Littérature générale

  • Depuis toujours la littérature nous a conté des rencontres amoureuses, issues de la plume d'écrivains dont beaucoup, dans la période qui va du Moyen Age au siècle des Lumières, avaient reçu une formation juridique. Il n'est donc pas étonnant que leurs textes se ressentent de l'écriture judiciaire ou qu'ils renvoient des échos, aux résonances variées, des questionnements juridiques et des dispositions du droit, notamment matrimonial, qu'il soit canonique ou royal.
    Les études réunies dans ce volume montrent de quelles manières les amours littéraires ont pu être déterminées par des questions de droit ou par les modes de raisonnement et d'écriture du juriste, allant éventuellement jusqu'à une véritable esthétique du judiciaire.

empty