Pierre Lagayette

  • 19 dates-chapitres qui ont fait l'histoire américaine :
    - un exposé principal en anglais et un éclairage complémentaire en français.
    - des rubriques d'accompagnement (keywords, figures, people, places).
    - des cartes et des illustrations , un index et des tableaux récapitulatifs.

  • Nouvelle édition 2018. Fondé sur la chronologie, cet ouvrage traite en six chapitres les lignes de force et les tendances de la production littéraire aux Etats-Unis, des origines à nos jours. Chaque chapitre s'ouvre sur un tableau récapitulatif des oeuvres fondamentales de la période, suivi d'une introduction historique et de l'exposé du contexte. La vie et l'oeuvre des principaux auteurs sont ensuite résumées et mises en perspective avec celles de leurs prédécesseurs ou contemporains.
    Cette nouvelle édition introduit le roman policier et présente les écrivains majeurs de ces dernières années, dressant ainsi un panorama complet de la littérature des Etats-Unis. Public : étudiants en Licence d'anglais, lettres, LEA, classes préparatoires littéraires.

  • Dix-huit dates-chapitres qui ont fait l'histoire américaine, du Mayflower jusqu'à la présidence Obama.
    Pour chacune de ces dates :
    * un exposé principal en anglais ;
    * des rubriques d'accompagnement (Keywords, Figures, People, Places, Moreover) ;
    * la synthèse du chapitre en français  ;
    * des cartes et des illustrations  

  • Cet ouvrage propose un panorama complet et actualisé de l'économie des Etats-Unis d'aujourd'hui.
    La présentation bilingue permet de revoir les structures grammaticales et le vocabulaire, dont l'assimilation est facilité par les lexiques placés en fin de chapitre.
    Une partie méthodologique aidera les étudiants à utiliser facilement et efficacement, le jour de l'épreuve, les connaissances indispensables que cet ouvrage leur aura permis d'acquérir.

  • Depuis les temps de la découverte, l'Australie a alimenté curiosité et fantasmes chez les Européens, puis une convoitise liée à son extraordinaire immensité, ses richesses minérales et sa diversité naturelle. Aujourd'hui la plupart de ses mystères ont été dissipés mais l'Australie fascine pourtant les Européens, comme si elle n'avait pas livré encore tous ses secrets. Peu de Français connaissent l'histoire de ce continent d'" en bas " qui, de l'autre côté de la terre, a dû conjuguer les traditions millénaires des peuples autochtones, la présence de bagnards et les exigences impériales de l'Angleterre. Devenue libre et moderne, l'Australie n'en demeure pas moins une nation hantée par un passé qu'obscurcit la non-reconnaissance de l'Autre aborigène. Hantée par l'illusion de la Terra nullius - cet espace vierge originel où doivent nécessairement s'exercer les prérogatives de l'envahisseur européen -, l'Australie cherche des moyens, légaux, sociaux, culturels, d'accomplir une réconciliation dont dépend en grande partie le sentiment d'une appartenance et d'une identité nationales. Depuis que les Jeux olympiques de Sydney ont soudain braqué l'attention sur elle, I'Australie cherche à offrir à son propre peuple et au reste du monde un visage apaisé, démythifié, débarrassé des fantasmes qu'avait projetés sur elle l' Europe, depuis la découverte. A cet égard, ce volume propose des regards avisés et originaux sur l'Australie contemporaine, rassemblés autour d'un thème qui explore la conscience de soi des Australiens confrontés à la nécessité de rompre l'isolement où les a contraints la géographie et où les a précipités l'histoire du peuplement continental. Des signes d'espoir sont néanmoins visibles : l'Australie en devenir est une terre vouée à unifier plutôt qu'à exclure, à accueillir plutôt qu'à rejeter, tout en préservant ses chances de construire une identité sociale et culturelle durable.

  • Ce recueil d'essais aborde l'expédition de Lewis et Clark de trois manières différentes : d'abord par une étude du contexte social, politique, diplomatique et intellectuel dans lequel le président Thomas Jefferson fut conduit à déclencher une exploration officielle de l'Ouest lointain et d'une partie de la Louisiane nouvellement acquise.
    L'épopée des empires coloniaux en Amérique du Nord met en scène non seulement les Etats-Unis, mais les Russes, les Espagnols, les Français et les Anglais, chacun tentant de redessiner la carte de l'Ouest à son avantage. Cette lutte âpre et durable avait pour motif et enjeu la maîtrise d'un vaste espace et de ses ressources. Y étendre son influence ou son contrôle revêtait aussi une importance économique cruciale ; il est donc utile d'envisager l'impact des rivalités géopolitiques sur la nature et l'environnement dans la région.
    Ensuite, les articles évoquent le corps expéditionnaire lui-même, sa composition, son mode de vie dans l'Ouest sauvage et son travail minutieux d'observation scientifique et culturelle. Enfin il est bon de rappeler que l'expédition de Lewis et Clark a suscité bien des rêves d'aventure parmi leurs contemporains et les a entretenus pour les générations suivantes. Personnages mythiques, les deux explorateurs ont nourri les fantasmes d'une Amérique puissante et unie et inspiré bien des artistes, comme on peut encore en voir la trace dans le cinéma contemporain.

