Jean-Pierre Maury

  • En 1665, un jeune étudiant de l'université de Cambridge, « au sommet de ses forces créatrices », a l'intuition d'une loi régissant l'univers tout entier. L'idée est fulgurante, mais il faudra vingt ans à Isaac Newton pour forger les outils mathématiques de la mécanique céleste. Les trois volumes des Principes mathématiques de la philosophie naturelle, énonçant la loi de la gravitation universelle, paraissent en 1686. Dès leur publication, l'Europe savante, l'Académie des sciences, la Royal Society, l'Observatoire de Paris saluent l'avènement d'une révolution scientifique. Jean-Pierre Maury brosse le portrait d'un génie solitaire qui dédia sa vie à la « mécanique parfaite ».

  • Rome, 1633. Un homme comparaît devant le tribunal de l'Inquisition, accusé d'avoir soutenu que la Terre tourne autour du Soleil. Lors de quelques nuits claires de l'hiver 1610, à travers la lunette astronomique qu'il a lui-même mise au point, le mathématicien Galilée a observé les montagnes de la Lune, les phases de Vénus, les satellites de Jupiter... Le ciel n'est donc plus cette sphère parfaite, lisse et immuable que l'on croyait ; le ciel et la Terre se sont rejoints ; la Terre n'est plus le centre du monde, mais une planète tournant autour du Soleil, parmi d'autres, accompagnées elles aussi de lunes semblables à notre satellite. Copernic avait raison. Mais toutes ces idées sont incompatibles avec les dogmes de l'Église, d'autant plus sourcilleuse qu'elle est à peine remise des tumultes engendrés par la Réforme. Aux prises avec un clergé intolérant, des universitaires qui refusent de voir, lâché par le plus éminent de ses défenseurs au moment où celui-ci accède à la papauté, Galilée, à qui l'on a montré les instruments de la torture, abjure. Qu'importe, une révolution scientifique est en marche...
    Physicien et conteur hors pair, Jean-Pierre Maury fait resurgir l'aventure d'un savant impétueux, père de la science moderne.

  • Il y a bien longtemps, la Terre n'était pas ronde. Elle était plate comme une assiette, ceinturée par le fleuve Océan et chapeautée par la voûte céleste. Au VIe siècle av. J.-C., en Grèce, cette image n'a plus que quelques années à vivre. Sous l'impulsion d'une poignée d'hommes, tout à la fois philosophes, géomètres et astronomes, la vision du monde va changer. Thalès de Milet puis Anaximandre posent les bases d'une compréhension rationnelle de l'univers. Pythagore affirme que la Terre est ronde comme une boule. Au carrefour de l'histoire, de la mythologie, de la philosophie et de la science, ce récit mené par le physicien Jean-Pierre Maury est celui d'une aventure humaine, dont l'ampleur s'apparente à une véritable re-création du monde.

  • Soignez-vous par le vin

    Pierre Maury

    • Nil
    • 10 November 2011

    Les best-sellers disent quelque chose de leur époque. Celui-ci montre à quel point la France des années 70 et 80 était. imbibée.
    Vous avez du cholésterol ? Buvez des vins de Loire ou des Côtes de Provence. Vous êtes pris des bronches ? Descendez vite à la cave chercher une bouteille de bordeaux rouge ou de bourgogne titrant à 10°. Vous avez des calculs biliaires ? Privilégiez le sancerre ou le pouilly. Vous êtes enceinte ? N'oubliez pas vos deux verres de bordeaux rouge à chaque repas. Vous avez une angine ? Un peu de médoc ou de beaujolais et ça ira mieux. Vous présentez des risques d'infarctus ? Carburez au champagne sec. Vous avez des problèmes de vue ? Il vous faut un vin rouge léger de Bordeaux ou Bourgogne. Vous êtes neurasthénique ? Mais qu'est-ce que vous attendez pour déboucher une blanquette de Limoux ?
    Ceci n'est pas une blague. Ce sont les conseils avisés (et avinés) de l'éminent docteur Maury qui ont fait le succès de Soignez-vous par le vin, guide pratique publié en 1974, réédité de nombreuses fois, best-seller en France et à l'étranger, mais introuvable depuis quinze ans. Pour ne pas réserver cette lecture hilarante aux quelques initiés qui le chinaient aux Puces ou chez les bouquinistes, les Éditions NiL ont décidé de le republier, dans sa version d'origine, et donc avec son lot de " perles ". Dans son introduction, le docteur Maury s'insurge ainsi contre les discours anti-oenologiques et dénonce les silences coupables sur la boisson la plus dangereuse : l'eau ! Plus loin, il accuse les ligues anti-vin de tromperie quand elles tentent de faire croire que le vin fait partie des boissons. alcooliques !
    Pour le docteur Maury, le vin - français car les plans américains " semblent être toxiques " - n'est pas simplement le plus sain des aliments : c'est le plus efficace des médicaments ! Alors, santé !

