Philippe Adamov

  • Dans un Los Angeles africain aux dimensions d'un ghetto immense, voici l'affrontement de deux frères... D'un côté Dayak, enfant abandonné, élevé en secret et initié à la magie. De l'autre Simon, président de la C.P.M., une compagnie minière pour qui l'Afrique n'est qu'un gigantesque gisement à piller. La lutte fratricide qui s'engage est celle de l'homme contre l'argent, de l'amour contre l'indifférence. Mais c'est aussi l'affrontement de deux puissances indestructibles : robots contres sorciers, technologie contre magie...

    Après de nombreux albums, Dayak est la première série à la fois scénarisée et dessinée par Adamov. Elle bénéficie d'une mise en scène dynamique, servie par un dessin riche et des couleurs soignées, et bien évidemment, d'une intrigue comme lui seul sait les faire, mêlant passion et politique, dans un mélange ensorcelant et sulfureux.

    Sur commande
  • Dans un Los Angeles africain aux dimensions d'un ghetto immense, voici l'affrontement de deux frères... D'un côté Dayak, enfant abandonné, élevé en secret et initié à la magie. De l'autre Simon, président de la C.P.M., une compagnie minière pour qui l'Afrique n'est qu'un gigantesque gisement à piller. La lutte fratricide qui s'engage est celle de l'homme contre l'argent, de l'amour contre l'indifférence. Mais c'est aussi l'affrontement de deux puissances indestructibles : robots contres sorciers, technologie contre magie...

  • Dans le désert, ce sont parfois les mirages qui forment la seule réalité. Ainsi les rêves de Nicolas font revivre Mortelune, la cité ravagée, et ses héros, Jérôme, Goliath, Violhaine et Barnabé. Mais Nicolas ne veut pas aller au bout de ses pensées, là où son propre monde imaginaire l'effraie... Malik, seigneur du Mal, l'a bien compris et s'éloigne du royaume des songes pour retourner enfin dans la réalité. Pour réussir à le vaincre, Nicolas va devoir jouer à son tour le long de cette frontière, et faire entrer dans son monde intérieur des hommes venus de l'extérieur. Le trait flamboyant d'"Adamov", l'imagination fertile de "Cothias"... Un classique de l'imaginaire qui trouve, avec son second cycle, une nouvelle dimension...
    />

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'Adamov et l'imagination fertile de Cothias font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'Adamov et l'imagination fertile de Cothias font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'"Adamov" et l'imagination fertile de "Cothias" font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'"Adamov" et l'imagination fertile de "Cothias" font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'"Adamov" et l'imagination fertile de "Cothias" font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • L'ombre de Malik est là... Il observe Sue, Tom Max et Paule, les quatre rescapés dont le formidable vaisseau se dirige vers cette planète morte qu'on appelait la Terre.
    Malik attend le moment propice pour frapper...
    Mais il y a Nicolas, Barnabé et les autres, ces fantômes des temps futurs qui vont tout faire pour les sauver en les entraînant dans leur monde magique, un univers d'illusions éphémères où la terre reprend enfin une dimension humaine.

  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... Adamov et Cothias décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.
    Cette intégrale regroupe tous les tomes du Vent des dieux dessinés par Adamov.

  • Arrivés dans l'univers paradisiaque dont ils rêvaient depuis le début de leurs aventures, les héros des Eaux de Mortelune déchantent rapidement. Plus leurs pensées sont négatives, plus le monde qui les entoure se désagrège. Le Prince Jérôme, Goliath, Alfred le pingouin-robot, et Barnabé transformé en ptérodactyle restent les seuls survivants.
    Isolés tant dans l'espace que dans le temps, nos héros doivent trouver des repères pour espérer une quelconque issue. Pour tenter de trouver une solution, le Prince Jérôme part à la rencontre de la grande horloge et de son gardien, régisseur du temps universel. Vont-ils pouvoir remettre de l'ordre dans ce cataclysme général ? Vont-ils parvenir à découvrir un monde meilleur ?

    Le second cycle des Eaux de Mortelune s'achève définitivement avec ce dixième tome. Patrick Cothias jongle toujours avec la poésie et la violence, alors que Philippe Adamov, au sommet de son art, exploite toute la puissance de son superbe dessin. Une série de référence, absolument incontournable.

  • La grande saga russe et futuriste de Dufaux et Adamov.

