Jean-Pierre Pourtois

  • L'ouvrage est destiné à tous ceux qui s'intéressent à la question fondamentale : « Est-ce que j'éduque bien ? » Parents, enseignants, éducateurs, responsables politiques, travailleurs sociaux, chercheurs peuvent y trouver matière à réflexion. Un modèle de besoins psychopédagogiques fondamentaux est présenté. Il tente de prendre en compte les dimensions les plus importantes entrant en jeu dans la construction de l'identité d'un individu : besoins affectifs, cognitifs, sociaux, idéologiques. Il donne donc un contenu - et, en cela, il constitue une véritable innovation - à la réponse à la question précitée.
    Par ailleurs, les auteurs s'interrogent : « Comment, concrètement, répondre au mieux à ces différents besoins ? » Pour cela, ils proposent un « système pédagogique multiréférentiel et intégré » car ils se sont aperçus que les divers courants de la pensée pédagogique développent spécifiquement un besoin particulier. Ainsi, ils font correspondre une pédagogie à chaque besoin fondamental. Leur proposition - et c'est en cela que leurs propos sont « postmodernes » - est de ne pas privilégier un courant au détriment des autres. Chaque courant apporte des éléments importants. La multiréférence que chaque adulte doit intégrer dans un modèle pédagogique propre est, selon eux, une démarche incontournable. Leur conception de la formation des adultes est de faire de ceux-ci des sujets-acteurs, voire, mieux, des sujets-auteurs de leur projet éducatif. En d'autres termes, on peut dire que complexité éducative et agir communicationnel sont ici au coeur des propositions.

    Table des matières Préface PREMIÈRE PARTIE. - VERS UNE PERSPECTIVE POSTMODERNE EN ÉDUCATION Introduction Chapitre premier. Modernité - Postmodernité La modernité La postmodernité Chapitre II. Une vision postmoderne de la pédagogie Le changement Les propositions DEUXIÈME PARTIE. - PARADIGME DES DOUZE BESOINS Chapitre premier. Besoin et identité La notion de besoin La notion d'identité La construction de l'identité Les nomenclatures des besoins Chapitre II. Présentation du paradigme Les composantes du paradigme Un paradigme multidirectionnel Un paradigme d'interactions Un paradigme visant la formation Un modèle ouvert Les besoins liés au corps Chapitre III. Les composantes du paradigme : développement et illustrations Besoins affectifs - Affiliation Besoins cognitifs - Accomplissement Besoins sociaux - Autonomie : socialisation et différenciation Besoins de valeurs - Idéologies Une nécessaire articulation des besoins TROISIÈME PARTIE. - PÉDAGOGIE POSTMODERNE Chapitre premier. La pédagogie de l'imprégnation La pédagogie de l'imprégnation Changer la pédagogie de base L'agir pédagogique comme agir communicationnel Chapitre II. Quelle pédagogie pour quel besoin ?
    La pédagogie des expériences positives (attachement) La pédagogie humaniste rogérienne (acceptation) La pédagogie du projet (investissement) La pédagogie différenciée (stimulation) La pédagogie active (expérimentation) La pédagogie behavioriste (renforcement) La pédagogie interactive (communication) La pédagogie du chef-d'oeuvre (considération) La pédagogie institutionnelle (structures) En synthèse Chapitre III. Pour une pédagogie postmoderne Identité pédagogique initiale Système pédagogique multiréférentiel et intégré Les éléments d'une pédagogie postmoderne QUATRIÈME PARTIE. - CONCLUSIONS : UNE ÉDUCATION POUR DEMAIN Une éducation multiréférentielle Le sujet comme exemple de multiréférentialité Comment former des sujets-auteurs ?
    La perfectibilité de l'acte éducatif Bibliographie

  • Comment cerner le concept de résilience ? Quels facteurs facilitent son apparition ?
    Il faut envisager la résilience dans sa dimension conceptuelle, placer le concept dans un espace sémantique qui le met en relation avec des notions antagonistes ou proches. Identifier ensuite les ressources qui facilitent la résilience. Grâce à des entretiens, des observations, des récits et des écrits de personnes qui se sont reconstruites au-delà d'un traumatisme, les auteurs dégagent 26 ressources qui résultent d'un constant va-et-vient entre les données cliniques et les conceptions théoriques.
    Fortement étayées théoriquement, ces ressources, réparties en quatre dimensions - affective, cognitive, sociale et conative -, constituent un outil d'évaluation de la situation clinique d'une personne ayant vécu un fracas ainsi que son évolution vers la résilience, la résistance, la désistance ou la désilience.

