Hugo Document

  • Han Van Meegeren est sans doute le plus grand faussaire de tous les temps. Un peintre hollandais du XXe siècle qui a « inventé » des Vermeer si parfaits que si un accident historique ne l'avait contraint à se dénoncer lui-même, certaines de ses oeuvres seraient toujours accrochées aux cimaises des plus prestigieux musées du monde. Et d'ailleurs est-on certain que tous les Vermeer authentifiés sont réellement des Vermeer ? Et ne peut-on imaginer, comme d'aucuns le pensent toujours, que quelques-uns des faux peints par Van Meegeren sont en fait de vrais tableaux du maître de Delft ?

    Si une telle ambiguïté demeure possible, c'est qu'il a existé entre les deux peintres, au-delà des siècles, une véritable connivence artis-tique, une étrange alchimie qui a conduit le faussaire à entrer dans le personnage de Vermeer et peut-être même à devenir Vermeer lui-même, le temps de l'élaboration de l'un de ses faux.

    L'une de ses toiles, Le Christ et la femme adultère, fut achetée très cher par le maréchal Goering, impénitent collectionneur et pilleur d'oeuvres d'art. Après la Libération, lorsque ce tableau fut retrouvé parmi le trésor caché du Feldmarshall, la police hollandaise vint demander des comptes à Van Meegeren, convaincu d'avoir été le vendeur de la toile : le peintre, soupçonné d'avoir dépossédé son pays d'un tableau inestimable au profit de l'ennemi, risquait alors une lourde condamnation pénale. Pour se disculper, Van Meegeren révéla alors que l'oeuvre était en réalité un faux. Mais emporté par son désir fou de reconnaissance, il s'accusa aussi d'avoir peint tous les Vermeer qui avaient mystérieusement surgi au cours des dernières années. Oui, il avait trompé les meilleurs experts et prouvé par l'absurde combien ils étaient faillibles !

    Le paradoxe fut qu'il ne fut pas immédiatement cru et qu'il dut exécuter un faux Vermeer sous l'oeil de la police pour convaincre les enquêteurs de sa bonne foi.

    En un tournemain, Van Meegeren passa donc du statut de traître à son pays à celui de patriote puisqu'il avait berné Goering lui-même et obtenu pour paiement de son faux 200 tableaux de maîtres de la peinture hollandaise.

  • "L'Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord" affirmait Napoléon 1er. Mais derrière cette formule se cachent les plus souvent des drames humains comme l'ont démontré récemment le mensonges des armes de destruction massive de l'Iran, ou des changements du cours de l'histoire comme la bataille de Valmy ou l'attaque de Pearl Harbor. Ce sont tous ces mensonges que décryptent pour nous Monsieur X et qui nous éclairent sur la réalité des faits.
    Le baptême de Clovis, La grande peur de l'an Mil, La papesse Jeanne, Ravaillac : le seul coupable ?, Le mariage secret entre Anne d'Autriche et Mazarin, Fouquet, le procès truqué, Les mensonges du Pont d'Arcole, Un meurtre d'Etat : le duc d'Enghien, L'explosion de l'USS Maine devant Cuba : une provocation ?, Le Protocole des Sages de Sion, L'affaire Caillaux, Toukhatchevski : les mensonges du NKVD, Pearl Harbour.
    Une manipulation pour précipiter les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale ?, Ciceron : la fabrication d'un vrai-faux espion, Fortitude : les dommages collatéraux comme la perte du réseau Prosper, Mincemeat, le faux mort de Churchill qui a intoxiqué les nazis , Katyn, Borman, toujours vivant ?, Les procès staliniens en Europe de l'Est, Le complot des Blouses blanches, Les vrais-faux nazis de l'après-guerre, Les mensonges de Budapest, Melusa : un crime du FLN attribué à la France, La fausse agression de bâtiments US : prétexte pour bombarder le Nord-Viêt-Nam, Le faux journal d'Hitler, La guerre des étoiles de Reagan , Timisoara et le complot anti-Ceaucescu, Les avions renifleurs, Bokassa le faux cannibale, Les prétendues horreurs irakiennes au Koweït (les couveuses), Les fausses ADM irakiennes.

  • Si l'on en croit Homère, la première mystification historique est sans doute due à Ulysse qui, grâce à son célèbre cheval, a pu introduire dans Troie ses guerriers. Mais l'Histoire pullule d'autres manoeuvres d'intoxication. Le président Johnson a par exemple inventé une prétendue attaque contre un navire américain pour justifier ses bombardements sur le Nord-Viêt-Nam. Les Nazis ont incendié le Reichstag pour mieux accuser les Juifs. L'existence même de Jeanne d'Arc ne résulte-t-elle pas d'une manipulation destinée à redonner confiance au malheureux Charles VII ? Quant aux glorieux « Taxis de la Marne », ils n'ont servi à transporter sur la Marne que quelques poignées de soldats. Potemkine, favori et amant de la Grande Catherine de Russie, a-t-il vraiment fait construire de toutes pièces des villages-fantômes pour complaire à sa souveraine ... Et Roland, héros de la fameuse chanson a-t-il vraiment existé ?
    Et que penser de tous ces inventeurs, Edison, Bich, Franklin, etc. qui se sont appropriés la découverte d'autres chercheurs ? Ont-ils mystifié leurs contemporains ?
    Il faut aussi évoquer Churchill, de Gaulle, Mao, qui ont usé de machiavéliques mensonges pour conquérir le coeur de leurs compatriotes ou pour conforter leur pouvoir...
    Même les héros authentiques ont leur part d'ombre : Gagarine, le premier homme à affronter l'espace, n'a jamais été filmé en vol. Et son exploit a ensuite été reproduit en studio. Pour la plus grande gloire de l'URSS !

empty