Marivole

  • Fils de métayers, Jacquou doit faire face aux rudes conditions de vie des paysans du XIXe siècle ; sa famille est exploitée par le comte de Nansac. À la suite du meurtre de Laborie, régisseur du château, Martissou, le père de Jacquou, est condamné aux galères où il meurt. Sa mère décède également peu de temps après. Jacquou va alors connaître la faim, le froid, le malheur et la tyrannie du comte de Nansac. Orphelin, il est recueilli par le curé Bonnal qui s'occupe de son éducation.
    Jacquou est un garçon plein d'énergie. Il connait parfaitement la nature de son coin de Périgord. Il va devenir un adulte fort, déterminé et séduisant, bien décidé à combattre l'injustice dont sa famille a été victime, il va se venger du comte de Nansac et démontrer qu'un pauvre croquant n'est pas dépourvu ni de courage ni de grandeur.

  • Hélie Nogaret, dont le père s'était fi xé à Périgueux, quitte la ville à 20 ans, juste après la mort de sa mère, pour aller vivre chez son oncle Sicaire, meunier.
    Le jeune homme envisage de succéder au meunier. Ce roman est une peinture, étonnante de vérité et de couleur, de la vie campagnarde périgourdine.
    On y trouve toutes les manifestations d'autrefois : le baptême, le mariage, les noces, les funérailles, les fêtes, les veillées, les foires, les cultures, les métiers campagnards, les jalousies entre goujats de village, les batteries, les danses, les instruments de musique, la gastronomie locale, les superstitions...
    Le Moulin du Frau est de ces livres à la saveur intime et simple que l'on relit avec plus de plaisir que la fois précédente.

empty