Jean-Pierre Lefebvre

  • Deux mille logements sociaux aux espaces chaque fois différenciés, accompagnés chacun de terrasses plantées en étage, dans une douzaine de quartiers piétons peu denses, mixtes, aux formes diversifiées.
    Vingt collèges pourvus d'espaces ouverts aux pédagogies nouvelles, des centres commerciaux intégrés en centre ville, deux parcs, une zone d'activité à l'architecture maîtrisée par la collectivité, une première oeuvre offerte à vingt jeunes architectes, tel est le bilan de la société d'aménagement de la Seine Saint-Denis animée de 1974 à 1994 par l'auteur. Dans les rapports complexes et parfois conflictuels avec les autres partenaires : architectes, Villes, Etat, banques, entreprises, cet outil d'économie mixte a expérimenté la construction d'un tissu de ville différent, des cités-jardins contemporaines, à la manière d'un laboratoire urbain.
    /> Quand les banlieues abusives construites depuis quarante ans implosent, ses enseignements interpellent chaque citadin-citoyen.

  • Les logiciels du capitalisme ne fonctionnent plus. Si le salariat, désormais mieux instruit et largement majoritaire, faisait siens l'autogestion socialiste et le dépérissement de l'Etat, il pourrait vaincre les oligarchies nuisibles et construire une bonne vie économe, confortable et solidaire pour les sept milliards d'êtres humains. Utopie chimérique ou ultime voie de salut avant la catastrophe ? Décidons nous-mêmes.

  • Formentera, surnommée la petite Pitiuse, milieu des années 80. Vingt après avoir quitté cette île des Baléares, aujourd'hui confrontée à de fulgurantes mutations liées au tourisme, Clet Postec, gendarme français, revient pour assister à l'enterrement de son beau-père, ex-commandant de la police locale.
    Sa femme, Pia, native de l'île, n'assiste pas aux obsèques. Alors qu'il s'apprête à rentrer en France, une tempête isole la petite Pitiuse et dépose au pied des falaises le corps de Rosa Wilf, Française établie dans l'archipel. La guardia civil, débordée par les intempéries et les sinistres qu'elles engendrent, associe Postec à leurs recherches. Épaulé par son beau-frère Paco, un joyeux drille, et Anna, la fille de la victime, Postec, convaincu d'un homicide, décide de mener une enquête parallèle, quitte à flirter avec l'illégalité. La piste de l'assassinat transforme peu à peu le paisible gardien de l'ordre et révèle, malgré l'apparente torpeur des lieux, la violence qui rôde en tapinois.
    À travers une intrigue policière intimiste, Jean-Pierre Lefebvre explore les charmes insulaires et dénonce les ravages de la spéculation immobilière qui en découle.

  • Ce roman est le cinquième volume de la saga normande de Jean-Pierre Lefebvre. Sébastien, contestataire né trop tard pour la résistance et trop tôt pour vivre ses vingt ans en mai 68, se précipite dans la foi ouvrière et résistante et y découvre l'éblouissement marxiste et le grand amour pour sa perle prolétarienne. Un regard historique, lucide, caustique, amer et tendre sur un itinéraire à l'opposé de l'obsession carriériste.

    Sur commande
  • Malgré sa dégénérescence au Nord, le capitalisme inégalitaire tire des milliards d'êtres humains du Sud du sous-développement. Mais la planète épuisée n'a plus les moyens de suivre cette voie. L'auteur relit Hegel, Proudhon, Henri Lefebvre, Bourdieu, Castoriadis, Onfray, Badiou, Laval, Dardot, Harribey... pour réenvisager les logiciels d'un après capitalisme viable.

    Sur commande
  • La crise est partout : économique, financière, écologique, énergétique, militaire, sociale, idéologique, artistique, et même scientifique. La solution est de mettre fin sans tarder au mercantilisme et à l'étatisme qui détruisent la biosphère et corrompent la vie humaine.

