Lattes

  • Après le règne du Q.I, on découvre aujourd'hui l'importance des émotions, essentielles pour communiquer et convaincre.
    L'intelligence du coeur fait toute la différence.


    Anxiété, honte, dépression, violence et solitude... Et si tous ces maux avaient une cause commune ? Et s'il y avait une alternative aux comprimés, tablettes et gélules que nous consommons pour nous calmer, nous aider à dormir, nous mettre du baume au coeur ?
    A l'école, on enseigne l'histoire, la géographie, les mathématiques et qu'apprend-on sur l'affectivité ? Ne serait-il pas aussi utile d'avoir quelques notions sur les étapes du deuil, la colère et la résolution non-violente des conflits que de savoir par coeur 1515 Marignan ?
    Il est temps de mieux comprendre nos émotions pour les gérer efficacement. L'urgence est affective. Aujourd'hui, compétences techniques et QI élevé ne sont plus insuffisants pour réussir. La confiance en soi, la créativité, l'aisance relationnelle et l'autonomie font la différence. Dynamiques de réseaux, interdépendance, le défi du millénaire nouveau qui s'avance est celui de la coopération. L'intelligence du coeur, intelligence relationnelle et émotionnelle, est l'intelligence de demain.


    Isabelle Filliozat est psychothérapeute. Certifiée clinicienne en analyse transactionnelle et maître praticien en programmation-neurolinguistique, elle travaille sur les émotions depuis une vingtaine d'années.

    Sur commande
  • Nous aimerions ne trouver en nous, pour nos enfants, qu'amour et tendresse. C'est illusoire. Nous avons un passé, une histoire avec ses richesses et ses blessures. Notre situation familiale ou professionnelle n'est pas forcément facile. Nous avons toutes sortes de raisons de ne pas être qu'amour : la peur, la colère, les frustrations. Le parent doit en prendre conscience sous peine de trop se culpabiliser, de saboter l'amour, d'installer distance et méfiance avec son enfant.

  • On ne se comprend plus

    Isabelle Filliozat

    • Lattes
    • 20 September 2017

    Traverser sans dommage la période des portes qui claquent entre douze et dix-sept ans Tous les ados ne se ressemblent pas. Certains vivent cette période repliés dans leur chambre, d'autres ne cessent de sortir. Certains passent leur temps affalés sur le canapé, d'autres s'investissent dans le sport jusqu'à se mettre en danger. Certains perdent tout intérêt pour les études, d'autres sont toujours premiers, certains ont le joint aux lèvres dès le lever, d'autres n'y toucheraient pour rien au monde et d'autres encore oscillent entre les deux extrêmes.
    Il reste que certains traits se dégagent et que tous traversent une période complexe. Crise ? Oui, en quelque sorte. L'adolescent traverse une crise, une transformation. L'adolescence inquiète, parce que les risques sont effectivement là. Alcool, sexe, drogue, vitesse sur la route, décrochage scolaire, troubles du comportement alimentaire... Et pour traverser cette période, les ados ont besoin de leurs parents.
    A leurs côtés et non en face d'eux. Conçu comme les précédents (par tranche d'âge : 11-12 ans, 13 ans puis 14, 15 et 16 ans), On ne se comprend plus explore la psychologie des adolescents, ainsi que certaines composantes biologiques et physiologiques, et aide ainsi à poser un regard nouveau sur les motivations de leurs comportements - souvent inconnues des parents autant que des ados.

  • Quentin se roule par terre dans le supermarché, Lucie pleure toutes les larmes de son corps parce que son ballon a éclaté, François se réveille toutes les nuits parce qu'un monstre le poursuit, Pierre est terrifié par les tunnels...

    Les parents sont souvent démunis devant les émotions de leurs enfants. Que faire devant les larmes ? Que dire face aux hurlements ? Comment réagir vis-à-vis des paniques ? Que dire aussi à Paul qui a perdu son papa ? à Mathilde, atteinte d'un cancer ? à Simon dont les parents divorcent ?

    Voici un livre très concret qui, puisant ses exemples dans le quotidien, vous aidera à accompagner votre enfant vers l'autonomie, à retrouver le contact avec votre propre enfance et à aller vers davantage d'harmonie familiale.



    Isabelle Filliozat est psychothérapeute et mère de deux enfants. Elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers plus de liberté et de bonheur depuis près de vingt ans. Elle est l'auteur de cinq livres, dont L'Intelligence du coeur paru chez le même éditeur.

  • Etes-vous heureux oe Pour répondre à cette question, faites le silence en vous, solidifiez votre capacité d'opposition, d'affirmation, refusez les automatismes et les dogmes, affinez vos sens, développez votre conscience. Apprenez à vous inscrire dans l'instant tout en ayant conscience de la répercussion de vos actes, de votre place parmi les autres, de votre passé et de votre futur.
    Les exercices de vie de cet ouvrage vous y aideront, jour après jour. Exercices sensoriels, méditations, visualisations, comportements à adopter, « missions » à accomplir... Chaque matin, étirez-vous, respirez... Attrapez votre livre posé sur la table de chevet et ouvrez-le à la date correspondante.
    I. F.

    Isabelle Filliozat est psychothérapeute. Depuis plus de vingt ans, elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers davantage de liberté et de bonheur. Elle est l'auteur de L'Intelligence du coeur et de Que se passe-t-il en moi ? parus chez le même éditeur.

