ils une « pilule » de bouse ? Que sont les Coléoptères « jardiniers » ? Comment les Coléoptères communiquent-ils entre eux ? Pourquoi le Ver luisant émet-il de la lumière ? Comment les dytiques et les gyrins respirent-ils sous l'eau ? Comment les Coléoptères résistent-ils au froid ?

    Cet ouvrage répond à ces questions, et bien plus encore : il révèle les moeurs de certaines des quelques 20 000 espèces de Coléoptères d'Europe, dont il illustre la diversité surprenante comme l'importance écologique.

    - Une iconographie de qualité et souvent originale au service d'observations actualisées.

    - Un ouvrage sans équivalent dans l'édition naturaliste des trente dernières années.

    - Un texte intéressant l'entomologiste comme l'amateur curieux de nature, qui permet de mieux comprendre la place prééminente qu'occupent ces insectes dans notre environnement.

  • À partir de la fin du XIXe siècle, sous les combles du palais de justice de Paris, Alphonse Bertillon - chef du service de l'identité judiciaire - pose les fondements d'une nouvelle logique policière à partir de l'exploitation méthodique d'indices infinitésimaux. Il vise ainsi à faire tomber de son trône la reine des preuves : les aveux. De l'identification des récidivistes au traitement de la scène de crime, ce pionnier oriente les forces de l'ordre vers la « modernité » et n'aura de cesse d'ouvrir de nouveaux champs d'investigation.

    Une très riche iconographie émanant notamment des archives de la préfecture de Police, de fonds privés et des laboratoires de la police et de la gendarmerie nationales illustre la guerre que n'a cessé depuis lors de mener « la science contre le crime ».

    Au fil des pages sont évoquées et illustrées de très nombreuses affaires qui ont fait la une des quotidiens : les attentats anarchistes de la Belle Époque, la bande à Bonnot, le procès d'Alfred Dreyfus, le crime de l'impasse Ronsin ou, plus près de nous, l'affaire Grégory, les tueurs en série Thierry Paulin, Denis Waxin et Guy Georges, la petite martyre de l'A10...

    Sous le regard croisé du chercheur en sciences sociales et du policier spécialiste de la police technique et scientifique, l'ouvrage montre comment, peu à peu, les « hommes en blanc » ont investi la scène de crime, ont appris à faire parler la matière en observant au-delà du visible et en pénétrant au coeur de la cellule.

  • La poésie moderne « enfonce » le monde et l'esprit pour y appréhender un sens enseveli. Elle naît de la profondeur multiple ; elle la mime, l'anime et l'opère, comme physiquement, par le jeu de son langage.

    Ces essais, consacrés aux oeuvres de Nerval, Baudelaire, Verlaine et Rimbaud, s'efforcent de saisir un moment originel de la création littéraire. Ils tentent d'analyser les quelques bonheurs d'expression à travers lesquels tout écrivain découvre sa voix et sa vérité d'homme.

  • Linux est un système d'exploitation libre et gratuit ! Alors libre à vous d'essayer ce système stable et évolutif et pourquoi pas de l'adopter.

    Ce livre est le parfait manuel de survie de tout utilisateur néophyte de Linux. De la préparation d'un PC pour Linux, en passant par l'installation, la configuration des périphériques et des connexions Internet, vous découvrirez tout ce qui fait de Linux un système à part mais tellement performant dans le monde du PC.
    Vous apprendrez également à utiliser GNOME (qui n'est pas un petit être maléfique), la superbe interface graphique de Linux. Vous découvrirez dans ce livre les toute dernières distributions Mandriva et Fedora qui sont à ce jour les plus simples à implémenter mais aussi les plus fiables.

  • Balzac, Hugo, Lamartine, Vigny, Musset, Guérin, Sainte-Beuve : pour chacun de ces grands écrivains romantiques, Jean-Pierre Richard a voulu dessiner le paysage qui lui était propre. Il explore ce monde singulier de sensation, de rêverie, d'écriture, où se retrouve, chaque fois différent, le plaisir de la lecture.

