Olivier Talon

  • Aka, Beaufitude, Dépacser, Focusser, Pitcher, Sans-abrisme, Smartisation, Tifo...
    Voici quelques-uns des 200 nouveaux mots que l'on entend (presque) tous les jours, que l'on utilise et qui ne figurent pourtant dans aucun dictionnaire. Grâce à des définitions aussi érudites que pleines d'esprit et d'humour, ce Dico des mots qui n'existent (toujours) pas guidera tel citoyen désemparé face aux modes vocabulistiques et corrigera tel autre qui, par exemple, emploie dilemne pour dilemme.
    Cette nouvelle édition 2018 voit disparaître les mots qui ont intégré les dictionnaires depuis l'édition 2016 (bitcoin, covoiturer, matcher...) et en surgir d'autres qui ont émergé, formant un des rares dictionnaires que l'on lit de A à Z comme un drolatique miroir des modes et innovations de notre époque.

  • Si l'on sait ou l'on se doute que l'adjectif « cartésien » nous vient du philosophe Descartes ou le « sadisme » du marquis de Sade, qui peut deviner que la banale poubelle tient son nom d'un préfet de la Seine qui, pour des raisons d'hygiène, imposa son usage en 1884, que le mot rustine est dû à son inventeur, un certain Louis Rustin, ou encore que Bluetooth était le surnom d'un Viking du Xe siècle ?
    Après Le Dico des mots qui n'existent pas (Bibliomnibus, 2014), Olivier Talon et Gilles Vervisch analysent avec un humour qui n'empêche pas l'érudition 173 mots usuels issus de personnages réels ou fictifs, célèbres ou un peu moins.

     

  • De abracadabrantesque à zlataner, cet abécédaire raconte les mots que l'on entend (presque) tous les jours et qui ne figurent pourtant dans aucun dictionnaire. Il éclaire, avec humour et érudition, le citoyen désemparé face aux modes vocabulistiques, qui vérifiera en s'amusant que la langue est une matière vivante qui s'invente chaque jour.
    Cette nouvelle édition remastérisée voit disparaître des mots qui depuis 2013 ont intégré les dictionnaires officiels quand d'autres surgissent qui n'existent pas (encore) et que l'on entend déjà (presque) tous les jours.

  • Découvrez le dictionnaire officiel des mots qui n´existent pas ! Procrastiner, aéropage, acté, epsilonesque, berlusconisation, court-termisme, premier-ministrable, clivant, volumiser... voici rassemblées ici les définitions de plus de 200 mots que vous entendez (presque) tous les jours et qui ne figurent pourtant dans aucun dictionnaire. Non, omnibuller ne signifie pas « paresser dans un omnibus » et le gonogo n´est pas un grand singe intelligent qui préfère faire l´amour que la guerre !

    De abracadabrantesque à zlataner, cet abécédaire éclaire, avec drôlerie et érudition, le citoyen désemparé face aux modes vocabulistiques parfois désarmantes. Quelles sont les origines des mots qui n´existent pas ? Les auteurs décryptent les lacunes évidentes, les glissements sémantiques maladroits, les substituts inutiles, les anglicismes déplorables, les dérivations mercatiques ou encore les fantaisies médiatiques.

    Le but ? Aider le lecteur à démêler le vrai du faux, à s´approprier des mots qui peuvent s´avérer pratiques. Et prouver au passage que la langue est l´affaire de tous, qu´elle est une matière vivante qui se nourrit et s´invente chaque jour. « Tout vrai langage est incompréhensible », disait Antonin Artaud. La preuve par l´humour.

empty