Mario Poletti


  • Dans son précédent ouvrage, Brassens l'ami, Mario Poletti n'avait que peu développé la personnalité du « bon maître ». Ce manque est ici comblé. Grâce à vingt ans de complicité, l'auteur vous présente un Georges Brassens simple et insolite : timide et réservé malgré sa notoriété, débordant de savoir, d'humour et de générosité. Vous découvrez l'homme dans sa vie privée, proche de ses amis, du plus célèbre au plus humble.
    Mario aidait Brassens à gérer son quotidien et lui fournissait, à sa demande, quantité de livres divers, pour parfaite ses connaissances. Vous trouverez dans cet ouvrage des anecdotes savoureuses, des manuscrits et brouillons inédits, ainsi qu'un grand nombre de photos, de la naissance à la disparition du plus littéraire des chanteurs français. En effet, l'oeuvre de Brassens, d'une élévation d'esprit certaine, contient sans conteste une touche d'éternité et lui survivra longtemps encore. Écoutez Mario parler de l'univers familier de son ami.


  • On ne présente plus Georges Brassens ! Sa simplicité en a fait un des artistes les plus aimés du patrimoine culturel français. Son répertoire, impertinent mais jamais provocateur, trace un portrait sans pitié, et pourtant si tendre, de ses contemporains. Aujourd'hui encore, ses chansons sont reprises par des artistes du monde entier, et ses textes sont étudiés dans les écoles. Ses interprètes sont innombrables. Citons pour les étrangers, Graeme Allwright en anglais, Sam Alpha en créole ou Paco Ibanez en espagnol. Quant aux artistes français, Maxime le Forestier, Renaud, Barbara, ou Les frères Jacques sont parmi les plus célèbres à lui avoir consacré un album entier.
    Georges Brassens reste un artiste de référence largement apprécié et célébré dans le monde francophone. Créateur généreux et humaniste, l'homme à la célèbre moustache occupe une place à part dans la mémoire de ses amis et admirateurs.
    Georges Brassens a vendu environ 20 millions d'albums de son vivant, de 1953 à 1981, ce qui constitue un record pour quelqu'un ayant commencé à vendre de la musique dans les années 50, et dont le style était largement (et volontairement) hors mode en 1970.
    La version augmentée de ce livre paraît à l'occasion du 30° anniversaire de sa disparition.

    Sur commande
  • Nombreuses photos et documents inédits Quels livres Brassens aimait-il lire ? Quelles étaient ses musiques préférées ? Comment travaillait-il pour écrire ses chansons ? Qui étaient ses meilleurs amis, ses «copains d'abord» ? Quel était son rapport à l'Italie, pays de sa mère ? Pourquoi aimait-il la Bretagne, et ce coin près de Paimpol ?...
    Mario Poletti fit partie des amis les plus proches de Brassens. Il était à la fois son «libraire personnel», son voisin dans le 15ème arrondissement et le photographe attitré de leur bande de copains. Avant de s'en aller, Brassens lui légua une partie de ses manuscrits, écrits et photos de famille, ainsi que la plupart des livres qu'il aimait et des cassettes de ses musiques préférées. C'est une partie de ces «trésors» - non matériels - que Mario Poletti dévoile ici, pour la première fois.
    Après ses livres de souvenirs sur son ami Georges, il nous livre ici l'ouvrage que seul pouvait écrire un frère d'âme et de coeur : un portrait intime et profond, complice comme l'étaient ses photos. Avec lui nous découvrons un Brassens naturel, heureux parmi ceux qu'il aimait.
    Nadia Khouri-Dagher est écrivain et journaliste musicale. Pendant huit mois, de septembre 2012 à avril 2013, elle a mené des entretiens avec Mario qui racontait son ami Georges. Ce livre est le fruit de ces échanges.

    Sur commande
empty