    Sur commande
  • Cet essai relate l'affaire accablante du quartier des Poètes à Pierrefitte où, après avoir frôlé le succés, la lutte des habitants et des architectes n'a pu empêcher le pire obscurantisme : la démolition par la classe politique toute entière d'un quartier de 440 HLM récents et exemplaires sur les plans écologique, social et esthétique dont le seul défaut était d'abriter 90% de gens du Sud.

    Sur commande
  • Après Caux-Caux blues, Caro mio et Le Bois au coq, ce quatrième roman éclaire un nouvel épisode de la saga de Sébastien. Au lycée Corneille pour de fastidieuses années, il refuse ce monde aliéné, quête ses dulcinées et guerroie ses moulins à vent. Avec les copains de terminale des on frère Gaby, il découvre une contre-culture vivante, celle de la rue, de la récupération individuelle, du jazz, des Lumières, des surréalistes, du cinéma et de la dialectique, puis celle de la Résistance communiste dont il côtoie de prestigieux rescapés.

    Sur commande
  • L'horreur économique répand sur toute la planète le même modèle urbain productiviste et hyperdense qui nourrit la menace d'un rapide effondrement écologique. La production d'une ville équilibrée devrait pourtant pouvoir s'effectuer, grâce à la concertation de l'habitant, de l'architecte et du maçon - la démocratie, l'esthétique et l'économie. Or aujourd'hui, l'économie dicte sa loi prédatrice aux deux autres. Des premières expériences ont été réalisées en banlieue dans les années soixante-dix, il serait urgent de les revisiter...

  • L'orée du millénaire s'immerge dans le pessimisme et la régression. En dépit de l'essor du mouvement altermondialiste, la leçon essentielle du tragique vingtième siècle n'a pas été tirée : le socialisme étatique est pis que le mal capitaliste. Face au totalitarisme marchand qui oppose tragiquement le Nord et le Sud et détruit la planète, l'autogestion de l'économie et le dépérissement de l'Etat sont les seules bases envisageables pour un altermonde solidaire et son développement durable.

  • Thomas Piketty, Joseph Stiglitz, Naomi Klein... Ces dernières années, de grands intellectuels ont montré comment le système capitaliste atteignait, a priori, ses limites. Seulement, les sociales-démocraties, les fascismes et les obscurantismes, grippent les velléités d'une pensée émancipatrice qui hésite à s'autonomiser. L'auteur, urbaniste de formation, étudie pour mieux en pointer les limites des expérimentations telles que "Nuit Debout", tout en revenant sur les mutations contemporaines des syndicats ou des partis politiques.

  • Après une enfance sage passée auprès de ses parents, Clotilde s'éprend de Joseph d'Estrées. C'est le grand amour. Elle vivra une vraie vie de château pendant de longues années.
    Mais des déconvenues surviendront et entacheront le destin de notre héroïne.
    Sera-t-elle en mesure de retrouver le grand amour ?

    Sur commande
  • Le bois au coq

    Jean-Pierre Lefebvre

    • Theles
    • 23 May 2007

    La guerre de Sébastien... Il a six ans quand les side-cars vert-de-gris surgissent dans le chemin creux d'Octeville. Le père au stalag, la racaille de banlieue devient sa famille, gelée et affamée. Ils font péter la poudre, piquent des pommes et jouent les tarzans. Premier cigare, première ivresse. Maman Louise troque des valses de Chopin contre du pain noir et du saindoux. Ils se réfugient à Franqueville, près des grands-parents : bouillies de son, topinambours, galoches trempées et engelures. L'été, il bâfre les pommes des vergers. L'hiver, coincé contre le poêle, il relit en boucle vingt livres d'exploits héroïques, rêvant de bousiller des Chleuhs. Éclaircies, les câlins du dimanche matin avec Louise et les randonnées avec grand-père chez les tantes de Montmain qui ouvrent leurs bras, le cidre bouché et les pots de beurre. Chaque jeudi, Louise va faire des courses à Rouen. Sébastien se console dans l'ancienne briqueterie où il mène avec ses potes des guerres inexpiables de partisans ou de Comanches, entre vrais bombardements et fiestas aériennes. Les Ricains ramèneront la liberté, pour lui, le père et la fin des siennes.