    Ala tête de toutes les Russies, un couple se déchire. L'empereur Pierre, tout puissant mais vieillissant, a décidé de répudier sa jeune épouse Catherine, et ce par n'importe quel moyen, fut-il la lame d'un spadassin... Femme de tête et de chair, séduisante et manipulatrice, Catherine a décidé de se défendre. Et de multiplier intrigues et alliances afin de rendre coup pour coup. Afin d'écarter définitivement son mari du pouvoir, et de faire de sa vie de femme libre un règne sans partage. La lutte vient de commencer. Elle sera terrible.

    Toujours teintée de rouge... Servi par le trait précis et charnel d'Adamov, une épopée futuriste à la séduction envoûtante, menée par l'Empereur Dufaux, maître de tous les horizons fictionnels... Cette édition intégrale, agrémentée de pages inédites, offre un nouveau regard sur cette oeuvre impériale.

  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... "Adamov" et "Cothias" décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.

  • Entre l'Impératrice Catherine et son mari l'Empereur Pierre, les deux époux ennemis, la guerre est déclarée. Chacun rivalise dans la cruauté et cherche à s'allier aux forces présumées indomptables. La lutte qui s'engage dans les couloirs du palais va bientôt s'étendre sur toutes les steppes ! La fin du premier volet de "L'Impératrice Rouge" laissait planer le doute sur de nombreuses questions : quid de l'attaque du train et de la disparition du missile ? Comment le plan de l'Empereur a-t-il été découvert par Catherine ? Qui est responsable de la trahison qui agite le royaume ? "Coeurs d'acier", tome 2 très attendu de cette grande série, fait plus que répondre à ces interrogations en mêlant splendeur graphique et suspense haletant.Un palais impérial où l'or remplace la pierre et une étoile rouge tombée dans la boue. Des cavaliers cosaques surgissant du Moyen âge pour s'emparer d'une ogive nucléaire. Tel est le décorum fantastique de "L'Impératrice Rouge", grande série signée "Jean Dufaux" et "Philippe Adamov". Au fil des pages se côtoient la science-fiction et la nostalgie, la splendeur et la misère, créant un opéra baroque où chaque personnage excelle dans la folie ! Une grande réussite !

  • Le rêveur ne dort plus... Mortelune, la cité réssucitée par l'imagination de Nicolas, s'estompe peu à peu et ne garde un peu de vie que grâce à Malik, le cauchemar devenu réalité, qui la reconstruit à son goût. Mais même dans un monde imaginaire le bien et le mal doivent cohabiter et ne peuvent se passer l'un de l'autre. Qui va maintenant rétablir l'équilibre ? Qui va donner la lumière nécessaire à l'ombre ? Qui va rêver ?
    Ce second cycle des Eaux de Mortelune danse avec élégance sur les frontières de l'imagination et de la science fiction. Plongés dans un rêve qui vire rapidement au cauchemar, le Prince Jérôme, Goliath, Alfred le pingouin-robot et Barnabé vont-ils pouvoir remettre de l'ordre dans ce cataclysme général ? Vont-ilsparvenir à découvrir un monde meilleur ?
    Patrick Cothias jongle avec la poésie et la violence quand Philippe Adamov, au sommet de son art, exploite toute la puissance de son superbe dessin. Une série de référence, absolument incontournable, dont l'édition en intégrale permet d'avoir une vue d'ensemble sur la puissance tant narrative que graphique de cette grande oeuvre.

  • Dakota t.2

    ,

    Dans le futur, le monde se divise en deux catégories : les Super-héros, invincibles, parfaits en tous points, et les « Collapses », sous-hommes, mortels et vulnérables face à la maladie. Lorsque Dakota, agent d'élite des Super-héros, raconte son affrontement avec la dissidente Flaming Lips, sa hiérarchie est sous le choc. Elle aurait été sauvée par un vulgaire Collapse... le monde à l'envers ! Plus tard, au cours d'une opération, c'est le redoutable G.I. One qui périt renversé par une voiture. Le monde des Super-héros est en émoi : comment l'un d'entre eux, si fort, si infaillible, a-t-il pu mourir aussi bêtement ? Alors qu'elle retrouve l'usage de ses pouvoirs, Dakota, elle-même, en vient à douter de sa hiérarchie et de sa règle de conduite. « Ordre et probité », d'accord, mais quel prix ?

