Pierre Bonneau

  • Stube 39 (chambre 39)

    Pierre Bonneau

    Cet ouvrage est un recueil d'anecdotes, toutes réelles et vécues par l'auteur. Agé de vingt ans en 1942, il témoigne des conditions de vie, au camp ou au travail, d'un ouvrier requis pour travailler en Allemagne. Ainsi le lecteur découvrira les qualités de courage et de solidarité des ouvriers au sein du camp, mais aussi les réactions des Allemands dont certains étaient dans la même situation d'obligation que les travailleurs étrangers.

    Sur commande
  • C'est l'un de ces petits villages qui n'a jamais eu droit à sa carte postale. Et pourtant... L'endroit fait parler de lui jusqu'au sommet de l'État, la zone est quadrillée, ses 80 habitants surveillés. À Bure, 85 000 mètres cubes de déchets radioactifs doivent être enfouis à 500 mètres sous terre et y passer les cent mille ans à venir. Pour l'État français, l'enjeu est colossal : il en va de la survie de l'industrie nucléaire. De gré ou de force, ce projet titanesque doit aboutir.

    Face à ce rouleau compresseur, la Meuse n'était pas censée résister. Les millions d'euros déversés sur le territoire devaient faire taire la contestation. En vain. À mesure que celle-ci s'intensifiait, Bure est devenu le théâtre d'une sidérante répression. Entre clientélisme et autoritarisme, le plus grand projet industriel d'Europe avance au mépris de la démocratie.

    C'est ce que révèle l'enquête implacable des journalistes Pierre Bonneau et Gaspard d'Allens mise en scène par Cécile Guillard.

  • Partir de La Réunion à bord du Marion  Dufresne, affronter les caprices de l'océan Indien, les Quarantièmes rugissants et voir se dessiner les côtes des archipels de Crozet et Kerguelen.

    Le temps d'une rotation d'un mois, Pierre-François Bonneau et Benoît Stichelbaut ont embarqué sur le navire emblématique des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Ils sont allés à la rencontre des hommes et des femmes sur ces îles du bout du monde, qui veillent à protéger une faune et une flore rares et fragiles et qui apprennent à composer avec cette nature préservée et spectaculaire mais où la présence de l'homme est tout juste tolérée.

  • Livre d'or du rugby

    Pierre-Michel Bonnot

    • Solar
    • 5 December 2019

    Non, les All Blacks ne sont pas invincibles, et même plus tout à fait seuls au sommet du rugby mondial. La Coupe du monde 2019, qui s'est achevée le 2 novembre, l'a montré. Non seulement la Nouvelle-Zélande s'est inclinée en demi-finale face aux Anglais, mais ces mêmes Anglais ont subi la loi des Sud-Africains en finale. Avec cette troisième victoire en Coupe du monde après celle de 1995 et 2007, les Springboks rejoignent les Blacks au palmarès, marquant par-là, la fin d'une domination néozélandaise de près de quinze ans sur le rugby international.
    Comme un clin d'oeil à notre rugby hexagonal, qui finalement, après un Tournoi inquiétant, ne s'est pas si mal tiré d'affaire au Japon (défaite des Bleus en quarts face au pays de Galles après un match convainquant), Cheslin Kobe, l'ailier de poche du Stade Toulousain a marqué en finale l'un des plus beaux essais de la Coupe du monde. Ce lien avec le Stade Toulousain n'est pas qu'une coïncidence puisque, retrouvant l'allant des années Novès, le Stade a remporté son vingtième Bouclier de Brennus en pratiquant un jeu vif et en mouvement qu'on ne voyait plus guère au sein des clubs de Top 14.
    C'est ce formidable voyage autour de la planète rugby que vous propose ce Livre d'Or du rugby 2019 sous la plume du reporter de L'Équipe Pierre Michel Bonnot qui n'a manqué aucun match des Bleus et a été présent au Japon durant toute la Coupe du monde.

  • D'un côté une cité fortifiée, nichée au fond d'une baie protégée des assauts du large ; de l'autre une barrière de cailloux épars et des plages paradisiaques... Concarneau et l'archipel des Glénan, bien que se faisant face, sont liés par un destin commun et géographique. Successivement places fortes, zones de pêche, bases d'enseignement maritime et, plus récement, lieux de villégiature, ces perles du littoral finistérien attisent à juste titre la curiosité.

