Benjamins Media

  • Cette histoire de Loup commence comme une histoire de loup : Loup a faim ? Il mange ! Ici, une petite fille habillée en rouge, là, un mouton tout blond. Mais le troisième jour, tout dérape. Alors que Loup guettait, son voisin de gauche passa : « Oh, Loup ! Quelle belle surprise ! » dit le voisin qui regardait son petit ventre rond. « Il est pour quand, ce petit-là ? » Loup regarda son ventre bien rond, il pâlit, il rougit, s'excusa et rentra...

    Gros ventre du Loup est une pièce de boulevard ; des portes s'ouvrent, se ferment ; c'est plein de rebondissements et de faux semblants. On ne s'ennuiera pas à suivre les aventures d'un loup très « seventies », glouton mais sympathique, aimant croquer les enfants sans arriver à les digérer... Le petit chaperon rouge, qui passait par là, saura le réconcilier avec lui-même et la terre entière.

  • " Être grand, c'est comment ? " La question taraude le petit lapin Léon, qui asticote ses parents : on est grand debout sur les épaules de Grand Ours ? sur la tête de Grande Girafe ? ou alors sur la tête de Grande Girafe debout sur les épaules de Grand Ours ? " Non non non. " Léon doit apprendre qu'on est grand tout seul et qu'il y a toujours plus petit que soi.

empty