Patrick Charlot

  • Il fut un temps ou plusieurs civilisations coexistaient. Les coutumes bien sûr, mais aussi les valeurs et même les modes de pensée différaient d'un peuple à l'autre. Quand émergèrent les empires, contraignant chacun au pragmatisme pour sa survie, la résistance fut aussi déterminée que désespérée. Cette histoire est une fiction, les événements qui y sont relatés ont pu se produire. À l'heure où l'empire planétaire est dans l'impasse, ce livre n'apporte pas de solution. Que celui qui est intelligent la calcule.

    Sur commande
  • La Troisième République a longtemps été présentée comme « l'âge d'or » des libertés, période qui voit consacrer la liberté de la presse, la liberté syndicale, la liberté d'association, la laïcité Cependant, nombre d'analystes d'aujourd'hui relativisent cette représentation commune en mettant en évidence sa dimension en partie mythique ou idéologique. Certains vont même jusqu'à se demander si, à certains égards, il ne s'agit pas d'une République « contre les libertés », en se référant notamment aux lois dites « scélérates », à la pratique de l'épuration dans la fonction publique, à l'affaire des « fiches », aux répressions ouvrières, ou encore au dogmatisme et à l'intolérance du « combisme » Cet ouvrage a pour ambition de s'interroger sur la manière dont la Troisième République s'est construite et comment elle a su résister aux tentatives de contestation dont elle a fait l'objet.

    En s'appuyant sur les notions d'ordre politique, moral et social, l'objectif est de montrer que cette République a véritablement voulu créer une société nouvelle en réorganisant les institutions mais aussi en réorientant les principes de la socialisation et la régulation des moeurs.

    Sur commande
  • Le Traité de droit constitutionnel de Léon Duguit constitue l'une de ses oeuvres majeures dans laquelle il propose une vision personnelle et nouvelle de la théorie de l'Etat et du droit. Il ne s'agit pas d'un manuel de droit constitutionnel classique mais bien d'un ouvrage original. Edité pour la première fois en 1911, le Traité de droit constitutionnel occupe une place singulière parmi les ouvrages de la doctrine comme au sein des travaux du doyen bordelais tant en raison de la méthode mise en oeuvre que des objectifs visés. Cette singularité a justifié qu'un colloque soit consacré à cet ouvrage comme à son auteur. Ce colloque dont les actes sont ici publiés a ainsi permis de faire « redécouvrir » cette oeuvre majeure qui a déconcerté les facultés de droit dès sa parution, voire peut-être rebuté les lecteurs par son volume, mais a sans aucun doute joué un rôle important dans la construction du droit public.

  • Au-delà d'un livre dédié à un illustre historien du droit, cet ouvrage a le mérite de rassembler les textes des plus éminents spécialistes de l'histoire de la justice en France. S'interrogeant sur l'idée même de Justice, de l'Antiquité à nos jours, ils examinent les différents types de justice à l'oeuvre (pénale, administrative, civile, commerciale, constitutionnelle, militaire, etc..), dans une démarche qui ne prétend à pas à l'exhaustivité mais insiste sur les traits marquants des différentes institutions, en s'appuyant le plus souvent sur les jurisprudences auxquelles elles ont donné naissance. Mais cette logique positiviste est aussi transcendée par les regards que l'on peut porter sur les institutions, à travers des affaires ou des débats célèbres, laissant ainsi la place à un regard « critique », le plus pertinent pour comprendre les problèmes actuels de la Justice.

  • Le professeur Gilles Darcy appartient à cette catégorie de professeurs qui, au cours de leur brillante carrière, ont donné sans compter pour contribuer utilement à la construction d'une belle université. Connu par ses amis, ses collègues et ses étudiants pour son rire, son goût des choses qui font la vie et son profond sens du juste, il est tout à la fois théoricien et praticien, laissant au rêve la juste place qui lui a permis de trouver l'inspiration. Ces qualités se retrouvent dans ses travaux de recherches et dans ces enseignements qui ont marqué des générations d'étudiants. Il est important dès lors que cette même université lui rende hommage en empruntant, par ces détours juridiques, les mêmes chemins, ceux de la rêverie, de la théorie ou encore des analyses pratiques sur le droit.

    Cet ouvrage collectif invite à une pensée juridique ouverte, sans frontière disciplinaire. Les différents contributeurs tracent des sentiers qui sont autant d'ouvertures, de voies d'accès pour pénétrer dans la forêt des textes juridiques.

    Certains articles pratiques font un travail de clarification de problèmes juridiques concrets. D'autres, plus théoriques ouvrent des pistes et nous invitent à les suivre.

  • Le contentieux administratif est le droit régissant les procédures devant les juridictions administratives.
    Ce manuel est donc logiquement structuré à partir de l'explication progressive du rôle qu'y joue un juge placé au coeur de la définition du contentieux de l'administration, juge autour duquel s'ordonne la procédure administrative contentieuse et dont les pouvoirs enfin sont la garantie pour l'administré qu'il pourra obtenir équitablement justice contre l'administration.

empty