    Pierre-François Bonneau et Benoît Stichelbaut nous entraînent à la découverte d'un univers qu'ils affectionnent, au coeur d'un patrimoine aussi divers que spectaculaire où les éléments et l'histoire s'inscrivent dans dans le temps et s'écrivent par tous les temps.

    Les auteurs Pierre-François Bonneau est Installé depuis trente ans à Concarneau. Successivement chef de base à l'école des Glénans puis responsable de formation à l'Institut Nautique de Bretagne, il est aujourd'hui conseiller en communication, spécialiste des grandes courses au large. Auteur de plusieurs ouvrages conscrés au nautisme, il collabore également pour la presse magazine.

    Benoît Stichelbaut est photographe, spécialiste du monde maritime, de la Bretagne et bien sûr de Concarneau où il réside. Reconnu pour son talent et la force de ses images, on lui doit de très nombreuses publications, aussi bien dans l'édition que dans la presse magazine.

  • Si la dernière Coupe du monde n'a pas apporté la plus éclatante démonstration de la magie du XV de France, ce qui l'a rendu si atypique, aux yeux des Britanniques notamment, repose sur la créativité de son jeu d'attaque : le fameux french flair. Imprévisibles, audacieux, les joueurs français ont longtemps été réputés pour leur jeu de passe au cordeau, la vélocité de leurs ailiers, le génie de leurs trois quarts et le côté joueur de leurs demis.

    Réuni de manière exceptionnelle pour cet ouvrage, le quatuor composé de Denis Lalanne, Pierre-Michel Bonnot, Jean Cormier et Olivier Margot rend une copie aussi inventive et déliée que l'essai du bout du monde ou l'essai du siècle inscrit à Twickenham.

    /> En guise d'introduction, Denis Lalanne, auteur du Grand Combat du XV de France, ce monument de la littérature, rend hommage au french flair depuis sa naissance à aujourd'hui. Jean Cormier dresse quant à lui le portrait de Jo Maso dont le souvenir illumine encore les terrains sur lesquels il a imposé sa classe. Olivier Margot revient sur le match Australie-France de la première Coupe du monde en 1987. Il nous fait voyager jusqu'à Sidney et nous offre d'assister au premier rang au match du siècle, remporté par les français dans les tous derniers instants grâce à un essai inoubliable de Serge Blanco. Enfin Pierre-Michel Bonnot revisite, lui, le patrimoine rugbystique de ces hérauts du rugby d'attaque, les redoutés All Blacks néo-zélandais, rappelant au passage que les succès commencent devant et que les coups de griffe et les tours de funambules des ailiers all blacks ne sont rendus possibles que par le rude combat des avants.

    Pour couronner le tout, un portfolio rend hommage à Yannick Jauzion, magnifique joueur du Stade Toulousain et de l'équipe de France.

  • On dit du Finistère qu'il est la fin de la terre. N'est-il pas plutôt le début de la mer ? Ce beau livre signé par deux spécialistes de la voile explore le littoral du Finistère redessiné à chaque marée. Il fait escale dans les îles, Ouessant, Sein, les Glénan, dans les ports de Brest, Roscoff, Douarnenez, Concarneau comme dans ceux, plus petits, de Doëlan ou Locquirec. Il jette l'ancre au large des pointes, celle du Raz bien sûr, et remonte les abers où la mer entre dans les terres. Il s'arrête longuement autour des phares monumentaux du Finistère : celui de l'Île Vierge, le plus haut d'Europe, le Créac'h, le plus puissant du continent, ou Ar-Men, mythique à plus d'un titre. Il part aussi à la rencontre de ces pêcheurs de goémon, des charpentiers de marine et des coureurs du grand large. Prises par beau ou gros temps, par mer calme ou démontée, les photos sont tout simplement spectaculaires. Un livre iodé !

