Marion Segaud

  • Dans nos sociétés de la mobilité et de la mondialisation, comment rendre compte de la dimension culturelle des territoires et de la complexité des espaces ? Les déterminants anthropologiques sont souvent oubliés, mais ils n'ont pas disparu : nos espaces quotidiens restent empreints de règles, obéissent à des conventions et répondent à des valeurs, le plus souvent implicites. D'où l'intérêt de cette synthèse et réflexion sur les formes et les usages de l'espace. Si toutes les sociétés ont en commun de fonder, habiter, classer, distribuer, transformer et reformuler, elles le font toutefois de diverses manières. Selon quelles logiques et avec quels enjeux ? Cette 2e édition, enrichie de nouvelles illustrations, développe plus largement la question de la représentation de l'espace. Les étudiants, chercheurs et professionnels trouveront ici une ressource privilégiée pour appréhender de façon globale tous les défis de la spatialité.

  • Dans nos sociétés de la mobilité et de la mondialisation, comment rendre compte de la dimension culturelle des territoires et de la complexité des espaces ? les déterminants anthropologiques sont souvent oubliés, mais ils n'ont pas disparu : nos espaces quotidiens restent empreints de règles, obéissent à des conventions et répondent à des valeurs, le plus souvent implicites.
    D'où l'intérêt de cette synthèse et réflexion sur les formes et les usages de l'espace. si toutes les sociétés ont en commun de fonder, habiter, classer, distribuer, transformer et reformuler, elles le font toutefois de diverses manières. selon quelles logiques et avec quels enjeux ?
    Les étudiants, chercheurs et professionnels trouveront ici une ressource privilégiée pour appréhender de façon globale tous les défis de la spatialité.

    Marion segaud, sociologue, est professeure émérite à l'université du littoral- côte d'opale.

  • Anthropologie de l'espace

    Marion Segaud

    • Centre pompidou
    • 8 January 1992
  • Logement et habitat ; l'état des savoirs

    , ,

    • La decouverte
    • 15 May 1998

    Le logement est redevenu une question d'actualité ; on a pu croire dans les années soixante-dix que la crise du logement de l'après-guerre était largement résorbée.
    Or, les problèmes resurgissent aujourd'hui, sous de nouvelles formes : surendettement, loyers impayés, ségrégation, dégradation et vieillissement de certaines fractions du parc. Pour mieux comprendre les changements profonds qui se sont opérés dans le domaine du logement et de l'habitat depuis un demi-siècle, un bilan des connaissances était nécessaire. Ensemble, le logement et l'habitat définissent un champ de recherches impliquant l'ensemble des disciplines des sciences sociales.
    C'est cet éventail d'approches que les quarante-cinq contributeurs - architectes, économistes, démographes, historiens, géographes, juristes, psychologues, sociologues... - s'efforcent de réunir dans ce livre. On trouvera alternativement des articles thématiques et des textes synthétiques visant à présenter des bilans sur une question particulière. On découvrira à la fois les données chiffrées de base, les principales étapes des politiques publiques et les éléments qui permettent d'appréhender le logement dans son environnment.
    Cette diversité de présentation veut rendre compte de l'état actuel des connaissances et des disciplines qui traitent du sujet. Cet ouvrage s'adresse à un public d'étudiants, de professionnels, d'élus, d'enseignants, qui pourront y puiser les informations les plus récentes dans le domaine du logement et de l'habitat.

    Sur commande

  • Ce dictionnaire traite d'un champ organisé autour des notions complémentaires de logement et d'habitat. Il s'agit donc d'éléments essentiels de la vie quotidienne de chaque individu, mais aussi de l'activité de nombreuses professions.
    L'ouvrage explore, à travers quelque 350 entrées, un réseau cohérent de termes savants ( espace de vie, ethnicité... ), techniques ( copropriété, HLM, permis e construire... ) ou d'usage courant ( quartier, bricolage, confort... ). Une trentaine de « thèmes transversaux » (de l'analyse des Politiques du logement aux réflexions sur le sens du Décor domestique en passant par Les relations de voisinage ) ouvrent des perspectives et font apparaître un point de vue d'auteur.
    Ce dictionnaire se veut avant tout critique. Ses auteurs, venus de disciplines, de milieux scientifiques, techniques et professionnels variés, ont parié sur le décloisonnement des savoirs et une réelle interdisciplinarité. De ce fait, l'ouvrage permet de franchir de nouvelles étapes dans l'appréhension des enjeux fondamentaux de questions majeures (la décentralisation, les nouvelles formes d'urbanisation, les politiques publiques, les marchés immobiliers, les rapports de l'habitant à son logement et à son environnement...).
    On trouvera ici, outre un outil de référence et de travail, l'élément qui faisait défaut pour clarifier et instruire le débat démocratique sur une thématique qui implique constamment, au quotidien comme dans la prospective, les citoyens et leurs représentants. Gageons que ce dictionnaire deviendra vite indispensable aux étudiants, aux enseignants, aux élus, aux professionnels, aux chercheurs ainsi qu'aux personnels des collectivités territoriales.

    Marion SEGAUD, professeur de sociologie à l'Université du Littoral-Côte d'Opale, Jacques BRUN, professeur de géographie à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne, Jean-Claude DRIANT, maître de conférences à l'Institut d'Urbanisme de Paris, Université Paris XII, ont assuré avec D. Arbonville, Y. Bernard, C. Bonvalet, B. Coloos, J.-M. Léger et P. Valadou, et dans le cadre du Groupement d'Intérêt Scientifique « Réseau Socio-économie de l'habitat », la rédaction de cet ouvrage auquel ont participé plus de quatre-vingt-dix auteurs.

  • Familles, mode de vie et habitat

    ,

    • L'harmattan
    • 3 May 2000

    Sur commande

empty