Jean Caelen

  • Cet ouvrage pose le problème essentiel de la conception de produits et services interactifs innovants téléphones portables, stylos intelligents adaptés à l'usage des consommateurs. Ceux-ci, bien souvent, sont choisis pour cible des marchés mais n'interviennent pas en amont. À la fois pour des raisons de concurrence il s'agit pour les industriels de réduire le délai de la mise sur le marché depuis la première idée et des raisons d'adéquation aux besoins des utilisateurs, il est impératif de faire intervenir les consommateurs au plus tôt dans le cycle de vie, c'est-à-dire dès la phase de conception.

    Plus que jamais, un produit doit correspondre à des attentes pour avoir des chances de se diffuser auprès d'un marché d'utilisateurs professionnels ou privés.
    La conception participative répond à ces exigences : elle fait coopérer l'ensemble des acteurs de la conception (donneur d'ordre, entreprises, chef de projet, ingénieurs, ergonomes, spécialistes des sciences humaines et sociales) en faisant intervenir tout de suite le consommateur dans toutes ses dimensions, sociale, économique et ergonomique. Cette méthode a l'avantage d'accélèrer le processus vers la commercialisation.

    L'ouvrage mobilise les meilleurs spécialistes du domaine : sociologues de l'usage, ergonomes, économistes et informaticiens. Il s'agit d'une approche globale, avec une démarche intégrative, pour une meilleure compétitivité des produits tournés vers l'usage des consommateurs.

  • Ce livre tente de fonder et de modéliser le dialogue humain à deux ou plusieurs locuteurs en partant de l'idée que l'altérité est le moteur profond de tout dialogue qui s'installe dans un cadre actionnel à partir duquel il va se déployer et se maintenir tant qu'un certain intérêt des interlocuteurs est en jeu. Il s'agit donc d'une énaction sous forme de jeu conversationnel, dans un cadre interactionnel et un climat(milieu) définis. Parmi les nombreuses théories et modèles formels disponibles, la théorie des jeux nous semble la plus adéquate. Elle permet de surcroît de traiter les dialogues répétés, les dialogues improvisés et les dialogues spontanés. Nous envisageons le dialogue comme une énaction dans une approche constructiviste du couple altérité-action qui résulte d'une émergence réciproque dès que les conditions de cette émergence sont réalisées. Nous donnons dans ce livre les éléments théoriques pour une modélisation formelle du dialogue humain.

    Sur commande
  • Cet ouvrage traite de l'interaction homme-machine de manière théorique, méthodologique et pratique. Le dialogue humain, forme la plus achevée de l'interaction homme-machine, y est étudié sous tous ses aspects d'intrication avec l'action (la tâche en cours), les buts, les stratégies des acteurs, leurs connaissances, leurs rôles et leurs énoncés en langue, c'est-à-dire la pragmatique. L'ouvrage met l'accent sur l'interprétation pragmatique comme processus central et autonome dans la modélisation du dialogue. Il offre un parcours théorique et appliqué, partant des théories du dialogue humain, s'arrêtant sur les jeux dialogiques (inspirés de la théorie des jeux), la représentation des connaissances du monde, la structuration du dialogue, et aboutissant à des méthodes pour la réalisation de systèmes de dialogue homme-machine. Les questions de multimodalité et d'évaluation sont abordées, donnant de nouvelles perspectives de recherche et des moyens de diagnostiquer les performances des systèmes.

    Sur commande
  • Le deux

    Jean Caelen

    Ce livre est un parcours phénoménologique où s'entrelacent philosophie, sémiotique et poésie pour explorer le concept du «Deux» et en révéler la dimension ontologique. Qu'est-ce que le Deux? Le Deux n'est-il pas cette relation d'altérité si particulière, née de l'amour de deux êtres qui confère au Deux un exister-ensemble? Le Deux ne résulte-t-il pas d'un vécu à deux, d'une présence à l'autre et d'une réciprocité?
    Jean Caelen tente de combler le vide laissé par la phénoménologie sur la question de l'altérité de l'intime, et en dégage la dimension ontologique. Mais le langage austère de la philosophie ne suffit pas à en dégager toute la richesse?; il s'agit aussi d'aborder cette expérience du vécu par la poésie qui est le langage même du Deux, et de réconcilier ainsi une approche philosophique et une approche poétique dans une perspective où elles s'éclairent mutuellement par leur propre altérité.