  • La Loire sauvage et naturelle Fleuve de sable et d'eau Même si le titre mythique de « dernier fleuve sauvage d'Europe », dont elle est encore parfois honorée, ne reflète pas tout à fait la réalité de ce fleuve déjà bien modelé par l'homme, la Loire a pourtant bien des raisons de retenir l'attention du promeneur amoureux de nature. Offrant de multiples aspects tout au long de son cours, mêlant paysages de gorges encaissées, méandres langoureux ou immensités de l'estuaire, c'est seulement en son cours moyen, entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, classé par l'UNESCO en 2000 au titre de « patrimoine mondial culturel et naturel », qu'elle révèle au gré des saisons, sa double identité de fleuve d'eau et de fleuve de sable. Ainsi, auprès du ruban d'onde, attribut évident de toutes les rivières au monde, s'invite le sinuement en pointillé de nombreux bancs de sable et grèves de sédiments, dès qu'aux beaux jours baisse le niveau des eaux ligériennes. De cette double essence, minérale et aqueuse, naît une biodiversité parfaitement adaptée à ce milieu bi-polaire, mais aussi des activités humaines traditionnelles intimement liées à la Loire que nous vous invitons à découvrir au fil des pages, d'oiseaux en mammifères, de plantes en insectes, d'hommes en paysages... En espérant vous y rencontrer tout prochainement, les yeux perdus dans un de ces ciels qui ont séduit tant de peintres ou, jumelles en main, guettant les émergences crépusculaires du castor.

  • L'Economie nous gouverne... mais la science économique permet-elle de prévoir les crises et d'aider utilement à la décision des agents économiques et politiques ? Dix-huit économistes de haut niveau répondent à cette question et envisagent l'ensemble des secteurs de la société qui dépendent de la conjoncture, de l'évolution et de la prévision économiques.

  • Le Nouveau Dictionnaire est un ouvrage complètement différent du Grand Dictionnaire français-auvergnat publié en 1978-1980 et désormais épuisé. La matière contenue constitue un vaste corpus de 780 pages denses et claires de plus de 40 000 entrées françaises et de plus de 200 000 mots et expressions en auvergnat. Par leur fraîcheur et leur pittoresque, les expressions dessinent un portrait saisissant de l'esprit auvergnat, des mentalités et de la collaboration culturelle des diverses contrées de l'Auvergne. Toutes les parties du territoire linguistique de l'Auvergnat sont représentées largement : Basse-Auvergne, Velay, Bourbonnais méridional, Cantal Nord. Tous les domaines de la langue sont traités, y compris l'argot. Un effort particulier a été fait sur les expressions et tournures : toutes celles qui sont usuelles en français, des plus cultivées aux plus familières, voire aux plus grossières ont été rendues et ces traductions montrent de façon éclatante l'originalité de l'auvergnat et son autonomie mentale et lexicale complète par rapport au français et à toute autre langue de France. Une magnifique carte en couleur l'illustre.

  • En cette année particulière, le Top 14 s'offrit un champ d'honneur unique, le majestueux Camp Nou de Barcelone. Et le Racing 92 y arracha un bouclier de Brennus qui sortait tout autant de l'ordinaire, grâce à une force de caractère incroyable, montrée en finale comme sur l'ensemble d'une phase éliminatoire attaquée à bout de forces, mais surmontée avec courage, talent et, il faut bien l'admettre, ce brin de chance qui sourit aux audacieux. Les Franciliens firent reverdir leur légende, en jachère depuis le titre des joyeux drilles du « Showbizz », en 1990, et firent fructifier l'investissement de leur président Jacky Lorenzetti, patient bâtisseur pendant une décennie d'un club qui s'était longtemps contenté de survivre.
    Les Ciel et Blanc firent perdre quelques couleurs aux Rouge et Noir de Toulon, leurs victimes en Catalogne. En leur subtilisant d'abord une star, Dan Carter, l'incomparable All Black, capital dans l'aventure et à la hauteur de son statut de meilleur joueur du monde. En les privant ensuite d'un titre, pour la première fois depuis 2012, au moment même où leur entraîneur et mentor, Bernard Laporte, décidait de s'éloigner du rectangle vert pour viser les sphères fédérales.
    Comme pour mieux laisser prospérer le Racing ? Pas sûr. Car Montpellier, solide, prouva que la greffe sud-africaine pouvait prendre sur les pelouses du Top 14, pendant que la culture de Clermont restait bien vivace. Toujours plus touffu, le championnat de France ne laissa certes pas Agen ou Oyonnax prendre racine, mais les belles plantes, avec Toulouse, Castres ou Bordeaux, y abondèrent. Promettant une rude concurrence pour le futur.
    Surtout, à l'échelon supérieur, le Racing trouva un maître : Les Saracens, rois d'Europe, qui le matèrent en finale. Le rugby anglais attendait ce rayon de soleil depuis 2007. Et ce titre continental pour un club confirma que ce qui avait pris des allures de terre brûlée après la catastrophe de la Coupe du monde 2015 était, un an plus tard, en train de faire éclore un phénomène. Car, pendant l'hiver, avec presque les mêmes hommes qui l'année précédente avaient été la risée de leur pays , mais avec un entraîneur différent, Eddie Jones, le XV de la Rose s'épanouit pour décrocher un Grand Chelem lors d'un dernier duel contre la France.
    Dure leçon lors d'un Tournoi en deux temps pour les Bleus, d'abord portés par l'espoir d'une floraison express, puis rappelés à la dure réalité d'une cinquième place : le chantier de Guy Novès, sur la friche héritée de Philippe Saint-André, réclamerait du temps. Longtemps guide malin d'une incomparable pépinière de talents, le Toulousain découvrit donc l'ampleur de la tâche qui l'attendait. Même si l'étrange tournée estivale en Argentine, sans les représentants des quatre demi-finalistes, sema in extremis quelques graines d'espoir. Tucumán s'annonçait hostile. Et si, finalement, le XV de France y avait entrevu une génération fertile ?

