Michel Vernus

  • Cet ouvrage est avant tout un vagabondage dans une civilisation, une culture plusieurs fois millénaire. Pascal Vernus, en érudit, en savant, en philologue aussi, nous familiarise avec cet ensemble de monuments, de tombeaux, d'objets. d'idées, de coutumes, de textes. nous démontrant patiemment à quel point l'Egypte pharaonique est un trésor inépuisable, tant pour l'archéologue que pour le premier des touristes. Il nous explique la nature et la fonction des dieux, la signification de l'embaumement. Il décrit l'intimité des pharaons et la vie quotidienne du petit peuple. Enfin, il nous initie à la richesse d'une littérature certes imprégnée de poésie mais également riche de morceaux d'éloquence et même d'esprit de controverse, l'ensemble n'étant jamais dénué d'humour.

  • Quand on demande l'origine des foires ou des marchés, depuis quand existent ces grands rendez-vous, la réponse est invariablement « depuis toujours ». Les documents anciens, eux, disent plutôt « de façon immémoriale ». Ce livre s'efforce de répondre à la question avec plus de précision. Les foires constituaient des espaces d'échanges intenses entre ville et campagne. Bêtes et gens s'y mêlaient. On y trouvait de tout, y compris des nouvelles du pays et d'ailleurs. En Franche-Comté, qui demeura rurale très longtemps, les foires et les marchés animaient la vie locale et régionale. Au village, pour rien au monde, on n'aurait voulu manquer ces rendez-vous.Qu'est-il advenu aujourd'hui de ces grandes manifestations d'autrefois?? Ici et là existent des survivances accrochées à de vigoureuses traditions. Désormais, les grandes vitrines de la modernité ont pris le relais de l'ancienne foire. Images et documents de ce livre invitent à un voyage original et pittoresque à travers les étalages d'hier et d'aujourd'hui.Michel Vernus est un historien spécialiste du monde rural comtois. Daniel Greusard, journaliste, enquête sur le terrain et recueille des témoignages. Ils réunissent dans cet ouvrage leurs connaissances et leur passion, tout comme ils l'avaient fait dans La Forêt en Franche-Comté et Métiers du bois en Franche-Comté parus dans la même collection.

  • Cet ouvrage encyclopédique, mais à la consultaiton aisée, consacré à la Franche-Comté unique en son genre, rassemble ce que constituait la ie des hommes d autrefois. Sa très riche matière est notre histoire commune.

  • Dans la grande traversée des siècles, l'ouvrage présente non seulement le vignoble jurassien, mais également l'ensemble du vignoble comtois. Bien que réduit aujourd'hui en surface, ce vignoble est grand par sa longue histoire, qui est relatée ici dans ses différentes phases. Ce vignoble est riche de la forte originalité de ses produits. Il lui est en effet possible d'accompagner un repas entier. Mais l'auteur ne se contente pas de célébrer la vigne et le vin, il s'est attaché, images à l'appui, à faire une grande place aux paysages, ainsi qu'au travail et à la vie des hommes. Tant il est vrai que c'est grâce à leur labeur et à leur ingéniosité que cette grande aventure de la vigne a pu se développer en résistant à toutes les menaces. En Franche-Comté, la vigne trace aujourd'hui un lien puissant entre le passé et le présent.

  • Sur commande
  • Comment le forgeron auxiliaire des dieux, voire dieu lui-même est-il devenu le maître de forge du village, puis plus récemment le mécanicien des machines agricoles, et aujourd'hui le maréchal-ferrant nomade ou le sculpteur en ferronnerie ? le forgeron rural est au coeur de la grande aventure métallurgique de l'histoire humaine.
    Une histoire qui se développe sur 5 000 ans. il est également au coeur de la longue histoire du monde agricole auquel il a été lié si étroitement et si intimement. en vérité, le forgeron au village est l'homme à tout faire, l'homme indispensable. il ferre les animaux et les soigne, fabrique et répare les outils, travaille sur les roues et les voitures, entretient les engins agricoles, effectue à la demande tous les menus travaux dont la communauté villageoise a besoin.
    Pendant plusieurs millénaires, lieu d'une science occulte, la forge est devenue dans la période moderne un " art ". les objets forgés sont présents dans toutes les demeures, aussi bien comme ustensiles que comme ouvrages d'art. depuis le xviie siècle, la fabrication et le métier évoluent peu jusqu'au début du xxe siècle. c'est l'époque où s'impose l'image populaire du forgeron martelant une pièce rougie au feu sur son enclume, entouré d'étincelles, tel vulcain dans son atelier magique et noir.
    Dans cet ouvrage, l'auteur à l'échelle de la france tente de suivre les évolutions techniques, économiques, sociales qui a été la clé de voûte du monde rural, tout en portant une grande attention aux éventuels particularismes régionaux.