  • Benoist Lefranc est un homme rangé. Soumis à un odieux chantage au sujet d'une femme, il sollicite un détective afin de trouver qui est à la source de ce chantage. L'ayant démasqué, il se décide à le tuer.

    Le commissaire Jules Massart est alors chargé de l'enquête...

    Sur commande
  • "Alors que les nuages s'amoncellent sur l'avenir, la conviction de l'auteur n'a pas changé : l'approfondissement obstiné de la pensée rationnelle est le vecteur unique d'une survie plus heureuse. La forme du journal permet de visiter les penseurs critiques qui parviennent à percer le concert obscurantiste dominant. L'écologie, vitale, ne peut se penser sans remettre en cause une urbanisation inévitable. L'extension des processus démocratiques est la seule façon de briser la logique délétère de l'accumulation et celle de l'État parasitaire. La pensée rationnelle doit s'interroger sur ses racines et dissoudre ce qui entrave son envol pour prolonger l'héritage des Lumières."

    Sur commande
  • Paru en 1915, ce roman connut un immense succès. Ruelles sinistres du ghetto de Prague hantées par un automate d'argile qui incarne le mal, rabbins kabbalistes dotés de pouvoirs inquiétants : une oeuvre placée sous le sceau de l'occultisme et du fantastique. Nouvelle traduction.

  • Détox, monodiète, cure de jus, jeûne thérapeutique : comment fonctionne une pause alimentaire ? Qu'est-ce qui est bon pour moi ? Quels sont les effets immédiats, même les plus indésirables, et pourquoi ne faut-il pas s'inquiéter ? Quel est le bénéfice que je peux en retirer à moyen terme, à long terme ?
    « Je suis fatigué », « j'ai mal au dos », « J'ai souvent des migraines » : notre corps et notre esprit nous envoient des messages chroniques, pas forcément graves mais qui nous gâchent la vie, et qui signent parfois le besoin d'un « reboot », d'un redémarrage en douceur, qui passe par la mise au repos du système digestif. Ainsi, l'organisme peut enfin se consacrer à une récupération en douceur et à un auto-nettoyage profond.

  • Juin 1940, alors que la France s'est enfoncée dans la défaite, les 254 dernières tonnes d'or des réserves de la Banque de France sont évacuées de Brest pour les États-Unis. Diverses péripéties les conduisent finalement en Martinique, où elles sont stockées. À l'abri des convoitises ? Pas vraiment. Partisans de Vichy, Américains, Allemands et truands sont en concurrence pour récupérer ce trésor.

    Une épopée incroyable, inspirée de l'histoire vraie du sauvetage de l'or français pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier historique de 14 pages en fin d'album par Denis Lefebvre.

  • Après une histoire de plus de cinquante ans, La Défense se trouve durablement inscrite dans la métropole francilienne. Ce coffret retrace l'histoire longue et complexe de ce territoire qui d'une rive à l'autre de la Seine prolonge l'Axe majeur de Paris. Véritable outil de recherche et bilan d'un vaste programme de développement urbain, il comprend deux volumes complémentaires. A travers 133 notices illustrées, rédigées par 44 auteurs, le dictionnaire analyse La Défense sous trois angles historiographiques principaux : architectural et urbain, social et culturel, politique et économique. Au moyen d'une collection de documents, de photographies, d'une frise chronologique et d'un jeu de cartes historiques et thématiques, l'atlas synthétise, quant à lui, cette histoire en un récit visuel.

  • L'État providence est à la croisée des chemins. Mis sous tension dans toute l'Europe par la crise financière et la crise des finances publiques, il est aujourd'hui confronté à des niveaux de chômage et de pauvreté élevés.
    Il ne peut pourtant compter que sur ses recettes fiscales limitées par l'ampleur et la durée de la crise, et sur une capacité d'endettement déjà fortement mise à contribution.
    Plus que jamais, le citoyen européen attend de l'État providence qu'il soit protecteur face aux chocs économiques. L'objectif de ce livre est de se garder des grands dogmes : il ne perd pas de vue l'objectif, moins de chômage et plus de justice sociale, et garde un oeil sur les moyens, des ressources limitées et un contexte fragile.

empty