  • Gordon Ox entre, contre toute attente, dans un restaurant chic pour déguster un délicieux risotto. Il faillit savourer son plat, mais au moment de goûter, le voilà qu'il se met à tousser. Or dans les hautes sphères sociales, la maladie a été éradiquée. Déclenchant la panique, Ox est forcé de fuir. Un agent spécial, la belle et froide Dakota, a été mis sur sa piste.

    Sur commande
  • Caractère est la collection de prestige, celle de la grande bande dessinée en grand format. Laissez-vous envahir par la qualité et par la puissance évocatrice de ces albums...

  • Dans un Paris futuriste et dévasté par la folie des hommes, s'agite une cour hybride et dégénérée autour du Prince de Mortelune. L'eau a quasiment disparu de la surface de la Terre et est devenu l'objet de toutes les convoitises et de tous les affrontements. Dans cette société mise à feu et à sang, les personnages errent à la recherche d'un salut inespéré. Le trait brillant d'Adamov et l'imagination fertile de Cothias font de ces deux cycles d'aventure une oeuvre magnifique.

  • Le rêveur ne dort plus... Mortelune, la cité ressuscitée par l'imagination de Nicolas, s'estompe peu à peu et ne garde un peu de vie que grâce à Malik, le cauchemar devenu réalité, qui la reconstruit à son goût. Mais même dans un monde imaginaire le bien et le mal doivent cohabiter et ne peuvent se passer l'un de l'autre. Qui va maintenant rétablir l'équilibre ? Qui va donner la lumière nécessaire à l'ombre ? Qui va rêver ?

    Ce second cycle des Eaux de Mortelune danse avec élégance sur les frontières de l'imagination et de la science-fiction. Patrick Cothias jongle avec la poésie et la violence quand Philippe Adamov, au sommet de son art, exploite toute la puissance de son superbe dessin.

  • Dans ce troisième volume, Catherine, l'Impératrice rouge, se retrouve bien seule. Ses trois principaux alliés se débattent dans des situations quasi désespérées. Adja, prisonnière des Impures, a perdu la mémoire. Petit à petit, elle va reconstruire son passé, un passé qui recèle bien des surprises. Rostan, l'homme-machine, voit sa part humaine réduite. Son cerveau obéit à présent aux ordres de l'Empereur. Enfin, Vladimir, l'amant de Catherine, tombe dans les mains de Schérazène, le cruel chef zaparogue. Pierre, le mari de Catherine, semble donc triompher. Pourtant, dans les oubliettes du palais, une étrange révolution est en marche...
    Tel est le décorum fantastique de L'Impératrice Rouge, grande série signée Jean Dufaux et Philippe Adamov. Au fil des pages se côtoient la science-fiction et la nostalgie, la splendeur et la misère, créant un opéra baroque où chaque personnage excelle dans la folie ! Une grande réussite !

  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... Adamov et Cothias décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.

    Sur commande
  • Nous sommes en 1280. Tchen-Qin, samouraï du tout-puissant seigneur Oshikaga, prend la route avec douze de ses compagnons afin d'exterminer une bande de rebelles. Mais la route empruntée par le jeune guerrier pour affronter ses ennemis traverse le royaume des morts et s'étend jusqu'aux confins du monde... Adamov et Cothias décrivent à la perfection les traditions et la beauté violente du Japon ancestral.

    Sur commande
  • L'impératrice Catherine, reine de toutes les Russies, n'est qu'une roturière, tout le monde le sait... Mais personne ne peut le prouver ! Et elle est bien trop fière pour accepter l'idée d'un partage du pouvoir avec son mari, l'Empereur Pierre. Entre ces deux époux ennemis la guerre est déclarée, chacun rivalisant dans la cruauté et cherchant à s'allier des forces présumées indomptables. La lutte qui s'engage dans les couloirs du palais va bientôt s'étendre sur toutes les steppes !

    Un palais impérial où l'or remplace la pierre et une étoile rouge tombée dans la boue. Des cavaliers cosaques surgissant du Moyen âge pour s'emparer d'une ogive nucléaire. Tel est le décorum fantastique de l'Impératrice Rouge, une nouvelle série s ignée Jean Dufaux et Philippe Adamov. Au fil des pages se côtoient la science-fiction et la nostalgie, la splendeur et la misère, créant un opéra baroque où chaque personnage excelle dans la folie ! Le trait précis de Philippe Adamov prolonge l'imagination de Jean Dufaux et nous offre le premier volume de ce qui s'annonce déjà comme un summum de la bande dessinée.

empty