  • Mémento bilingue de civilisation ; les Etats-Unis contemporains / contemporary Unites States Nouv.

    Cette nouvelle édition bilingueprésente sous forme synthétique en quatre chapitres, dont les titres sont empruntés au préambule de la Constitution américaine, les principaux aspects et les tendances majeures de la civilisation des États-Unis telle qu'elle s'offre à nous aujourd'hui. Cet ouvrage doit permettre de mieux comprendre un pays et un peuple trop souvent décrits par simples stéréotypes. Le texte est présenté en anglais et en français sur une double-page, le vis-à-vis des paragraphes permet à l'étudiant travaillant de manière autonomede s'exercer soit au thème, soit à la versionde manière souple et progressive. Chaque chapitre est complété par un lexique

    awaiting publication
  • Sur commande
  • Dix-huit dates-chapitres qui ont fait l´histoire américaine Points forts de l´ouvrage :Pour chacune de ces dates : Un exposé principal en anglais Un éclairage complémentaire en français Des rubriques d´accompagnement (keywords, figures, people, places) Des cartes et des illustrations Un index et des tableaux récapitulatifs Sommaire : The Mayflower (1620), The Stamp Act (1765), The Declaration ofIndependance (1776), The Constitution of the United States (1787), The LouisianaPurchase (1803), Andrew Jackson President (1829), The Gold Rush (1848), AbrahamLincoln Assasinated (1865), The Pacific Railroad (1869), The Sherman Antitrust Act (1890)Theodore Roosevelt president (1901), The Great Crash (1929), Hiroshima (1945), TheCuban Missile Crisis (1962), Richard Nixon Resigns (1974), Victory in the Gulf (1991),A day of infamy (2001), A Black President in the white House (2009).

  • Fondée sur la chronologie, cette synthèse a pour ambition de dégager les lignes de force et les tendances de la production littéraire aux Etats-Unis des origines à nos jours.
    Cette synthèse claire embrasse quatre siècles de littérature américaine.

  • Depuis Aristote, le loisir est un temps " libre ", c'est-à-dire propice à la réflexion ou à la méditation, ce que les Grecs considéraient comme le bien suprême de notre existence. Le loisir, pour des hommes libres, c'est l'occasion de penser leur liberté, de choisir la manière dont il vont assurer le progrès de leur connaissances (y compris la connaissance de soi), alors même qu'ils sont débarrassés des contraintes de la nécessité : le travail et la réussite sociale. Au fil du temps, se sont greffées à celle de loisir les notions de jeu, d'amusement, ou de récréation. La liberté devient ludique dans ce contexte et l'amusement l'expression d'une libre pratique de la vie en société. Activité autrefois réservée à une élite, le loisir a fini par s'insinuer dans l'ordre social, particulièrement en Amérique du Nord, où il voulait être plus égalitaire et, au cours des siècles, il s'est imposé comme l'un des pivots principaux de l'American Way of Life. Mais aux idéaux originels est venue subrepticement se substituer la logique du gain et de la réussite individuelle. A ceux qui penseraient encore le loisir comme un moyen d'élévation culturelle, l'instrumentalisation des loisirs dans une économie dominée par le profit dément cette idée. Qu'il s'agisse de tourisme, de voyages, de parcs d'attraction, ou plus simplement de cinéma ou de gastronomie, tout est prétexte à exalter la valeur financière du loisir par-delà ses valeurs esthétiques ou morales. Transformé en simple bien de consommation, le loisir ne cesse d'interroger les questions d'environnement, d'identité ethnique, ou de genre. A cet égard peut-on encore le considérer comme un facteur de libération sociale ou culturelle ? Crée-t-il les conditions favorables à la mise en oeuvre d'un niveau de liberté, individuelle ou collective, plus élevé ? Il reste que le loisir, malgré ses dérives consuméristes n'en tient pas moins une place grandissante dans l'identité des peuples et dans le flux planétaire des cultures. A ce titre, il nous est aussi vital que le travail dont il est l'inévitable complément.

  • - Dix-sept dates-chapitres qui ont fait l'histoire américaine avec pour chacune :un exposé principal en anglais, un éclairage complémentaire en français, des rubriques d'accompagnement (key words, figures, people, places) - des cartes et des illustrations, un index et des tableaux récapitulatifs.

