Philippe Greciano

  • Le procès de Nuremberg, qui s'est déroulé du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946, a marqué l'histoire de l'humanité. En jugeant les principaux criminels nazis, il a défini les fondements de la lutte contre l'impunité, énoncé les règles du procès pénal international et replacé les enjeux géopolitiques au coeur des relations internationales. Son influence sur la reconstruction de l'Europe et la protection des droits de l'homme est telle que les principes dégagés à l'époque redoublent d'actualité aujourd'hui, dans un monde où prolifèrent les guerres et le terrorisme.

    Le présent ouvrage rassemble les contributions des intervenants à un colloque international qui s'est tenu le 15 octobre 2015 à Dijon, réunissant des praticiens et des universitaires dans le cadre des commémorations du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et du procès de Nuremberg. La justice pénale internationale y est étudiée sous divers angles : historiques, juridiques et diplomatiques. Le croisement des regards portés sur le sujet met en lumière la difficulté à faire respecter les exigences de la justice pénale internationale ainsi que la nécessité de mieux cerner ses incidences dans le domaine de la sécurité internationale.

  • Le monde d'aujourd'hui fait face à de nouveaux défis. Si les échanges internationaux ont plus de succès qu'auparavant, ils n'en demeurent pas moins discutés et critiqués entre autre en raison des tensions économiques et sociales qu'ils provoquent. Or, pour faciliter leur développement dans un espace sans frontières, ils doivent intégrer les dimensions interculturelles de la globalisation. C'est la raison pour laquelle ils empruntent différents itinéraires communicationnels et procéduraux en quête d'une solution rapide et non conflictuelle des situations. Telle est la vocation de la médiation.
    Discours spécialisé pour les uns, procédure alternative de règlement des litiges pour les autres, son influence s'étend désormais dans tous les domaines. Elle irrigue l'ensemble des champs disciplinaires : les affaires, la santé, l'ingéniérie, les politiques publiques. A travers son recours, elle permet d'apporter une réponse aux enjeux du XXIème siècle en introduisant une dose d'éthique dans les relations publiques et privées. En réunissant des juristes et des linguistes, le présent ouvrage apporte un regard nouveau sur une pratique en plein essor. La médiation y est étudiée sous divers angles : droit, langues et cultures spécialisées.
    Le croisement de ces points de vues met en lumière la diversité de ses méthodes et de ses discours qui font le lien entre opportunité politique, développement économique et progrès social.

  • Si tout processus de justice repose sur un dialogue interculturel pour sauvegarder l'Etat de droit et promouvoir les droits de l'Homme, son vecteur essentiel est le langage qui véhicule les connaissances entre la pensée et les actes. Pour parvenir à ces idéaux, il faut concevoir une communication efficace rappelant les spécificités du monde judiciaire et introduire de nouvelles dynamiques consensuelles.
    La médiation internationale y contribue. Elle constitue un mode de résolution des conflits par le dialogue. Cette discipline transversale associe les sciences humaines aux savoirs juridiques. Elle répond aux besoins de communication éthique et s'efforce de (re)créer un lien social essentiel pour préserver la paix, prévenir les conflits ou les régler de manière libre et responsable. Plus loin, elle permet de garantir l'effectivité du discours juridique international en maintenant un lien entre les civilisations.
    Le présent ouvrage est le fruit d'une collaboration interuniversitaire (Paris, Grenoble, Toulouse, Francfort/Oder) et interprofessionnelle (ONU). Il regroupe les contributions de spécialistes en sciences juridiques, sciences économiques et sociales, ainsi qu'en langues de spécialités. La première partie thématise, à la lumière des grands procès pour crimes contre l'Humanité en Afrique et en Asie, les interactions entre justice pénale et médiation internationale.
    Un second ensemble d'études interroge la médiation dans une optique institutionnelle et humanitaire. Ce collectif s'adresse aux juristes, aux économistes et aux linguistes qui s'intéressent aux enjeux internationaux.

