Jean Joseph-Renaud

  • Jean Joseph-Renaud s'est efforcé dans ces pages de préciser aux virtuoses de la boxe, du tir, de la canne, du jiu-jitsu, etc., quels sont dans une affaire sérieuse, les côtés de leur sport les plus pratiques, et aussi d'enseigner aux personnes qui n'ont que peu de temps à consacrer à l'entraînement un certain nombre de moyens de défense faciles et sûrs. Ce fort volume s'articule autour des têtes de chapitre : le revolver, la canne, escrime pratique de la canne, distances plus rapprochées, la boxe française, coups de pied hauts, examen de la méthode Charlemont, les coups de poing, gammes d'entraînement, le corps à corps, le jiu-jitsu, principales chutes, le combat à terre, pratique du jiu-jitsu dans le combat, les prises debout, association raisonnée des trois sports, boxe française contre boxe anglaise, coups de poing ou jiu-jitsu contre coups de pied, jiu-jitsu contre coups de poing, le couteau, contre le revolver, contre le couteau, la tactique du combat dans la rue, et la défense féminine. Ce livre est la réédition intégrale du livre de Jean Joseph-Renaud préfacé par M.-F. Goron (ancien Chef de la Sûreté) et publié en 1912 par les éditions Pierre Lafitte & Cie à Paris dans la collection ''Sports-Bibliothèque''. Ouvrage orné de 48 pages d'illustrations photographiques hors texte et de 44 schémas dans le texte.

    Sur commande
  • Mon premier est un misogyne de la pire espèce, qui aligne les clichés comme des perles : les femmes ne sont bonnes qu'à raccommoder les chaussettes et à s'occuper de l'éducation des enfants. Mon deuxième est un authentique féministe : rationnel, généreux, convaincant. Pour lui, si certaines professions semblent interdites aux femmes, c'est parce que celles-ci n'ont pas accès aux formations nécessaires.
    Mon tout est un dialogue pétillant de malice, de drôlerie et d'intelligence, qui offre des arguments imparables pour clouer le bec à tous les machos !

empty