  • A travers les alpes et le jura, par monts et par vaux, cet ouvrage nous emmène à la recherche de l'histoire savoureuse d'une grande famille de fromages : celle du gruyère qui comporte bien sûr le célèbre fromage de même appellation, mais aussi des enfants illustres comme le comté, le beaufort, l'abondance, l'emmental.
    Ou encore la délicieuse tomme de savoie. tous sont nés du même besoin de valoriser le lait selon des méthodes traditionnelles. tous semblables et cependant tous différents, pour le plus grand bonheur de la table et des gourmets, chacun a su conquérir, au fil du temps, son originalité gustative. le lecteur retrouve en des étapes délicieuses le lent et long cheminement qui conduit des verts pâturages à l'ombre secrète des caves, jusqu'au palais du consommateur ces incomparables saveurs issues de siècles de tradition et de savoir-faire.

  • La veillée d'autrefois, c'était bien avant la télévision, la radio et l'électricité.
    On s'en souvient souvent avec mélancolie... comme d'un moment magique, de bonheur transmis avec nostalgie par les anciens à la recherche du paradis de leur enfance. La veillée, oui, mais laquelle ? La veillée familiale ? La veillée commune élargie au voisinage, aux gens des hameaux ou du quartier ? La veillée mortuaire ou de Noël ? Elle prend les formes les plus diverses. La fonction de la veillée dans l'ancienne société était bien autre chose qu'un moment de bonheur et qu'un simple lieu de convivialité.
    C'était aussi un temps de travail, le moment où circulait l'information sur l'actualité locale, où l'on racontait des histoires à faire frémir. Bref ! Le moment de la parole libérée... sous l'oeil inquiet et sourcilleux des autorités. Les veillées ont disparu, mais aujourd'hui à l'instant où tombe la nuit n'existe-t-il pas d'autres manières de se réunir ? Le regard sur le passé nous en apprend beaucoup sur le présent et sur nous-mêmes.


  • victor considérant (1808-1893) n'a pas eu la place qui lui revenait parmi les grands réformateurs sociaux du xixe siècle.
    ce fouriériste tout à la fois fidèle et indiscipliné a pourtant une très forte personnalité. plus qu'un philosophe. considérant est un militant le premier sans doute, dans le monde contemporain. il a pressenti ce que pouvait être un parti politique moderne. ce qu'il a contribué à semer, s'appelle démocratie. république, réforme et liberté, indissolublement unis. derrière les pages des livres du chef de l'ecole sociétaire, palpite une pensée généreuse.
    qui croit au perfectionnement continu de l'homme par le moyen de son intelligence et de sa raison. cette pensée a tenu son rôle, exercé son influence : elle peut encore nourrir les réflexions d'aujourd'hui.

  • La Franche-Comté

    Michel Vernus

    L'histoire de la photographie est d'abord une histoire de grenier. L'ouvrage est centré sur la collection rassemblée par Jacques Lassout - un passionné de clichés anciens - et enrichi par des apports extérieurs. Il offre un regard sur l'histoire de la photographie en Franche-Comté au moment où celle-ci se démocratise en même temps qu'une réflexion sur l'utilisation du patrimoine photographique. Mais le lecteur y trouvera également un riche album à feuilleter à la manière des albums de famille d'autrefois.

