Marylène Pion

  • Montréal, 1926. Olek, un débardeur d'origine ukrainienne de 23 ans, se donne corps et âme à son travail depuis son arrivée au Canada. Il se retrouve à la croisée des chemins lorsque quelques collègues, contrariés par l'ardeur qu'il met à la tâche, s'en prennent à lui, l'empêchant de reprendre son poste.

    Laurianne, 18 ans, se relève elle aussi d'une épreuve bien difficile : son père a laissé sa famille dans le deuil, mais également dans une situation financière précaire. C'est à Émilien, l'aîné, que revient désormais le rôle de pourvoyeur. Or, le jeune homme dilapide ses minces revenus à la taverne, au grand désarroi de sa soeur, déterminée à améliorer leur condition.

    Ayant tous deux déniché un emploi au prestigieux magasin Eaton, Laurianne et Olek, en quête de renouveau, se rencontreront et nourriront l'espoir d'une vie meilleure. En cette période d'après-guerre, le somptueux établissement offrira du rêve non seulement aux clients, mais aussi aux membres de son personnel...

  • Le grand magasin t.2 ; l'opulence Nouv.

    Montréal, 1927. Si le magasin Eaton étale son élégance dans ses rayons gorgés d'articles luxueux et ses vitrines à couper le souffle, ceux qui veillent sur cet empire doivent maintenir tant bien que mal leur façade impeccable...

    À la suite de la réapparition de son époux dans la métropole, la douce Caitlyn accepte de lui laisser une seconde chance. Dévasté, Olek respecte malgré tout cette décision et prend ses distances. En plus d'être tourmenté par cette cruelle séparation, le jeune immigrant craint désormais pour la sécurité de sa bien-aimée.

    Laurianne fait quant à elle son deuil de Finn, parti s'établir dans l'Ouest canadien, en s'investissant dans son travail avec une ardeur redoublée. Échaudée par le mariage d'Edward, Victorine a elle aussi décidé d'éviter les histoires sentimentales. Son nouveau poste au comptoir des vêtements pour hommes ne lui facilitera pas la tâche, mais elle est déterminée à ne pas s'en laisser imposer par le premier venu.

    À travers les épreuves, les collègues du grand magasin s'épaulent et se rapprochent. Cette amitié parviendra-t-elle à consoler ces coeurs désertés et à leur rendre leur opulence d'antan??

  • Québec 1944. Sauvagement battu par ses codétenus, Friedrich Schreiber est retrouvé gisant à moitié mort. Sensible au triste sort de son employé, Ignace insiste pour le recueillir sous son toit le temps de sa convalescence. Par crainte de représailles, le blessé refuse de dénoncer ses agresseurs, qui constituent pourtant une menace grandissante pour les villageois. Ces derniers se montrent d'ailleurs méfiants à l'égard de cet étranger qui loge maintenant au coeur du village. L'hospitalité d'Ignace agace aussi sa fille Elise, contrainte de cohabiter avec cet allemand. Pourtant, ces deux-là vont apprendre à se connaître...Mais la fin de la guerre semble imminente, et c'est l'heure des choix pour Friedrich : entre une patrie en ruines où l'attend une parente et un pays d'accueil aux promesses attrayantes, le choix s'annonce déchirant...

  • Québec, 1943. La guerre fait rage en Europe. Depuis que Philippe, l'aîné de la famille Berger, a été capturé par les Allemands, Ignace et sa fille Élise reçoivent des nouvelles au compte-gouttes. Les Berger ne peuvent pourtant se laisser gagner par l'inquiétude : en l'absence du fils, le maintien du magasin ne dépend plus que d'eux. Mais lorsque Ignace tombe malade, la responsabilité du commerce repose entièrement sur les épaules de la jeune Élise. Et ce n'est pas pour lui déplaire ! Elise profite de ce nouveau rôle qui lui offre indépendance et liberté. Mais le village accueille bientôt un groupe de prisonniers allemands, et l'un deux est embauché par Ignace pour aider sa fille au magasin...

  • A l'automne 1940, Flavie et Evelina s'apprêtent à vivre l'épreuve la plus intense de leur vie. Diplômées de l'école d'infirmières de l'hôpital Notre-Dame au moment où se trame la Seconde Guerre mondiale, les braves jeunes femmes ont décidé de s'engager pour porter secours aux soldats blessés en Angleterre.
    Alors que Flavie espère retrouver Clément, devenu médecin militaire en Europe, Evelina souhaite simplement fuir une vie qui ne lui était pas destinée. Quant à Simone, la troisième complice, elle choisit de ne pas prendre part à l'aventure, menant son propre combat au service de l'hôpital de Rouyn en dépit de son statut de femme mariée.
    En débarquant dans le Vieux Pays, les deux amies découvriront les atrocités de la guerre, affectées d'abord aux hôpitaux de campagne, puis plus près du front.
    Heureusement, ces Nursing Sisters, comme on appelle les infirmières canadiennes dépêchées sur les champs de bataille, trouveront un certain réconfort ainsi qu'un parfum de leur terre natale en entretenant une correspondance avec leur collègue demeurée de l'autre côté de l'Atlantique. Elles entendent bien la revoir un jour, si jamais le terrible conflit prend fin...