  • Moins aisément définissable que la Nouvelle-Angleterre des Puritains, ou le Sud des planteurs de coton, l'Ouest des Etats-Unis nous impressionne surtout par la dimension mythique, par les aventures, les conquêtes, les espoirs de liberté ou de richesse qu'il a suscités, par le spectacle qu'y donnaient la nature et les hommes, tel que l'a traduit (et souvent aussi trahi) le cinéma américain.
    Le présent ouvrage reprend l'histoire de l'Ouest à ses origines pour en brosser un tableau général jusqu'à la période actuelle, en s'attachant à faire la part du réel et celle du mythe.
    Il s'agit donc d'un essai historique qui, au travers des faits majeurs qui ont ponctué l'expansion du territoire national, cherche à montrer comment d'abord l'Ouest a incarné un idéal, puis comment ce dernier a survécu à la disparition de la frontière, et comment enfin l'Ouest peut aujourd'hui, malgré les vicissitudes de la vie moderne, faire encore rêver l'Amérique et le reste du monde.

  • Le présent ouvrage sur la " destinée manifeste " des Etats-Unis au XIXe siècle s'adresse aussi bien aux étudiants anglicistes qu'aux historiens et à tous ceux que la formidable ascension de ce grand pays intéresse.
    L'expression " destinée manifeste " (en anglais " Manifest Destiny "), est une formule particulièrement riche de sens, historiquement et culturellement. L'objet de ce livre est d'abord d'en fixer l'espace de pertinence, puis de suggérer des pistes de réflexion, en indiquant celles qui paraissent incontournables. Les articles rassemblés ici s'attardent aussi longuement sur l'idéologie tentaculaire qui sous-tend cette " destinée ", où l'on retrouve saisis tous les arguments, toutes les doctrines qui ont permis de constituer la nation américaine, de la développer, de la consolider.
    /> Ainsi se trouvera mieux comprise cette idée d'un destin exceptionnel pour les Etats-Unis, d'autant plus persistante qu'elle a été toujours soutenue par un nombre impressionnant de succès politiques, économiques, ou militaires. Depuis les Puritains, persuadés que la Providence les avait guidés vers Cape Cod, jusqu'aux guerres " libératrices " menées par les Etats-Unis au XXe siècle, les Américains se sont transmis, de main en main comme une torche, l'intime conviction que le Destin les avait pris en amitié.
    Pour toutes les raisons que ce livre énumère, il semble que, le temps de la construction d'une nation prospère et puissante, ils aient eu, dans un certain sens, raison.

  • Cet ouvrage bilingue est destiné aux étudiants de classe préparatoire et de premier cycle universitaire.
    Il propose un panorama complet sur les états-unis d'aujourd'hui : de la situation des minorités à la géographie des partis politiques, de l'économie à l'éducation en passant par les religions et les médias, il fait le point sur ce pays, le plus influent de la planète. sa présentation bilingue permet de s'exercer à la version comme au thème, de revoir les structures grammaticales et le vocabulaire, dont l'assimilation est facilitée par les lexiques placés à la fin de chaque partie.
    Chacune de ces parties est également complétée par un ensemble de tableaux, cartes et graphiques riches en données utiles : statistiques de la population urbaine, minorités ethniques, structure du gouvernement américain...

  • Mise à jour 2007POINTS FORTS Dix-sept dates-chapitres qui ont fait l'histoire américaine avec pour chacune : - un exposé principal en anglais ; - un éclairage complémentaire en français ; - des rubriques d'accompagnement (key words, figures, people, places) ; - des cartes et des illustrations, un index et des tableaux récapitulatifs. SOMMAIRE The Mayflower. The Stamp Act. The Declaration of Independence. The Constitution of the United States. The Louisiana Purchase. Andrew Jackson President. The Gold Rush. Abraham Lincoln Assassinated. The Pacific Railroad. The Sherman Antitrust Act. Theodore Roosevelt President. The Great Crash. Hiroshima. The Cuban Missile Crisis. Richard Nixon Resigns. Victory in the Gulf. Impeachment denied !PUBLIC- Etudiants de 1er cycle, spécialisés en anglais ou non - Cycles supérieurs cherchant un utile aide mémoire - Tout autre public s'intéressant à l'histoire des Etats-Unis

  • Dans la dernière décennie du xxe siècle, l'effondrement de l'Union soviétique fait des États-Unis la seule superpuissance et le gendarme du monde. Admiré ou honni, leur modèle social, politique et culturel s'impose plus que jamais comme référence. Vingt ans après ces événements, la puissance américaine est toujours réelle mais elle est confrontée à des contestations violentes et elle n'est plus sans rivaux. C'est le moment de se pencher sur es fondements historiques des spécificités économiques, sociales, politiques et culturelles des États-Unis, et sur ce qu'elles sont devenues aujourd'hui. Les États-Unis sont nés dans la confrontation des intérêts des colonies anglaises d'Amérique et de la métropole britannique. Leur société s'est fondée sur des racines européennes libérées de leurs freins par le dynamisme né de la conquête d'un espace immense et par l'arrivée d'une population d'immigrants aussi volontaire que diverse. Ils ont développé un mode de vie et une culture promis à une diffusion planétaire. L'ouvrage de Pierre Lagayette examine comment ce modèle est questionné par les évolutions contemporaines.

empty