Pascal Péron

  • Les trois poèmes qui constituent le noyau du cycle de la croisade rapportent les hauts faits de l'ost Deu, parti pour conquérir Jérusalem à la fin du X1e siècle, ainsi que les exploits des "Chétifs", retenus prisonniers par les Turcs. Pour la première fois, l'action d'une épopée romane se déroule dans sa quasi-totalité en terre orientale, dans un espace aux multiples résonances : Terre sainte, espace de pèlerinage et source de la spiritualité chrétienne, mais aussi terre estrange, occupée par des "païens", et seuil de ces contrées légendaires dont les images nourrissent à cette époque les rêves de l'Occident, suscitant émerveillement et suspicion. En suivant les croisés en Orient, le poète compose une oeuvre originale et donne à la chanson de geste, en cette fin du XIIe siècle, l'occasion de se renouveler.

    Sur commande
empty