  • Classée hors de la «zone militaire» envisagée pour les combats, l'Ardèche fut pourtant atteinte en juin 1940 par l'offensive allemande (région d'Annonay et Tournon). Après l'armistice, le département appartint à la zone non-occupée et au «royaume» du Maréchal Pétain. Celui-ci y trouva des appuis, tel celui du député Xavier Vallat, secrétaire d'État aux anciens combattants, fondateur de la Légion des combattants, puis commissaire aux Questions Juives. Espace ambivalent, terre de relégation pour les exclus du régime (camp de Chabanet, hôtels-prisons de Vals-les-bains), l'Ardèche fut aussi une terre d'accueil pour de nombreux réfugiés et une terre de Résistance.
    La chasse aux juifs et la répression furent intenses. La population affronta les effets de la collaboration, les pénuries, et après novembre 1942 l'occupation par les troupes allemandes. Précocement, elle apporta son soutien aux premiers mouvements et réseaux auxquels succédèrent les maquis. Le débarquement du 6 juin 1944 donna le signal d'un soulèvement général. Le département se libéra par la seule force de ses FFI qui, aux côtés de la première armée du général De Lattre participèrent ensuite à la libération de Lyon et fournirent deux bataillons à l'armée des Alpes. Dévastée par les combats et les bombardements en vallée du Rhône, l'Ardèche connut des lendemains de guerre difficiles, marqués par l'espérance d'un renouvellement profond de la société. L'auteur s'est efforcé dans cet ouvrage de faire le point sur les sources et de présenter une synthèse des recherches et travaux parus jusqu'à aujourd'hui.

  • L'objectif du Traité européen de psychiatrie et de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent est de proposer une étude rigoureuse et fine du développement psychologique, de ses perturbations et des troubles psychiatriques qui peuvent survenir chez l'enfant depuis la période périnatale jusqu'à l'adolescence, ce faisant d'identifier les facteurs qui participent à leur genèse ou à leur pérennisation : facteurs neurobiologiques, génétiques, impact des milieux familial ou socioculturel dans lesquels vit l'enfant et des interactions qu'il entretient avec ceux-ci, voire parfois de certaines conséquences de pathologies somatiques préexistantes...

    Les différentes approches théoriques, étiologiques, diagnostiques et thérapeutiques sont présentées par des praticiens venus de différents pays européens, tous reconnus pour leurs compétences quant aux questions exposées, mais aussi pour la diversité de leurs expériences personnelles, permettant la confrontation de celles-ci, dans le champ d'une pédopsychiatrie, vaste, diversifiée et surtout ouverte.