  • S'interroger sur l'Europe à travers la relation qu'elle entretient avec la mondialisation et les institutions internationales, tel est le choix thématique qui s'est imposé lors de plusieurs manifestations scientifiques organisées dans le cadre de partenariats franco-allemands et européens. La rencontre de ces paradigmes a conduit à étudier le sujet sous l'angle des valeurs du vieux continent, de ses priorités politiques et économiques, pour mettre davantage encore en relief son évolution dans cet espace de libertés et de responsabilités. Les réflexions qui en résultent soulignent les défis auxquels sont confrontées les institutions et la société civile dans un monde où les affaires et les échanges internationaux prédominent.
    Partant des résultats d'un projet de recherches interdisciplinaires, l'analyse se poursuit en élargissant le débat européen pour le mettre en perspectives sur le plan scientifique et pédagogique. La participation d'auteurs ayant une large expérience diplomatique et stratégique, une expertise de premier plan dans le domaine des relations internationales, une connaissance des institutions, des législations et des préoccupations citoyennes, apporte une dimension symbolique à l'ouvrage. La sélection et la complémentarité des thèmes étudiés contribue à enrichir les discussions autour de l'idée plus générale de la place de l'Union européenne dans le monde d'aujourd'hui.

    Sur commande
  • L'Europe a décrété l'urgence climatique. Si les questions soulevées par la réduction des gaz à effet de serre et la limitation des hausses de températures se posent en termes scientifiques, il s'agit avant tout d'un défi politique, culturel et social, qui a pour enjeu la survie de la planète. Or, comment repenser les comportements ? L'Accord de Paris est-il suffisant ? Que font les États pour respecter le climat et l'environnement ? Quels sont les droits des citoyens ? Pour répondre à ces questions, ce livre fait le point sur la situation et propose de nouvelles pistes de réflexion dans une perspective internationale.

  • Perpétuer le devoir de mémoire. Tel est l'objectif de ce livre dans lequel le message de Stéphane Hessel pour la paix et la justice se prolonge dans une perspective historique, juridique et politique. Résistant, déporté et rescapé des camps de la mort en Allemagne, il est devenu l'un des grands serviteurs de l'Etat. Homme de lettres et de cultures, il s'est très tôt engagé en faveur des droits de l'homme, en France, en Europe, et au coeur des Nations Unies. Quelles sont les sources de son engagement ? Quelle est la portée de son discours en Europe ? La justice et les droits de l'homme ont-ils vraiment progressé dans le monde ? Ce livre revient sur les valeurs défendues par un idéaliste au cours d'un siècle de guerres et de conflits.

  • Existe-t-il un nouveau rapport de force entre l'Europe et ses partenaires anglophones depuis que le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne ? Si les questions soulevées par le Brexit et les turbulences transatlantiques sous l'ère Trump se posent en termes historiques, politiques et stratégiques, il s'agit avant tout d'une remise en question des fondements et des actions de l'Europe. Dans ce contexte, quelles sont ses priorités ? Quelles leçons tirer du passé ?

    Pour répondre à ces questions, ce livre fait le point sur la situation et propose quelques pistes de réflexion sur un sujet d'actualité.

  • Le moteur franco-allemand est-il en panne ? La poussée populiste, les tendances centrifuges renforcées par le Brexit, la politique isolationniste du président Trump aux États-Unis, représentent autant de défis pour l'Union européenne. Face à ce constat, le couple franco-allemand doit retrouver un nouvel élan et proposer des réformes. Or, comment repenser la politique, l'économie et la diplomatie ? Le traité d'Aix-la Chapelle du 22 janvier 2019 est-il suffisant pour relancer l'amitié franco-allemande ? Pour répondre à cette question, ce livre fait le point sur l'état des relations entre les deux plus grandes puissances de l'Union européenne à l'heure de la mondialisation.

empty