Paula Fox

  • La légende d'une servante

    Paula Fox

    Luisa de la Cueva, fille d'un grand propriétaire de plantation de canne à sucre et d'une domestique indigène, est née dans le petit village de Malagita sur l'île de San Pedro dans les Caraïbes. Elle y passe une partie de son enfance, mais son père, craignant la révolution, emmène sa famille à New York. Dans le barrio, le nom « de la Cueva », autrefois puissant, n'évoque plus rien, et la famille est obligée de s'installer dans les sous-sols d'un immeuble.
    Diminuée par tout ce qui lui a été arraché, Luisa orchestre sa survie autour d'un rêve : retrouver Malagita.
    Dans La légende d'une servante, Paula Fox raconte la lutte de Luisa pour se construire face à l'adversité, et bien au-delà, l'essence même de la peur, le poids des relations familiales, la nostalgie du bonheur perdu... Elle y révèle, dans une prose d'une grande finesse, une vision étonnamment sensible de la vie intérieure.

  • L'hiver le plus froid

    Paula Fox

    En 1946, Paula Fox entreprend un voyage dans l'Europe d'après-guerre avec l'espoir bien américain d'acquérir de l'expérience, voire d'y trouver un salut. Elle a vingt-deux ans, et passera une année à traverser les villes meurtries de Londres, Paris, Varsovie, Prague, Madrid et autres, comme correspondante pour une petite agence de presse britannique. Elle décrit au fil de ses déplacements à travers les frontières brouillées de l'Europe ses visites imprévues de châteaux à l'abandon, d'églises détruites ou encore Varsovie dévastée ; ses nuits passées dans les appartements de lointains parents ou d'amis, dans des pensions miteuses, chaque lieu faisant écho à l'horreur de la guerre. Jeune femme seule, sans projet ni salaire stable, Paula Fox poursuit sa route à travers l'Europe, continent en reconstruction qu'elle découvre au milieu des ruines.

  • Parure d'emprunt

    Paula Fox

    C'est une enfant délaissée par une mère indifférente et un père alcoolique que Paula Fox décrit dans le récit des vingt étranges et douloureuses premières années de sa vie. Alors même qu'ils confient à d'autres l'éducation de leur fille, notamment à un pasteur affable et cultivé qui lui transmettra l'amour de la littérature et à sa grand-mère qui l'emmènera vivre à Cuba, les parents de Paula Fox ne cesseront d'aller et venir dans sa vie. Ce sont eux les véritables enfants de cette histoire, des enfants terribles, beaux, fous, intelligents, autodestructeurs et incapables de s'occuper de leur fille, dont les différents voyages à travers le continent, de Cuba à Montréal en passant par Hollywood, rythment une existence qui lui paraît incohérente. La constante, le lien qu'elle y trouvera, sera ces « parures d'emprunt », vêtements toujours prêtés par des inconnus au grand coeur qui l'aideront à grandir dans le chaos. Sans jamais s'apitoyer, dans un style élégant et précis, Paula Fox revient dans ses Mémoires sur des années difficiles, en portant toujours un regard à la fois acéré et tendre sur la condition humaine.

  • Les enfants de la veuve

    Paula Fox

    À la veille d'un voyage en Afrique, Laura Maldonada Clapper et son mari, Desmond, boivent du scotch assis dans une chambre d'hôtel new-yorkaise, en attendant leurs trois invités : Clara, la timide fille de Laura née d'un précédent mariage ; Carlos, l'exubérant frère de Laura, critique musical raté ; et Peter, un éditeur falot et mélancolique que Laura n'a pas revu depuis un an. Ce qui s'annonçait comme une petite fête de départ se transforme bientôt en un amer et angoissant règlement de compte familial. Laura, sorte de « diva », qui tout au moins semble se considérer comme telle, orchestre la soirée avec une impériale cruauté et multiplie insinuations et hostilités pour tenter de cacher une terrible nouvelle qu'elle vient d'apprendre.
    Paula Fox révèle une fois de plus son incontestable maîtrise esthétique et sa capacité à raconter les relations humaines telles qu'elles sont et non telles qu'elles devraient être. Elle met en scène avec une grande subtilité la toute-puissance maternelle dans ce qu'elle peut avoir de manipulateur et de déstabilisant.

  • Personnages désespérés

    Paula Fox

    Otto et Sophie vivent sans enfants dans une belle maison bourgeoise, où l'on remarque les oeuvres complètes de Goethe, une cuisine ultramoderne et une Mercedes garée dans l'allée.
    Un soir Sophie se fait mordre la main par un chat errant alors qu'elle tentait de l'apprivoiser. C'est le début d'une série de petits désastres tout-puissants qui viennent gâcher leur vie, révélant les fractures et les erreurs d'un mariage, et celles d'une société qui s'effondre.
    Publié en 1970, Personnages désespérés constitue l'un des exemples les plus étonnants du talent de Paula Fox, auteur majeur de la littérature américaine contemporaine.