    Les champs recouverts explorent six grands axes : les différents aspects du développement de l'enfant et de l'adolescent (psychoaffectif, sensoriel, de l'attachement, du langage, de l'identité sexuelle...) ;

    - l'examen et l'évaluation de l'enfant et de l'adolescent (examen clinique, psychologique, cognitif, neuropsychologique, psychomoteur, du langage...) ;
    - la psychiatrie périnatale (celle de la vie foetale, des premières interactions parents-nourrisson...) ;
    - les grandes catégories nosographiques ;
    - l'organisation de la psychiatrie infantojuvénile dans les pays européens ;
    - les différentes modalités de la prise en charge (les différentes psychothérapies, les différents modes de rééducation cognitives, psychomotrices, de langage, les questions liées aux apprentissages scolaires, les traitements médicamenteux, les aspects législatifs de la protection de l'enfant et de l'adolescence...).


    Les deux grandes originalités de cet ouvrage sont :

    - l'importance accordée à l'approche psychopathologique comme mode de compréhension des processus psychiques à l'oeuvre, au-delà d'une unique référence à la seule symptomatologie repérable en première approche clinique ;

    - l'importance accordée à la diversité de l'approche européenne, tant dans l'organisation des soins que dans l'impact des modèles socioculturels de chaque pays dans la compréhension de la psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent.

    L'ouvrage s'adresse aux pédopsychiatres, psychiatres, psychologues, pédiatres et étudiants de ces disciplines ainsi qu'à tous ceux qui participent à la prise en charge des enfants et des adolescents.

    Sur commande
  • De l'Auvergne est la synthèse de plus de trente-cinq ans de travaux géohistoriques dans notre région. L'Auvergne présentée ici est celle de la longue durée, des interactions innombrables entre les facteurs les plus divers, de leur hiérarchisation variable avec le cours du temps, des permanences aux apparences subtilement changeantes, accompagnées de temps à autre de quelques ruptures vraies mais partielles.
    C'est une Auvergne sans frontière mais bien individualisée avec son foyer fondamental dans l'axe de l'Allier, les aires d'influence directe et indirecte de ce dernier, des périphéries où se perturbent quelques archaïsmes (mot non péjoratif !) et où s'entrecroisent des courants extérieurs plus ou moins actifs et persistants, des marges où l'on commence à basculer vers d'autres horizons.
    C'est un pays dont tous les observateurs ont souligné la « constance », où l'on découvre non pas le repli sur soi mais une aptitude surprenante à trier et à adapter ce qu'il emprunte. Sur ces bases d'un choix éclairé par l'adéquation à sa propre nature, l'Auvergne a joué le rôle de relais entre les foyers les plus dynamiques de l'espace français (Bassin Parisien, France orientale structurée par le sillon rhodanien) et les terres occidentales et méridionales plus immobiles.


    Tout cela qui, pour l'essentiel, dura plus de vingt siècles, est maintenant fragilisé par des évolutions économiques et démographiques d'une puissance irrésistible. Est-ce périmé pour autant ?

    Sans succomber à la tentation de composer des onguents pour jambe de bois afin d'entretenir le moral de la troupe, l'auteur met en avant quelques idées visant à redynamiser l'Auvergne sur ses propres bases, au sein de son cadre véritable, la France centraliste ; à mieux l'articuler sur ses voisins naturels de la France médiane qui l'englobe, pour en faire un maillon solide et actif de la France toute entière, en laquelle il ose croire malgré les nivellements organisés de la globalisation et d'une européanisation sans nul doute nécessaire, mais mal conçue si elle doit remettre en cause l'héritage positif d'une nation telle que la nôtre.

    Sur commande
  • Les médias informatisés, les géants du Web comme les réseaux sociaux bouleversent notre perception de l'information. Le nouveau paradigme numérique modifie jusqu'à notre façon d'être au monde.
    Le rapport du citoyen au système politique et administratif ne peut faire exception. Les institutions culturelles, en relation directe avec le public, sont aujourd'hui soumises à une certaine forme de concurrence et semblent devoir s'adapter rapidement pour répondre aux nouvelles exigences d'accès.
    Cet ouvrage - le premier du genre -, destiné aux décideurs des collectivités territoriales comme à toute personne soucieuse de saisir les mutations du monde dans lequel elle évolue, est à la fois un ouvrage de réflexion et un guide pratique pour aborder, comprendre, approfondir et gérer les impératifs liés à la transition numérique.

