Diane De Selliers

  • Laissez-vous surprendre par la nouvelle traduction des onze premiers chapitres de Marc-Alain Ouaknin sublimée par l'abstraction. Le récit de la création du monde, du jardin d'éden, d'Adam et ève, d'Abel et Caïn, du déluge, de la colombe et de la tour de Babel se révèlent soudain d'une modernité insoupçonnée !
    Nourri des mythes babyloniens, ce texte fondateur est porteur de thèmes universels, tout à fait contemporains : la liberté, l'amour de soi, l'écoute, le langage, l'accueil de l'étranger, l'éducation, la traduction, la parole donnée, le désir. Il suffit de savoir les décrypter. C'est ce que propose Marc-Alain Ouaknin dans des commentaires qui ponctuent chacun des onze chapitres, en plus des notes de traduction, présentées en fin de volume, qui permettent de cheminer pas à pas et d'éclaircir ce texte souvent énigmatique.

    En regard de ces onze premiers chapitres de la Genèse, une centaine d'oeuvres abstraites invitent à une lecture intérieure. Des formes et des couleurs, un art libre qui dévoile l'invisible du monde et l'inapparent de la condition humaine. Les oeuvres de soixante-dix artistes de la fin du xixe siècle à nos jours sont rassemblées autour du texte biblique. Malevitch, Kandinsky, Joan Mitchell, Klee, Bang Haï Ja, Sam Francis, Maria-Eva Bergman, Hilma Af Klint et bien d'autres nous invitent à méditer l'obscurité du premier jour, la ruse du serpent, ou l'arc-en-ciel comme signe d'alliance. Chaque oeuvre murmure un récit personnel aux yeux et à l'esprit de celui qui la regarde. Une liberté d'interprétation absolue qui fait de cette lecture une expérience universelle.

empty