  • Alors que la guerre en Europe paraît inévitable, Évelina, Flavie et Simone amorcent leur dernière année de formation à l'école d'infirmières de l'hôpital Notre-Dame. Evelina, qui souhaitait avant tout trouver un mari, commence à apprécier sincèrement les rouages de son futur métier : elle a trouvé sa vocation. Côté coeur en revanche, elle ne sait comment choisir entre son ancien amant, un nouveau venu nommé Clovis, le beau médecin polonais Wlodek et l'intrigant Antoine. Sans compter celui que sa mère lui a dégoté ! C'est en entreprenant un grand ménage dans sa vie sentimentale qu'Évelina se découvrira en tant que femme résolue. Soutenue par ses deux amies qui marchent à ses côtés en temps de crise, elle pourra ensuite faire les choix éclairés qui s'imposent et s'épanouir pleinement comme infirmière.

  • 1936. Tandis que l'Europe assiste impuissante à la montée inéluctable du nazisme, Flavie Prévot, vingt-deux ans, intègre l'école d'infirmières de l'hôpital Notre-Dame de Montréal, un des plus importants établissements de santé du Canada. Mais ce rêve d'enfant sera bien vite tempéré par les religieuses, peu enthousiastes de voir leur influence diminuer au profit de l'émancipation des jeunes femmes, et par les médecins, plus désireux de multiplier les conquêtes que de tomber amoureux.
    Qu'importe. Flavie, idéaliste, n'a qu'un objectif : alléger la souffrance des patients. Elle se lie d'amitié avec Simone, une jeune orpheline réservée et sérieuse qui entend échapper au mariage et à la maternité. Tout le contraire d'Evelina, qui veut devenir infirmière pour épouser un médecin. Malgré leurs différences, les trois jeunes femmes vont nouer une indéfectible amitié.

  • "A quoi ça va te servir d'en savoir autant, veux-tu bien me le dire ? Quand tu seras mariée et qu'une dizaine de marmots s'accrocheront à tes jupes, ce que tu auras appris dans les livres ne te servira à rien, ma fille !" Simone Lafond a tout quitté pour entreprendre des études à l'école d'infirmières de l'hôpital Notre-Dame, tournant le dos à son poste d'enseignante, à son fiancé et même à sa famille.
    Alors qu'elle entame sa deuxième année de formation, l'aspirante infirmière participe à l'organisation d'événements de charité et s'intègre de plus en plus à la vie étudiante, allant même jusqu'à contribuer au journal de l'école. Animée par son amour des enfants, Simone tisse des liens avec le nouveau pédiatre de l'hôpital, un Polonais en exil depuis le début de la guerre en Europe. C'est toutefois un autre collègue qui suscitera chez elle la remise en question de ses valeurs fondamentales.
    La jeune femme qui souhaitait devenir infirmière pour éviter de sacrifier sa liberté en se mariant se fait prendre au jeu de la séduction par le beau docteur Bastien Couture. D'ordinaire plus réservée, sage et studieuse que ses deux amies, la voilà qui écoute son coeur. Toujours épaulée par Flavie et Evelina dans la conciliation parfois éprouvante de ses études et de sa vie sentimentale, Simone comprendra que l'amitié est une cure efficace contre les pires maux de l'âme...

  • Lorsque Flora MacGregor rentre chez elle après sa fuite à Alburgh, c'est un pays à reconstruire qui l'attend. En effet, le Bas-Canada se relève d'une rébellion qui a entraîné de nombreuses représailles parmi la population. Tandis que son jeune frère James a fait le sacrifice de sa vie pour la cause des Patriotes, François-Xavier, son prétendant, est condamné à mort. La jeune femme fait ce qu'elle peut pour sauver l'homme qu'elle aime et conclut un marché avec Wallace Callaghan pour que le détenu soit envoyé en exil plutôt que pendu. En contrepartie, Flora doit épouser celui qui est intervenu auprès des autorités en faveur de son amoureux. Bientôt, François-Xavier se retrouve honni à l'autre bout du monde, en Australie. Emprisonné en cette contrée hostile et inconnue, le jour de son pardon lui paraît bien loin. En l'attendant, Flora doit faire sa vie au sein d'un mariage sans amour. La vie à Montréal s'avère difficile auprès de ce mari qu'elle craint de plus en plus, et ses pensées demeurent toujours rivées sur le seul homme qu'elle aime. En cette période de grande incertitude, la vie sera-t-elle assez clémente pour les réunir de nouveau ?

  • Mai 1836, Flora MacGregor, une jeune femme de 18 ans fougueuse et déterminée, quitte l´effervescence de Montréal pour s´installer définitivement avec sa famille dans une maison de campagne au sein de la seigneurie de Chambly.

    Alors qu´elle croyait y trouver la tranquillité, celle qui a l´âme d´un Patriote se retrouve soudain en plein coeur de la rébellion, mêlée aux événements qui mèneront à la Confédération du Canada.

    Fuyant un mariage avec un homme qu´elle déteste, Flora verra sa vie basculer à la suite d´une rencontre avec François-Xavier, un Patriote courageux, bon et loyal qui l´aidera à se libérer. Loin du réconfort de sa famille, dans l´incertitude quant à l´issue du conflit qui sévit dans son pays, Flora tentera de refaire sa vie aux États-Unis où elle connaîtra le grand amour. Mais la jeune femme devra faire un sacrifice déchirant pour sauver la vie de celui qu´elle aime...

empty