Thierry Magnier

  • Jeu de loup

    Philippe Jalbert

    « Loup court, il ne sait pas où il va, mais il court. Pas trop près des villes tout de même. Il se méfie des hommes. Mais Loup a FAIM. Terriblement faim. Sa faim le tiraille, lui noue les entrailles, c'est elle qui commande. Quand soudain une odeur alléchante lui parvient, Loup court de plus belle, bondit. tombe, et s'écrase par terre ! » Le gâteau au chocolat de maman est bien plus intéressant que Loup, ce jouet en plastique ! Les aventures de ce petit garçon reprendront plus tard, le gâteau, lui, n'attend pas.

  • Un matin, un gland tombe brutalement sur la tête d'un lapin à peine réveillé. Cet accident le met de fort mauvaise humeur : il se met à arroser de jurons toutes les bêtes qu'il croise.
    Jusqu'à un minuscule poussin, dont la rencontre donne lieu à une chute jubilatoire.

empty