Laure Flandrin

  • À l'heure où certains scientifiques mettent en cause l'évidence du progrès technique et s'engagent dans un dialogue avec la société, les ingénieurs demeurent faiblement mobilisés et peinent à revendiquer des valeurs qui leur soient propres. De quelle éthique personnelle, professionnelle ou sociale pourraient-ils se réclamer pour légitimer une éventuelle intervention dans le champ sociopolitique ? À quel socle de valeurs pourraient-ils se référer ? Si l'éthique de l'ingénieur reste à définir par les ingénieurs eux-mêmes, cet ouvrage propose néanmoins d'en établir l'urgente nécessité et d'en présenter les principaux enjeux. Vulnérables individuellement du fait de leur soumission aux injonctions des entreprises, mais forts collectivement du fait de la puissance d'intervention des techniques qu'ils conçoivent, les ingénieurs devraient élargir le champ d'analyse des questions qu'ils ont à traiter pour prendre en charge ce paradoxe et décider collectivement de son issue.

  • Le rire Nouv.

    Le rire

    Flandrin Laure

    awaiting publication
empty