Religion & Esotérisme

  • Le terrorisme au nom de l'islam trouve une explication dans notre propre histoire. Pierre-Jean Luizard remonte à la source de ce malentendu historique depuis les « missions civilisatrices » françaises en terre d'islam à nos jourspour mieux nous éclairer sur les conséquencesactuelles.

    La colonisation par la France du monde arabe a essentiellement été le fait de la république et non de la droite royaliste et cléricale ou de l'extrême droite, légitimée par un véritable engagement idéologique : la « mission civilisatrice » chère aux élites républicaines et laïques qui la confondait volontiers avec le patriotisme.
    Pierre-Jean Luizard convoque dix faits historiques fondateurs : expédition égyptienne de Bonaparte ; éloge de la colonisation par Jules Ferry ; application du décret Crémieux accordant la citoyenneté française aux juifs et aux Européens d'Algérie mais pas aux Algériens musulmans ; ralliement de Clemenceau au parti colonial ou encore affaire Sarrail avec la répression sanglante de la Révolte du Jabal druze et le bombardement de Damas... Au fil des chapitres, le chercheur met en lumière le retournement des idéaux laïcs et républicains en terres d'islam.
    Comment s'étonner dès lors que les musulmans n'aient pas la même vision de ces idéaux au nom desquels ils sont invités à s'intégrer en France ? Loin de toute volonté d'une quelconque culpabilité, Pierre-Jean Luizard nous invite dans cet essai à aller au-delà de notre roman national pour éclairer les enjeux actuels et comprendre, selon un slogan islamiste, pourquoi la laïcité est présentée comme « l'arme des nouveaux croisés».

empty