Littérature générale

  • Gouverneurs de la rosée, chef-d'oeuvre de jacques roumain, traduit dans plus d'une vingtaine de langues, est le livre de la solidarité, de l'amour et de la vie.

  • Dans La montagne ensorcelée, Jacques Roumain narre la vie d'un village perché sur le flanc d'une montagne en proie à la sécheresse et à la pauvreté. À ces maux quotidiens du village, s'ajoute une série de morts curieuses. La galerie de personnages brossée par Jacques Roumain dans cette nouvelle et dans sa prose de jeunesse La proie et l'ombre, compose un tableau profondément humain de Haïti, duquel s'échappent des fulgurances poétiques entremêlant créole et français. L'essai et les poèmes qui complètent ce recueil se font écho à travers le thème central de l'homme noir et plus généralement de l'humanité.

  • Un grand chant de l'auteur de "Gouverneurs de la rosée". Jacques Roumain, poète, est le plus sûr moyen de comprendre le combat pour l'avènement d'une éthique en poésie. Dit de solidarité, de fraternité, "Bois-d'ébène" est un des premiers manifestes nègres. Le poète prend parti pour le peuple haïtien, pour le nègre exploité ; il se mit au côté du paysan courbé... nous dit le poète cubain Nicolas Guillén. Le long poème "Bois d'ébène" est suivi de "Madrid" : « C'est ici l'espace menacé du destin / la grève où / accourue de l'Atlas et du Rhin / la vague confondue de la fraternité et du crime déferle / sur l'espoir traqué des hommes.» Présenté par Nicolas Guillen, avec un texte de Countee Cullen.

empty