  • Pécher pour se nourrir est la plus ancienne activité liée à la mer.
    Des radeaux aux navires-usines, les embarcations de pêche racontent l'histoire de l'humanité. Les premiers marins ont fait preuve d'audace pour partir à la conquête des océans sur de frêles embarcations, en quête de pêches miraculeuses, ou simplement pour survivre. Aujourd'hui, pêche artisanale et pêche industrielle se côtoient, sans oublier la pêche de loisir, un des sports préférés des amoureux de la nature.
    Comment les marins-pêcheurs, avec des conditions de travail souvent difficiles, parviennent-ils à satisfaire l'augmentation de la consommation mondiale de poisson ?

  • Des exemples pour chaque circonstance, de la lettre administrative au courrier du coeur. Quand faut-il encore écrire à la main ? Le style télégraphique est-il permis dans le courrier d'affaires ? À qui envoie-t-on ses « salutations », ses « sentiments », ses « respects », ses « hommages » ? Comment présenter les faire-part ?
    Les écrits restent ! Alors pour ne commettre aucun impair, consultez ce guide qui résout tous vos problèmes et vous aide à trancher en cas d'hésitation.

  • Filière malgache

    Pierre Maury

    Xavier, grand reporter, est envoyé à Madagascar pour enquêter sur l'esclavage moderne. Arrivé à Tana, il se donne un peu de temps pour découvrir la Grande Ile et rencontre deux séduisantes jeunes femmes qui le mettent sur la piste d'un dangereux réseau de trafic d'êtres humains. Il se lance alors dans une poursuite aventureuse aux multiples rebondissements. Mais ce vazaha qui ne sait pas très bien où il met les pieds a tôt fait de se faire repérer, et des regards menaçants épient chacun de ses gestes.

  • "De ""abcès"" à ""zona""" Pour toutes les affections et les maladies les plus courantes : une brève description, un ou plusieurs remèdes selon les symptômes. Pour compléter ce dictionnaire, un répertoire des principaux remèdes homéopathiques avec leurs différentes indications et aussi quelques notions générales pour mieux comprendre l'homéopathie.

  • L'essence de la voie réclame que notre vie devienne théandrique, à la fois pleinement divine et pleinement humaine. Elle exige que nous parvenions à la Réalisation ultime, celle du « Dieu vivant », du Dieu Un et sans second, car il n'y a qu'un seul Dieu ! Dieu, le Seigneur de l'univers, est le Dieu de tous les hommes, le Dieu d'une multitude de frères et de soeurs même si ceux-ci ont bien du mal à se reconnaître et à le reconnaître. Affirmons donc sans détour que Dieu n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais juif, chrétien, musulman, hindou, bouddhiste ou quoi que ce soit...
    Afin de renouer avec l'usage de cette route relativement peu fréquentée, nous nous proposons d'évoquer le long tracé des voies anciennes, d'aplanir et de baliser les pistes oubliées, de signaler les passages obligés, d'exposer, d'étudier, de définir et d'expliquer l'ensemble des instructions et des pratiques essentielles du chemin...
    Notre seul but et notre seule ambition se résument donc à présenter une méthode pratique et à rappeler les démarches du travail spirituel qui mènent lentement mais sûrement à la Réalisation car, comme le souligne très justement Aurobindo, « il s'agit moins d'innover que de redécouvrir ce qui l'a déjà été, de ré-instituer d'anciennes vérités et de refaire l'expérience faite par les grands maîtres du passé et de parvenir soi-même à la Réalisation ! »