    Sur commande
  • Pierre Michel Bonnot est entré à L'Équipe en 1978. Prix Antoine Blondin du Tour de France et auteur d'ouvrages sur le golf et le tennis, il a couvert tous les tournois depuis 1980, toutes les coupes du monde de rugby depuis 1987 et accompagné l'équipe de France sur plus de deux cents test-matches en Europe et lors de ses tournées dans l'hémisphère Sud.

  • Le Vendée Globe, course solitaire autour du monde sans assistance et sans escale, a été créée en 1982 et a lieu tous les quatre ans. Les concurrents partent des Sables d'Olonne, contournent l'Afrique et le sud de l'Australie, pour remonter le long des côtes de l'Amérique latine avant de revenir aux Sables.
    Le livre sort pour la 7ème édition du Vendée Globe, qui partira le 10 novembre 2012 ; une vingtaine de concurrents tenteront de battre le record de Michel Desjoyeaux en 2009 de 84 jours, 3 heures et 9 minutes. Publié pour le départ de la course, ce livre retrace l'histoire du Vendée Globe ainsi que les étapes de la préparation et les équipages.

  • Le développement durable est devenu un slogan aussi flou que prégnant qui conduit souvent à des décisions inattendues. C´est le cas pour la fusion de deux frères ennemis : les ministères de l´équipement et de l´écologie.

    Le livre montre le contexte politique particulier qui a inscrit cette vaste réforme à la fois comme une action symétrique au Grenelle de l´environnement et comme l´affirmation d´une écologie de droite. Au-delà de ce volontarisme, il souligne l´importance des facteurs historiques et des enjeux professionnels qui ont rendu possible cette fusion présentée comme un modèle réussi de modernisation de l´État.

    L´analyse est menée à trois niveaux : la réforme des structures centrales du ministère ; celle des services territoriaux (essentiellement régionaux) ; enfin, celle des principaux acteurs ayant concrétisé cette vaste série de changements.

    Sur commande
  • Un livre indispensable pour tout connaîte sur l'équiation : le matériel, les différentes races de chevaux,les attitudes de cavalier,

  • Pour la 42e édition de L'Année du rugby, Pierre Michel Bonnot, grand spécialiste du rugby au journal L'Équipe, vous fait revivre tous les grands moments d'une saison riche et intense, en consacrant une large et juste place au Tournoi des Six-Nations et au Championnat de France. L'Année du rugby 2014 perpétue une tradition marquée par l'éclat des photos et des mots. Celui que l'on désigne comme le sport roi tient, depuis longtemps, son ouvrage de référence, un magnifique hommage à toutes les émotions qu'il suscite.

  • Portraits, en images et en mots, des trente meilleurs navigateurs d'aujourd'hui Coureurs d'Océans présente trente des meilleurs navigateurs européens actuellement en compétition dans les principales courses transocéaniques. Sportifs accomplis, ces hommes et ces femmes défient les océans dans des conditions extrêmes et vont jusqu'au bout de l'exploit. Au-delà des performances nautiques qu'il a l'habitude de photographier, Benoît Stichelbaut a voulu saisir la personnalité de chacun de ces marins d'exception par des portraits en noir et blanc. Accompagnées de textes de Pierre-François Bonneau, ces images uniques révèlent les parcours et les doutes, le courage et la détermination de ces marins hors du commun.


    Dans sa préface, Isabelle AUTISSIER, pose un regard tendre et complice sur ses pairs en aventures maritimes.



    Laissez vous entraîner dans le sillage de Jérémie BEYOU, Pascal BIDEGORRY, Arnaud BOISSIERE, Franck CAMMAS, Thomas COVILLE, Samantha DAVIES, Michel DESJOYEAUX, Jean-Pierre DICK, Yann ÉLIES, Franck-Yves ESCOFFIER, Karine FAUCONNIER, Sydney GAVIGNET, Yann GUICHARD, Marc GUILLEMOT, Sébastien JOSSE, Roland JOURDAIN, Francis JOYON, Yves LE BLEVEC, Jean LE CAM, Armel LE CLEAC'H, Lionel LEMONCHOIS, Jean-Luc NELIAS, Kito DE PAVANT, Bruno PEYRON, Loïck PEYRON, Vincent RIOU, Bernard STAMM, Alain THEBAULT, Marc THIERCELIN, Dominique WAVRE.

empty