  • L'éducation implicite joue fortement sur le développement de tous les
    individus. Ce capital « incorporé » fixe des contraintes sévères au mouvement
    d'ouverture de nos actions. Ainsi s'installent des logiques familiales
    spécifiques. À partir d'enquêtes auprès d'enfants et d'adultes, les auteurs
    montrent les interactions entre ces « scripts » et l'évolution scolaire. Peut-
    on modifier ces « scripts » enfouis en chaque individu et si oui, comment ?
    Jean-Pierre Pourtois et Huguette Desmet, docteurs en sciences psycho-
    pédagogiques, sont professeurs à l'Université de Mons-Hainaut et directeurs du
    Centre de recherche et d'innovation en socio-pédagogie familiale et scolaire -
    CERIS. Ils ont notamment publié L'éducation postmoderne (Puf, 3e éd. 2002).

    Sur commande
  • L'éducation implicite joue fortement sur le développement de tous les individus. Ce capital "incorporé" fixe des contraintes sévères au mouvement d'ouverture de nos actions. Ainsi s'installent des logiques familialesspécifiques. A partir d'enquêtes auprès d'enfants et d'adultes, les auteurs montrent les interactions entre ces "scripts" et l'évolution scolaire. Ils s'interrogent peut-on modifier ces "scripts" enfouis en chaque individu et si oui, comment le faire ?


    Table des matières Introduction I -- Approche théorique de l'éducation implicite : 1 -- L'éducation, une violence symbolique 2 -- Les théories implicites du développement et de l'éducation 3 -- La socialisation intime II -- Education nouvelle et logiques d'insertion : 1 -- La nouvelle modernité 2 -- Les trajectoires biographiques face à la nouvelle modernité 3 -- Les enfants d'ouvriers à polytechnique III -- Construction de l'identité : 1 -- Présentation du paradigme des besoins psychosociaux 2 -- De l'utilité du paradigme des besoins psychosociaux 3 -- Elaboration de l'instrument at analyse descriptive 4 -- Analyse multivariée, le champ des besoins 5 -- Classification et structuration des items, analyse hiérarchique de similarité et analyse implicative 6 -- Relation entre le vécu psychosocial et la performance scolaire Conclusion : Qu'avons-nous voulu montrer à travers cet ouvrage ? -- Points saillants des analyses -- Théories implicites et formation des adultes Bibliographie

  • Comment nos enfants éduquent-ils leurs enfants ? Chaque génération se socialise sur la base des modèles culturels transmis par la génération précédente et pour le sociologue, la transmission joue un rôle essentiel dans le processus de la socialisation. C'est dans la famille que cette transmission se fait dès le plus jeune âge, son impact est considérable. Mais les mutations d'une société s'interposent entre ce qui est transmis et ce qui est hérité et les objets de la transmission se transforment au gré de la succession des générations. La transmission est une histoire évolutive, complexe dans la diversité des formes et des structures de la socialisation avec des perpétuelles mutations dans le temps. Cet ouvrage sur la transmission est réalisé à la suite d'enquêtes par des sociologues connus pour leurs travaux sur l'éducation familiale.


    Table des matières
    Introduction

    I -- De la transmission génétique à la transmission psychique II -- Méthodologie de la recherche III -- Portraits de génération IV -- De la rupture conjoncturelle à la continuité structurelle V -- Analyse qualitative. Le sujet au croisement de la transmission VI -- Vérification des hypothèses VII -- Discussion

    Conclusion générale -- Bibliographie

  • Voici un ensemble de contributions qui se penchent sur des enfants et des adolescents en situation de risque et sur ceux qui présentent un risque pour leurs proches et pour la société. Tous les textes sont proposés par des chercheurs et/ou des praticiens impliqués dans l'accompagnement de ces enfants et adolescents. On est particulièrement séduit par les nouvelles formes de soutien actif : elles sont de nature développementale, stimulent la relation, privilégient la confiance et incitent à la réflexivité. Bientraitance rime ici avec résilience.

