Sciences humaines & sociales

  • Aucune relation n'est semblable à une autre : il y a ceux et celles qui téléphonent à leur maman tous les jours, et ceux qui ont déménagé le plus loin possible. Chacune est riche et parfois lourde d'une longue histoire. Les enfants aiment leurs parents? Les parents aiment leurs enfants? la plupart du temps. On pourrait penser que ce lien est le plus proche, le plus intime qui soit, mais c'est rarement le cas. Nombre de relations sont douloureuses, tendues, d'autres sont superficielles, rituelles. La plupart des gens se résignent à ce qu'il en soit ainsi, sûrs que rien ne peut changer.Dans cet ouvrage, Isabelle Filliozat propose au lecteur de tenter l'aventure d'une rencontre authentique avec ses parents. Car, sans authenticité, il n'y a pas d'amour possible. Est-ce bien nécessaire de remuer le passé ? Les résistances sont nombreuses : « On ne juge pas ses parents/il faut pardonner?» Pourtant, une réconciliation ne peut faire l'impasse sur l'expression des souffrances. Les blessures doivent être reconnues, les malentendus explicités, la colère a besoin d'être dite et accueillie pour réparer le lien. La réconciliation naît alors de l'empathie mutuelle.Pourquoi se contenter d'une relation superficielle quand on peut ? et cela est possible dans la plupart des cas ? (re)créer une relation d'intimité et de complicité ?Isabelle Filliozat est psychologue - psychothérapeute et mère de deux enfants. Depuis plus de vingt ans, elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers davantage de liberté et de bonheur. Elle est l'auteure de plusieurs livres, dont L'Intelligence du coeur et Au coeur des émotions de l'enfant, parus chez Lattès.

  • Que faire devant les larmes ? Que dire face aux hurlements ? Comment réagir vis-à-vis des paniques ? Que dire à Paul qui a perdu son papa ? à Simon dont les parents divorcent ? à Mathilde, qui fait des cauchemars toutes les nuits ? Les parents sont souvent démunis devant l'intensité des émotions de leur enfant. Ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les pleurs, l'expression de l'émoi. Or l'émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante.
    Isabelle Filliozat, psychothérapeute et mère de deux enfants, a conçu ce livre ressource très concret en tirant ses exemples du quotidien. Cet ouvrage aide les parents à comprendre la peur, la colère, la joie, la tristesse et le besoin de l'enfant d'exprimer ses sentiments, pour mieux l'accompagner vers l'autonomie et vers davantage d'harmonie familiale.

  • ' Les émotions sont notre langage commun. Aujourd'hui, pour réussir, nos capacités à gérer les émotions comptent autant qu'un QI élevé et des compétences techniques. C'est l'intelligence du coeur, l'intelligence des rapports sociaux, qui fait la différence.


    ' Comment acquérir plus de confiance en soi, s'affirmer, écouter, comprendre les réactions d'autrui, résoudre les conflits, répondre à l'agressivité, développer son autonomie ? Découvrez la "grammaire" des émotions. Elle vous aidera à faire face à l'affectivité, l'angoisse, le stress, les frustrations.



    Isabelle Filliozat Psychothérapeute, certifiée clinicienne en Analyse Transactionnelle et maître praticien en Programmation Neuro-Linguistique, elle travaille sur les émotions depuis 20 ans.

  • La maladie est la meilleure solution possible pour un individu, à un moment donné de sa vie et en fonction des éléments dont il dispose.
    À travers ses maux, notre corps nous parle. Écoutons les messages que nos douleurs nous adressent : ils nous parlent de nos besoins, de nos manques, de notre attitude face à l'existence... Ces messages peuvent nous aider à répondre aux questions que nous pose la vie.
    Isabelle Filliozat et Hélène Roubeix ont écrit ce texte à une époque où la dimension psychosomatique était quasiment inconnue. Réimprimé de nombreuses fois, il est complété par l'étude réalisée par Isabelle Filliozat sur les facteurs psychiques intervenant dans la genèse du cancer du sein.
    Clair, concis et toujours d'actualité, ce livre vous accompagnera dans la compréhension du sens de vos maladies.

  • Opposition, pleurs et crises de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans.« J'ai tout essayé, rien n'y fait, il continue ! » est une phrase récurrente des parents épuisés et démunis face aux excès de leurs enfants. Batailles autour de l'habillement, du rangement, disputes au moment du départ pour l'école ou pour le lit. Les parents autoritaires y voient souvent des manifestations de mauvaise volonté, d'insolence, voire de mauvais penchants. De leur côté, les parents permissifs culpabilisent et se dévalorisent. Et s'il y avait d'autres causes ? En tant que maman, j'ai vécu des moments de grand bonheur mais aussi des instants de grande détresse. Je me suis souvent sentie impuissante, pleine de doutes. J'aurais aimé trouver un livre qui me donne des informations sur ce que pouvait vivre mon enfant dans telle ou telle situation, et des pistes pour savoir quelle attitude adopter. Mon hypothèse de travail est que les comportements des enfants sont d'abord au service de leurs propres besoins de croissance. Les récentes découvertes de la neurophysiologie ainsi que les expériences menées dans les laboratoires de psychologie le confirment. L'imagerie cérébrale, nos connaissances sur les neurones, les hormones du stress, l'intelligence, la mémoire, nous montrent sans équivoque qu'il est urgent de choisir un mode éducatif non-violent. Outre les séquelles affectives, les conséquences physiologiques et neurologiques sont désormais indéniables. Dans cet ouvrage, des dessins campent une situation du quotidien et une réaction parentale classique. Une ampoule, représentant l'éclairage scientifique, nous raconte ce qui se passe alors dans le cerveau de l'enfant. Ce dernier prend parfois aussi la parole pour décrypter ses sentiments, son vécu. Puis, parce que nombre de parents sont perdus, Isabelle propose des mots, des gestes, des attitudes parentales. Un enfant est un être en évolution, voilà une idée simple trop souvent oubliée.Dessins d'Anouk Dubois

  • Qu'ils soient désordonnés ou violents à l'école, qu'ils manquent de concentration ou de confiance en soi, qu'ils ne cessent de mentir ou crisent à la moindre frustration, qu'ils fassent encore pipi au lit, se montrent difficiles à table ou n'aient aucun ami... il y a des raisons.

    À cet âge, tout n'est pas encore joué. Et le parent peut nourrir la confiance de son enfant. De six à onze ans, l'enfant conquiert de l'autonomie. Et la frontière entre le trop et le trop peu de contrôle, pour accompagner cette indépendance naissante, n'est pas facile à définir, d'autant qu'elle est fluctuante ! Un jour il a besoin de liberté, le lendemain il vient se réfugier dans les bras de maman. Si chacun est unique, le cerveau d'un enfant de dix ans ressemble cependant plus à celui d'un autre enfant du même âge qu'à notre cerveau d'adulte. Oublier cela est source de nombreux conflits, de cris, de punitions inutiles et d'exaspération parentale. Les parents découvriront dans ce livre une approche efficace parce que fondée sur les récentes découvertes des neurosciences.

    Pour cela, Isabelle Filliozat utilise la même méthode que dans J'ai tout essayé !
    - Un ou plusieurs dessins illustrant le comportement à problèmes de l'enfant, et la réaction des parents ;
    - Un éclairage scientifique sur ce qui se passe dans le cerveau de l'enfant ;
    - Une proposition d'approche concrète et pratique du problème.

    Et la vie avec un enfant entre six et onze ans redeviendra un délice au quotidien !

empty