    Après avoir publié une recherche sur l'altérité dans le dialogue, Jean Caelen, chercheur en sciences cognitives, s'intéresse dans cet ouvrage à l'altérité de l'intime à travers la phénoménologie, la sémiotique et la poésie, disciplines qu'il cherche à convoquer pour mieux cerner cette altérité. La poésie est le langage de l'intime, qui donne un sens sémiotique au vécu d'un être-Deux et qui prend place dans une ontologie du Deux.

    Sur commande
  • L'intérêt de cet ouvrage réside dans la présentation d'une méthode d'analyse originale de la prosodie, et en particulier de la mélodie. La méthode utilisée élargit l'analyse à l'ensemble des unités lexicales et conduit l'investigation dans plusieurs réseaux par nature imbriqués, syntaxiques, sémantiques et pragmatiques. Dépassant la voie la plus souvent explorée dans les travaux actuels, la méthode s'ouvre également, pour mieux rendre compte des stratégies mises en place par les locuteurs à plusieurs réseaux d'analyse concurrents dans le domaine du sens.

  • L'intérêt de cet ouvrage réside au niveau d'une méthode d'analyse de la prosodie, et en particulier de la mélodie, dans son rapport au sens. Cette méthode originale élargit l'analyse à l'ensemble des unités lexicales, et conduit l'investigation dans plusieurs réseaux par nature imbriqués, syntaxiques, sémantiques et pragmatiques. Dépassant la voie la plus souvent explorée dans les travaux, celle du donné / nouveau en perspective linéaire, la méthode s'ouvre également, pour mieux rendre compte des stratégies mises en place par les locuteurs, à plusieurs réseaux d'analyse concurrents dans le domaine du sens, combinant les approches hiérarchiques (holistiques) et linéaires (analytiques). L'enjeu est de confronter l'efficacité de modèles syntaxiques, sémantiques, pragmatiques dans leur prédiction concurrente des valeurs de F0, et parallèlement de savoir quelle est la portion du mot (syllabe finale, mot entier, accent mélodique) qui exprime au mieux cette relation au sens. Cette étude se présente donc à la fois comme une recherche de validation de la méthode et une tentative d'analyse des processus psycholinguistiques qui gouvernent la production de lecture intelligente.

    Sur commande
  • L'intérêt de cet ouvrage réside dans la présentation d'une méthode d'analyse originale de la prosodie, et en particulier de la mélodie. La méthode utilisée élargit l'analyse à l'ensemble des unités lexicales et conduit l'investigation dans plusieurs réseaux par nature imbriqués, syntaxiques, sémantiques et pragmatiques. Dépassant la voie la plus souvent explorée dans les travaux actuels, la méthode s'ouvre également, pour mieux rendre compte des stratégies mises en place par les locuteurs à plusieurs réseaux d'analyse concurrents dans le domaine du sens.

    Sur commande
  • Cet ouvrage traite de l'interaction homme-machine de manière théorique, méthodologique et pratique. Le dialogue humain, forme la plus achevée de l'interaction homme-machine, y est étudié sous tous ses aspects d'intrication avec l'action (la tâche en cours), les buts, les stratégies des acteurs, leurs connaissances, leurs rôles et leurs énoncés en langue, c'est-à-dire la pragmatique. L'ouvrage met l'accent sur l'interprétation pragmatique comme processus central et autonome dans la modélisation du dialogue. Il offre un parcours théorique et appliqué, partant des théories du dialogue humain, s'arrêtant sur les jeux dialogiques (inspirés de la théorie des jeux), la représentation des connaissances du monde, la structuration du dialogue, et aboutissant à des méthodes pour la réalisation de systèmes de dialogue homme-machine. Les questions de multimodalité et d'évaluation sont abordées, donnant de nouvelles perspectives de recherche et des moyens de diagnostiquer les performances des systèmes.

empty