Laurent Tigran Tovmassian

  • Comment la tendresse peut-elle se faire vecteur de transformation dans la cure ?

    Face au traumatisme extrême, le clinicien est pleinement engagé pour transformer la détresse du patient. Au-delà de la bienveillance et de l'empathie, il est une autre dimension féconde pour la cure : celle de tendresse.

    Courant tendre, désir d'attachement, pulsion d'attachement, pulsion sexuelle inhibée quant au but, ou bien tendresse issue d'autres transformations... à travers la clinique de traumatismes précoces, cumulatifs, récents, ou la maladie grave, chez l'enfant, l'adolescent, l'adulte cet ouvrage analyse la tendresse comme vecteur de transformation. Une notion clé qui questionne le thérapeute sur le transfert, le contre-transfert et sur sa pratique dans la clinique du traumatisme.

    Janine Altounian, Drina Candilis-Huisman, Sophie-Caroline Cromphout, Clara Duchet, Emanuele Ferrigno, Bernard Golse, Pascale Gustin, Christophe Janssen, Simone Korff-Sausse, Denis Mellier, Régine Prat, Michel Sanchez Cardenas, Karl-Leo Schwering, Laurent Tigrane Tovmassian, Stefanie Van Leemput, Paul L. Wachtel.

  • La scène. On parle régulièrement de trauma, stress post-traumatique, effraction, effroi, sidération? au risque d?une certaine confusion.
    Cet ouvrage réunit des psychologues, psychiatres, psychanalystes, universitaires? tous spécialistes de cette question et faisant référence dans ce domaine.
    Ensemble, ils s?attachent à clarifier ce concept.
    Comment penser le traumatisme aujourd?hui ? Née de l?expérience de la guerre, la traumatologie actuelle ? dans nos sociétés occidentales ? est essentiellement alimentée par les effets des violences urbaines. La clinique de la guerre est-elle similaire à celle de la « terreur dans la ville » ? Qui le thérapeute prend-il en charge : un « traumatisé », une « victime », un « sujet en souffrance », un « sujet » tout court ? Face à la multiplicité des traumatismes ? individuel, collectif, accident, génocide, agression sexuelle? doit-on parler d?une ou de diverses cliniques ?
    Dans de multiples lieux institutionnels des cliniciens, psychiatres, psychologues, psychanalystes avec des infirmiers, des travailleurs sociaux accueillent leurs contemporains en souffrance du fait de blessures psychiques.
    La question du traumatisme est au coeur de leur pratique. Cet ouvrage de référence les aidera à repenser ce concept plus que jamais actuel et à se réinterroger sur sa prise en charge.

  • Trauma, stress post-traumatique, effraction, sidération... Face à la multiplicité des traumatismes - individuel, collectif, accident, génocide, agression sexuelle... - doit-on parler d'une ou de diverses cliniques ? Quel type de cure proposer après un traumatisme ? Ces traitements relèvent-ils de modalités thérapeutiques et transférentielles spécifiques ? Peut-on en faire une modélisation théorique ? Et qu'en est-il des " brief therapy ", type déchoquage, plus à la mode actuellement qu'un travail psychanalytique qui prend en compte la temporalité du sujet ? Existe-t-il des pratiques de soins de groupe du type ateliers artistiques ? Enfin, peut-on prévenir les troubles psychosociaux dont l'ampleur se révèle aujourd'hui ? Dans de multiples lieux institutionnels des cliniciens, psychiatres, psychologues, psychanalystes avec des infirmiers, des travailleurs sociaux accueillent leurs contemporains en souffrance du fait de blessures psychiques.
    La question du traumatisme est au coeur de leur pratique. Cet ouvrage les aidera à repenser ce concept plus que jamais actuel et à se réinterroger sur sa prise en charge.

empty