    Pour la phénoménologie, a-t-on dit, « les sens ont un sens » : si elle a raison, c'est bien ce « sens des sens » que ces études tentent de repérer, d'amener progressivement au jour.

    1 autre édition :

  • Pierre Reverdy, Saint-John Perse, René Char, Paul Éluard, Georges Schehadé, Francis Ponge, Guillevic, Yves Bonnefoy, André du Bouchet, Philippe Jaccottet, Jacques Dupin.

    Quel est le projet de ces études ? Saisir la création littéraire à son origine, surprendre la conscience poétique au moment où elle se découvre à elle-même dans l'aventure d'un monde et d'un langage. Pour chacun des poètes considérés, l'auteur a tenté de dessiner les grandes lignes de son univers imaginaire : système de sensations favorites, de formes préférées, d'images récurrentes - paysage mental né du paysage réel, et l'inventant cependant, le réarticulant dans un espace neuf de mots et de choses.

  • " à quoi cela sert-il, finalement d'être un écrivain, ou même un simple lecteur, un praticien ou un accompagnateur d'écritureoe " a cette question répondent, chez pierre michon, d'autres questions: " qu'est-ce qui transforme une existence en une "vie"oe ", ou encore: " pourquoi se met-on à écrire, à peindreoe ".
    Guidé par ces interrogations, jean-pierre richard chemine à travers des oeuvres qui, des vies minuscules à maîtres et serviteurs, de rimbaud le fils à vie de joseph roulin, sont toujours hantées par leur propre origine. au fil de plusieurs études, chacune liée à un livre ou à un personnage de michon, le critique trouve des indices sur ce qui fait le monde et ce que peut y faire l'artiste, ou simplement l'homme.
    La recherche est méticuleuse, elle explore la matière même des textes: les mots et les choses s'y entremêlent pour nous laisser apercevoir, au travers des personnages et de leur inscription dans un paysage, dans un style, ce qui déclenche chez l'écrivain lui-même la vocation de l'écriture

  • Nul, au temps de Shakespeare, n'a su autant que lui transmuer l'obscénité verbale en énergie dramatique, jusqu'à produire sous l'intrigue officielle de ses pièces un tout autre spectacle, fait des péripéties salaces du langage lui-même.
    C'est à cette production parallèle, à cet autre théâtre, le plus souvent désopilant, que nous sommes invités à assister ici. On y découvre un pan méconnu du génie créateur de Shakespeare.
    Car ce montreur d'hommes est aussi un pornographe hors pair, assurément le plus doué de sa génération. De sa première à sa dernière (39e ?) pièce, il a cultivé systématiquement une double entente saturée d'obscénité, qui va bien au-delà de la trouvaille ponctuelle, dans le cadre d'une véritable stratégie dramaturgique de l'équivoque.
    Ce voyage d'exploration pourra éclairer les anglicistes, les traducteurs ou les gens de théâtre. Il se lit aussi comme un recueil des mille et un contes grivois qui composent, pourrait-on dire, le Décaméron de Shakespeare.

  • Les croisades ! Le mot est aujourd'hui utilisé en toute occasion.
    Pourtant que savons-nous vraiment de ce formidable mouvement qui démarra voici neuf siècles, à l'appel du pape Urbain II ? Des dizaines de milliers d'hommes se lancèrent dans une première expédition dont les objectifs ne sont pas toujours clairs. Il fallait sans doute exporter la violence que les combattants entretenaient dans le monde occidental, mais un but spirituel guidait surtout les hommes de guerre qui endossaient la croix pour partir à la conquête des Lieux saints.
    Ensuite porter secours aux royaumes chrétiens d'Orient devint une obligation. Plusieurs croisades prirent la direction de la Terre Sainte non sans des exactions dont pâtirent aussi les habitants de Constantinople pourtant frères en Christ de leurs attaquants. Le Maghreb connut son lot d'agressions, en Tunisie, où Saint Louis s'illustra, à défaut d'avoir pu aller plus loin vers l'Orient. Ce livre raconte donc une histoire trop souvent mythifiée.
    Il reconstitue avec précision une aventure collective qui, pour le meilleur ou pour le pire, rapprocha les habitants des rives de la Méditerranée.

empty