  • Cote ouest

    Paula Fox

    «Annie Gianfala, dix-sept ans, abandonnée par son père, est seule et fauchée. Elle avance vers l'Ouest, comme l'Amérique le fit un jour, mais son voyage se déroule dans les années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale. Elle dérive, portée par les courants de la Dépression, l'enthousiasme des communistes pour le Parti et l'URSS, puis le dégoût que beaucoup ressentent ensuite. Parmi ceux qu'elle rencontre, et qui font son éducation, sur le plan intellectuel aussi bien que physique, il y a des idiots, des paumés, des intellectuels blasés, des amants en tout genre, aussi bien que des cadres du Parti, des Noirs, des homosexuels, et toutes sortes d'écrivains ratés ou en train de le devenir. Annie est à la fois une enfant perdue et une femme douée de pouvoir. Ce roman, qui explore si magnifiquement les sens, les transcende en même temps.» Frederick Busch.

  • En 1941, Helen Bynum quitte pour la première fois le domicile familial et gagne le Quartier français de La Nouvelle-Orléans, où elle rejoint sa tante, une actrice aux charmes abîmés par l'alcool et une vie dissolue. Elle y découvre la vie dans ce qu'elle a de passionné et d'aventureux. Confrontée à des réalités et dilemmes jusqu'alors insoupçonnés, elle connaît en compagnie de ses amis, des intellectuels bohèmes, le désir et l'amour, l'amitié et ses déboires. Son univers se mêle au mystère étouffant d'une ville dont la sensualité est ici magnifiée.

  • Vent d ouest

    Paula Fox

  • Découvrez L'hiver le plus froid - Une jeune Américaine en Europe libérée, le livre de Paula Fox. En 1946, Paula Fox entreprend un voyage dans l'Europe d'après-guerre avec l'espoir bien américain d'acquérir de l'expérience, voire d'y trouver un salut. Elle a vingt-deux ans, et passera une année à traverser les villes meurtries de Londres, Paris, Varsovie, Prague, Madrid et autres, comme correspondante pour une petite agence de presse britannique.
    Elle décrit au fil de ses déplacements à travers les frontières brouillées de l'Europe ses visites imprévues de châteaux à l'abandon, d'églises détruites ou encore Varsovie dévastée; ses nuits passées dans les appartements de lointains parents ou d'amis, dans des pensions miteuses, chaque lieu faisant écho à l'horreur de la guerre. Jeune femme seule, sans projet ni salaire stable, Paula Fox poursuit sa route à travers l'Europe, continent en reconstruction qu'elle découvre au milieu des ruines.

  • Anglais DESPERATE CHARACTERS

    Paula Fox

    Otto and Sophie Bentwood live childless in a renovated Brooklyn brownstone. After Sophie is bitten on the hand while trying to feed a neighbourhood cat, a series of small, ominous disasters begin to plague their lives, revealing the fractures in a marriage wrenching itself apart.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Anglais BORROWED FINERY A MEMOIR

    Paula Fox

    Born in the 1920s to bohemian parents, Paula Fox was left at birth in a Manhattan orphanage. Rescued by her grandmother and cared for by a poor minister, her parents began to re-surface, their self-absorbed, toxic "care" a blight on Paula's life.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Anglais THE WIDOW'S CHILDREN

    Paula Fox

    On the eve of their trip to Africa, Laura Maldonada Clapper and her husband, Desmond, await the arrival of three guests. But what begins as a bon voyage party soon becomes a bitter, claustrophobic clash of family resentment.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • The author describes her movements across Europe's scrambled post-war borders, including trips to empty castles and ruined cathedrals and a stint in bombed out Warsaw in the midst of the Communist takeover.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • This collection of short works from the author of Desperate Characters and The Widow's Children includes pointed, witty and humorous pieces on censorship, the corruption of language and her relationship with her husband's family. 10,000 first printing.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Le père de ned, m.
    Wallis, est pasteur. le dimanche, tout le monde écoute ses sermons, et cela donne à ned envie de dormir. ou bien il se demande pourquoi il faut supporter quelqu'un d'aussi odieux et malveillant que mrs scallop, la gouvernante, qui s'occupe aussi de la mère de ned, malade depuis qu'il a cinq ans.
    Ned a onze ans maintenant. tout le monde lui a dit que c'était un anniversaire très important. un âge oú l'on devient vraiment responsable de ses actes.
    Ned se rend très bien compte qu'il n'est pas à la hauteur de ce père qui ne ment jamais, de cette mère qui arrive à sourire tendrement, même quand elle a très mal. et puis, il reçoit un fusil pour son anniversaire, et quelque chose de terrible se produit. quelque chose qui démontre que les pires doutes de ned étaient justifiés.
    Il est désormais détenteur d'un secret beaucoup trop lourd pour lui.

  • Que faire quand on apprend, à treize ans, que son père est très malade, qu'il va bientôt mourir, et que c'est le sida?
    Que penser quand on entend sa mère, un matin très tôt, lancer à son mari: "est-ce que tu te rends compte de ce que tu m'as fait? de ce que tu as fait à notre fils?" que dire quand on se rend compte que personne ne dit la vérité? que répondre quand le père constate: "la raison pour laquelle tu sais que tout le monde ment, c'est que tu mens toi-même" comment interroger sans agresser? comment comprendre le mystère de l'amour quand on ne dispose que du tableau noir de l'éducation sexuelle? comment aider à mourir quand on n'a pas encore appris à vivre?
    Liam ne sait pas de combien de temps il dispose pour répondre à toutes ces questions.
    Il sait juste que le temps presse.

empty