Delpire

  • A travers 80 photographies, l'ouvrage nous plonge dans le monde feutré des paradis fiscaux, levant le voile sur une réalité méconnue et souvent fantasmée, bien loin des plages de sable fin et des cocotiers.

    Sur commande
  • Happy pills Nouv.

    Happy pills

    ,

    • Delpire
    • 30 September 2021

    Exposition à La Ferme des Tilleuls, Suisse, septembre 2021.

    Plus que jamais, le bonheur y est une injonction. Le motif de la pilule (d'Alice au pays des merveilles à Matrix en passant par l'ecstasy ou le LSD) - symbolise une réponse quasiment magique aux difficultés, à la dépression, aux inadmissibles limitations de notre condition humaine.
    La promesse d'une transformation, d'une guérison par la chimie offre la métaphore parfaite d'une société prométhéenne qui ne croit qu'en la puissance, l'efficacité, la jeunesse. Une société où l'apparence du bonheur vaudrait presque mieux que le bonheur, où la représentation prendrait le pas sur le réel.
    Pendant quatre ans, le journaliste Arnaud Robert et le photographe Paolo Woods ont traversé le monde à la recherche des consommateurs de Happy Pills, ces médicaments qui réparent les blessures humaines, ces molécules qui font bander, travailler plus, agir mieux, ces formules qui permettent aux dépressifs de ne pas sombrer, ces antidouleurs que les travailleurs pauvres avalent dans l'espoir de surmonter leur fatigue pour nourrir leur famille. Du Niger aux États-Unis, de la Suisse à l'Inde, Big Pharma s'est déployée pour proposer les remèdes miracles à nos problèmes éternels.
    Plus qu'un livre de photographies ou un essai philosophique, Happy Pills est un de carnet de route, à la découverte de ces hommes et de ces femmes en quête d'absolu. Il est l'odyssée visuelle et narrative dans nos fragilités communes, et les réponses globalisées emmenées par la force du marché.

    awaiting publication
empty