Marc Bayard

  • Depuis 1964, l'Atelier de Recherche et de Création du Mobilier national est à l'écoute des designers pour réaliser des oeuvres atypiques, singulières voire symboliques ou plus simplement fonctionnelles, décoratives.
    Depuis 50 ans, une petite équipe d'artisans-techniciens d'art, passionnée et ingénieuse, se met au service des projets parfois totalement innovants. Mais, plus généralement, elle travaille à la fabrication de meubles qui vont constituer une image et une représentation du pouvoir politique. En effet, chacun des objets réalisés vient prendre place dans les bureaux des plus hautes autorités de l'Etat français.
    Durant ces cinquante dernières années, artiste-designers et artisans d'art ont tenté de répondre à la question d'un design au service du pouvoir. Une vaste problématique qui s'est déclinée en autant de variations autour de la fonctionnalité et de la forme pour servir le pouvoir et son image.
    La publication aborde en premier lieu la question de l'imaginaire et les productions du design du pouvoir, pour, dans un second temps mieux envisager la production de l'ARC depuis 50 ans qui s'inscrit dans une temporalité particulière.

  • Les Sacri Monti ont été pendant très longtemps les oubliés de l'histoire. Ce n'est que depuis quelques années qu'ils émergent à nouveau dans l'intérêt collectif. Ces Monts sacrés, édifi és à partir de la fi n du XVe siècle jusqu'au XVIIIe siècle, sont présents pour beaucoup dans la région des grands lacs du Nord de l'Italie. Les plus importants sont installés à Varallo, Orta et Varese² ; chacun joue de manière extraordinaire et singulière avec le paysage alentour, entre vallées, lacs et montagnes.
    À fl anc des escarpements, dans un parcours sinueux, des édifi ces accueillent des scènes sacrées composées de peintures et de sculptures à taille humaine et en couleur. Chaque oratoire, dans une architecture spécifi que, dévoile un spectacle pouvant regrouper plusieurs dizaines de fi gurines.
    Appel à l'empathie et aux émotions, ces oeuvres peu connues développent une incandescence des sens au service de la foi et de la beauté.

  • Le Palazzo Mancini, siège de l'Académie de France à Rome de 1725 à 1792, est un endroit extrêmement perméable : lieu de passage, d'échanges et de sociabilité, ouvert sur Rome, Paris et l'Europe. Ce livre étudie le palais et l'institution qu'il abrite, son fonctionnement, ses acteurs et ses pratiques : activité des artistes, relations avec Rome et avec les milieux étrangers de la ville, marché de l'art et devenir des oeuvres.

    Avec le soutien de l'Académie de France à Rome et du Saint-Honoré Art Consulting.

    Sur commande
  • François ier, " père des lettres et des arts ", s'est distingué par son très vif intérêt pour la création artistique, donnant à la france une impulsion nouvelle qui a profondément marqué tout le xvie siècle.
    Si les guerres d'italie et les apports des artistes de la péninsule ont été essentiels à ce renouveau, celui-ci s'appuie pourtant sur un terreau complexe, mêlant les influences nordiques et les traditions locales. il est donc légitime de se poser la question de la renaissance en france, territoire encore en formation oú l'art se développe à un niveau régional (le lyonnais, la champagne, toulouse, dijon.
    ) et qui n'a qu'une parenté ponctuelle avec l'italie. la renaissance s'y est-elle construite en rupture ou en continuité avec les traditions artistiques du pays ? est-il possible de définir une spécificité de la renaissance française par rapport au modèle italien ? rosso et le primatice furent des modèles dont les français se sont inspirés mais auxquels ils ne se sont pas assujettis. et si les peintres sont essentiels au xvie siècle, ce n'est pas uniquement la peinture qui les occupe.
    Laissant de côté l'architecture, déjà très étudiée par les spécialistes, les interventions mettent en avant les autres formes d'art, particulièrement fécondes dans la france du xvie siècle : vitrail, tapisserie, sculpture, gravure. cette multiplicité des supports artistiques apparaît comme une des caractéristiques de ce qu'on peut appeler la renaissance française.

empty