    Sur commande
  • L'essence de la voie réclame que notre vie devienne théandrique, à la fois pleinement divine et pleinement humaine. Elle exige que nous parvenions à la Réalisation ultime, celle du « Dieu vivant », du Dieu Un et sans second, car il n'y a qu'un seul Dieu ! Dieu, le Seigneur de l'univers, est le Dieu de tous les hommes, le Dieu d'une multitude de frères et de soeurs même si ceux-ci ont bien du mal à se reconnaître et à le reconnaître. Affirmons donc sans détour que Dieu n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais juif, chrétien, musulman, hindou, bouddhiste ou quoi que ce soit...
    Afin de renouer avec l'usage de cette route relativement peu fréquentée, nous nous proposons d'évoquer le long tracé des voies anciennes, d'aplanir et de baliser les pistes oubliées, de signaler les passages obligés, d'exposer, d'étudier, de définir et d'expliquer l'ensemble des instructions et des pratiques essentielles du chemin...
    Notre seul but et notre seule ambition se résument donc à présenter une méthode pratique et à rappeler les démarches du travail spirituel qui mènent lentement mais sûrement à la Réalisation car, comme le souligne très justement Aurobindo, « il s'agit moins d'innover que de redécouvrir ce qui l'a déjà été, de ré-instituer d'anciennes vérités et de refaire l'expérience faite par les grands maîtres du passé et de parvenir soi-même à la Réalisation ! »

    Sur commande
  • L'essence de la voie réclame que notre vie devienne théandrique, à la fois pleinement divine et pleinement humaine. Elle exige que nous parvenions à la Réalisation ultime, celle du « Dieu vivant », du Dieu Un et sans second, car il n'y a qu'un seul Dieu ! Dieu, le Seigneur de l'univers, est le Dieu de tous les hommes, le Dieu d'une multitude de frères et de soeurs même si ceux-ci ont bien du mal à se reconnaître et à le reconnaître. Affirmons donc sans détour que Dieu n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais juif, chrétien, musulman, hindou, bouddhiste ou quoi que ce soit...
    Afin de renouer avec l'usage de cette route relativement peu fréquentée, nous nous proposons d'évoquer le long tracé des voies anciennes, d'aplanir et de baliser les pistes oubliées, de signaler les passages obligés, d'exposer, d'étudier, de définir et d'expliquer l'ensemble des instructions et des pratiques essentielles du chemin...
    Notre seul but et notre seule ambition se résument donc à présenter une méthode pratique et à rappeler les démarches du travail spirituel qui mènent lentement mais sûrement à la Réalisation car, comme le souligne très justement Aurobindo, « il s'agit moins d'innover que de redécouvrir ce qui l'a déjà été, de ré-instituer d'anciennes vérités et de refaire l'expérience faite par les grands maîtres du passé et de parvenir soi-même à la Réalisation ! »

    Sur commande
  • Comme la mer, toujours recommencée, histoire éternelle d'un premier amour, d'une rencontre idéale, qui, nous ayant été donnée par l'existence, peut, tout aussi bien, nous être retirée par elle.
    Cependant, Marc n'acceptera jamais la vérité quand bien même elle sera devenue criante.
    Le temps, le vide, l'absence seront comblés par la fantasmagorie. Étant amoureuse, elle n'aura pas de fin, se cristallisera dans chaque rencontre qui lui permettrait de renaître... à nouveau... toujours... indéfiniment.
    Des pages d'anthologie relatives à la sublimation et à l'incommunicabilité. Un petit chef-d'oeuvre sur l'art de se créer des égéries.

    Sur commande
  • De l'amour, de l'amitié à revendre, des parties de rigolade à n'en plus finir, voilà ce que recèle Nansouty Blues. Nansouty Blues ou le journal d'un musicien aux armées. On est d'autant plus surpris que le rude hiver de 63, au premier plan, la décolonisation au second, les attentats OAS en métropole et les conflits sociaux sous De Gaulle, ne laissaient en rien augurer d'une telle ambiance dans les casernes. Cependant, l'Ultra, le second volet qui clôture l'ensemble, laisse entendre clairement qu'il n'en était pas de même suivant que les acteurs étaient logés sur l'une ou l'autre des rives de la Méditerranée. Un récit romancé, savoureux, salé sucré, qui ne manque pas de nous interpeller sur la fin de l'armée de conscription et de son dernier bidasse sous les drapeaux.

    Sur commande
empty