    Sur commande
  • Léon martelet, photographe amateur devenu professionnel, a laissé un fonds exceptionnel de 20 000 clichés ; exceptionnel également par son intérêt historique, il offre en effet plus d'un demi-siècle d'images vivantes et de très grande qualité (1900-1956).
    Par le zèle iconographique déployé, léon a été l'introducteur dans le très rural canton de nozeroy, département du jura, de la culture de l'image. cette collection restitue la vie de manière extrêmement concrète des hommes et des femmes des villages du haut plateau jurassien et elle montre comment dans un milieu traditionnel la modernité fait progressivement irruption. la mise en scène d'une paysannerie dure au travail témoigne de l'inquiétude profonde d'une société qui se sent menacée et qui souhaiterait pouvoir arrêter le temps dans un monde aux évolutions accélérées.
    L'oeuvre de léon remplit une triple fonction de mémoire individuelle, de mémoire familiale, et de mémoire collective. sous son drap noir, l'oeil fixé derrière son objectif, dans sa fringale d'images, on imagine aisément le photographe, fier de sa technique, transporté de joie à l'idée de jouer un bon tour à ce vieil adversaire : le temps. on l'imagine éprouvant la joie incomparable d'un modeste voleur de quelques éclats d'éternité.

  • Trois principes constituent le coeur de l idée coopérative: le volontariat, le partage et la démocratie. Promues par des innovateurs sociaux franc-comtois comme Proudhon ou Fourier, elles se sont largement développées au XIXe siècle. Aujourd hui, alors que la crise du capitalisme financier est aussi sociale, les coopératives sont plus que jamais une alternative d avenir.

    Sur commande
  • L objectif de l ouvrage est de présenter la Montbéliarde dans sa réalité au milieu de ses congénères, dans la vie quotidienne de la ferme, mais aussi dans l imaginaire des hommes. - Elle est le symbole-phare de la Franche-Comté. Elle est le pilier sur lequel est édifiée toute la filière fromagère comtoise. Le livre est à la fois un double regard sur l animal, le regard sérieux de l historien, mais aussi le regard enjoué et affectueux d un amoureux de la campagne. -

  • Michel Vernus Insolite et mytérieuse Franche-Comté : aussitôt, le lecteur pense qu'il va être question de récits de légendes, de monstres et de diables. Eh bien non! Ou plutôt si! Il sera effectivement question de légendes, de monstres, de diables et de fées, mais dans un regard historique, et il ne s'agira pas ici de flatter le pittoresque pour le pittoresque.

    Pourquoi la Vouivre ? Pourquoi tant de trésors cachés? Pourquoi des villages engloutis ? Pourquoi les dames vertes ?
    Mais aussi pourquoi tant d'images pieuses ? Pourquoi la diabolisation de l'ivrogne ?
    Mais encore : pourquoi y a-t'il dans le Jura un village qui s'appelle Avignon ? Pourquoi dans le Doubs les habitants de Bretigney avaient-ils si mauvaise presse ?
    Ce livre apporte quantité de réponses à bien d'autres questions.
    De manière sérieuse et attrayante, l'historien nous conte les peurs et les angoisses de l'ancienne société rurale comtoise et avec tout son savoir, il interroge l'insolite et lui donne du sens.

  • Sur commande

  • proverbes et images entrecroisés sont organisés selon le calendrier annuel afin de restituer les rythmes de la vie d'autrefois.
    les proverbes recèlent une sagesse et une expérience auxquelles certains font encore aujourd'hui référence, tandis que les images, clichés photographiques et cartes postales, offrent au regard les manières de vivre dans la première moitié du xxe siècle. un ouvrage qui, de manière originale, nous guide et nous invite au voyage dans le passé immédiat de la franche-comté.

  • Autrefois la frontière entre guérisseurs de tous poils et la médecine officielle était floue. En Franche-Comté, la médecine savant a eu ses historiens, mais il n'en va pas de même pour le monde si divers et si mystérieux des rebouteux, soigneurs et autres faiseurs de secrets où se côtoient tout à la fois des charlatans, vulgaires exploitants de la misère humaine et des personnes désintéressées qui viennent au secours de la souffrance humaine.

    Sur commande
empty