    Sur commande
  • Comment éduquer aujourd'hui ? L'éducation familiale est confrontée à quantité de manières d'être, de faire, de ressentir, qui diffèrent de celles qui se transmettaient hier encore de génération en génération. Face à ces réalités nouvelles, nous assistons à un foisonnement d'initiatives éducatives en Europe et au Canada. Sept pays regroupés au sein de l'AIFREF présentent et analysent les enjeux pédagogiques et les problématiques de recherche développés dans leurs différents contextes nationaux.

    Sur commande
  • La démarche adoptée part du réel : entretiens avec des élèves, des enseignants, des adultes qui parlent de leur plaisir et de leur souffrance en éducation et en formation. Ces entretiens ont été projetés lors d'une rencontre dans le cadre des Biennales de l'éducation avec ensuite discussions et analyses des participants. Cet ouvrage reprend ces entretiens et reflète les débats de la Biennale, reproduit certaines des communications faites, ainsi que des analyses d'experts n'ayant pas participé aux débats mais ayant travaillé sur ces enquêtes. La diversité des approches permettra au lecteur d'effectuer un travail de comparaison et de confrontation des analyses.

    Le plaisir et la souffrance occupent une place importante dans la culture occidentale, mais les sciences humaines s'intéressent peu à ces phénomènes émotionnels. Le but de cet ouvrage est de montrer leur importance dans le champ de l'apprentissage. Les témoignages d'enfants et d'adultes parlant de leur plaisir mais aussi de leur souffrance à l'école et en formation, ont été analysés et discutés par des spécialistes en sciences de l'éducation. Ces rapports méconnus et sous-estimés contribuent à mettre en place des stratégies de succès et d'échec, engendrant eux-mêmes plaisir et souffrance.


    Table des matières Introduction Première partie : Le vécu d'élèves 1 - Témoignages d'élèves 2 - Souffrance dite, souffrance tue, l'école où l'on souffre, l'école dont on souffre (P. Mannoni) 3 - Le monde émotionnel des enfants à l'école (C. Montandon) 4 - L'école entre joie et douleur, analyse des paroles de trois enfants (C. Dierkens) 5 - Pour un véritable plaisir d'apprendre (F. Hatchuel) 6 - Apprendre, un jeu ? ce qu'en disent les enfants (S. Abdelgaber) Deuxième partie : Le vécu d'un enseignant 1 - Témoignages d'un enseignant 2 - La souffrance "extrême" de l'enseignant (C. Camana) 3 - David ou la double métamorphose (H. Englander) 4 - La souffrance, une rupture des conditions de la confiance. Une approche sociologique du récit de David (J. Foucart) 5 - Eros et Thanatos. Une lecture de l'acte pédagogique (M.-J. Lacroix) Troisième partie : Le vécu d'un couple hébergé 1 - Témoignage du couple 2 - Des sujets qui émergent à la faveur de reliances (G. Delhaye) 3 - Du manque à l'ivresse (J. Richelle) 4 - Le nuage de Romain (G. Ferry) Chap 5 - Romain l'heureux (J. Simonnet) 6 - La vie de Romain entre comédie et tragédie. De la métaphore à la résilience (W. Lahaye) Quatrième partie : A propos des mondes vécus 1 - De la souffrance. Lettre à Jean-Pierre Pourtois (A. Bouillet) 2 - Vers des règles pédagogiques du plaisir et de la souffrance en éducation ? (J. Houssaye) Cinquième partie : A propos de l'indifférence, de la souffrance et du plaisir 1 - L'indifférence, un modèle de perversité éducative (P. Mannoni) 2 - Ecole. Une histoire naturelle de souffrance et de plaisir (B. Cyrulnik) Conclusion générale

    Sur commande
  • Dans ce collectif, des psychologues de l'éducation développent une idée exposée par Boris Cyrulnik dans Parler d'amour au bord du gouffre : que l'école peut être ce tuteur de résilience. Ils présentent les pratiques résilientes dans l'institution scolaire, comme l'accueil des handicapés ; les facteurs de résilience scolaire, par exemple, contre les maltraitances familiales ; les processus de résilience, comme le sens de l'humour. Ils montrent que la résilience permet de lutter contre l'échec scolaire.

    Sur commande
empty