  • Quand la préparation d´un repas devient une aventure intérieureUne psy met forcément un jour ou l´autre son nez dans l´univers de la cuisine. Tant d´émotions y sont vécues ! Complicité entre copains, repas aux chandelles, exaspération des parents, enfant refusant de manger, psychodrames familiaux...  De nos jours où le temps est compté, où les plats préparés et autres surgelés envahissent les tables, Isabelle Filliozat choisit de s´intéresser à ce vaste sujet. C´est à la fois avec son regard de femme, de mère et de psy qu´elle nous explique comment cet espace de transformation des aliments peut également devenir un espace de transformation de soi :  - La cuisine, lieu d´échange et de partage (émotions, repas de fête, intimité, traditions, religions...)  - La cuisine, lieu de transmission (recettes, savoir-faire, secrets...)  - La cuisine, espace de développement personnel (exercices de respiration, méditation, confiance en soi...)  Au gré des pages, le lecteur trouvera des réponses à ses questions (pourquoi je n´aime pas cuisiner ? qu´est-ce que je mange ?...), une foule d´informations (pourquoi les allergies explosent-elles ? y a-t-il un régime idéal ?...), ainsi que différents conseils et exercices pratiques. Sans oublier, bien sûr, de nombreuses recettes aussi savoureuses qu´inattendues !

  • Cette belle émotion qu'est la joie n'est pas un petit plus dans l'existence, c'est l'émotion du sens de la vie. Ce mot « sens » a trois définitions, il dit « signification », « direction » et « sensation ». Or, nous éprouvons de la joie lorsque notre vie signifie quelque chose pour quelqu'un, lorsque nous dirigeons notre vie selon nos valeurs et simplement lorsque nous nous sentons vivre. Nous sommes une espèce sociale et avons besoin de nous sentir appartenir au groupe. Lorsque nous nous sentons connectés, nous sommes emplis de joie. Nous avons un cerveau préfrontal qui nous confère notre libre arbitre, qui nous demande d'exister. Ex-ister / se dresser. Notre image du bonheur rime souvent avec confort. Or si ce dernier apporte du plaisir, il a tendance à diminuer la joie et même notre capacité à la joie. La joie est fille de l'effort, de la concentration, de l'attention. Lorsque nous nous dressons, lorsque nous nous réalisons, lorsque nous réussissons à atteindre nos buts, la joie nous transporte. Marcher dans la nature, sauter, courir, danser, chanter, faire la fête, tout cela apporte de la joie, nous verrons pourquoi. Nous découvrirons le flow, cet état indicible, les conditions de la joie et ses effets. On nous a dit qu'il ne fallait pas trop nous fêter de crainte que nous ne nous reposions sur nos lauriers, mais la félicité nous invite en réalité à aller toujours plus loin, toujours plus haut. En effet, voir une personne éclater de joie après avoir mis un but augmente les chances pour que nous mettions nous-mêmes un but. Dans cet ouvrage, j'explore les racines de la joie, son expression, sa physiologie, ses hormones, ce qu'elle apporte à nos vies et comment la susciter. Un foisonnement d'informations et des exercices pour ouvrir notre champ de conscience et augmenter la joie dans notre quotidien.

  • l'humain est un animal social : il a besoin des autres. mais la peur - de déranger, d'être jugé, de ne pas savoir quoi dire - l'empêche souvent de se nourrir de contacts et rend la relation à l'autre souvent problématique. si certains semblent maîtriser parfaitement les codes sociaux, d'autres se sentent démunis : ils ne savent comment se comporter et sont paralysés en public jusqu'à ressentir et entretenir une phobie sociale. la plupart d'entre nous oscillent entre ces deux extrêmes et sont plus ou moins à l'aise selon les circonstances. or dans notre société, l'aisance sociale est une clef qui ouvre toute les portes. pourtant on n'en enseigne pas les rudiments, alors qu'il serait si facile d'apprendre à reconnaître l'autre et engager avec lui une relation sereine, confiante. en plus de nos liens avec nos amis, notre famille, les relations avec nos voisins, nos collègues, les commerçants, les gens que nous croisons dans l'ascenseur ou dans la rue, peuvent nous apporter beaucoup. isabelle filliozat nous propose une vraie réflexion sur notre rapport aux autres, les codes, gestes et paroles souvent automatiques au début d'un échange, et des exercices pratiques pour mettre de côté, nos peurs, notre timidité, nos préjugés. notre manière de saluer, de dire bonjour, de tendre la main ou la joue, de regarder l'autre, influe sur la suite de la relation. nous avons par exemple appris à dire bonjour pour être poli, or c'est bien souvent un bonjour sans chaleur, sans conscience, sans signification. isabelle filliozat nous invite à redécouvrir la politesse du coeur, le goût de l'échange, de la conversation pour se sentir plus libre et plus heureux. en mettant de côté nos peurs, en osant donner et recevoir, on devient vraiment sujet et non plus objet de nos vies.

    Sur commande
  • Aucune relation n'est semblable à une autre : il y a ceux et celles qui téléphonent à leur maman tous les jours, et ceux qui ont déménagé le plus loin possible. Chacune est riche et parfois lourde d'une longue histoire. Les enfants aiment leurs parents. Les parents aiment leurs enfants. la plupart du temps. On pourrait penser que ce lien est le plus proche, le plus intime qui soit, mais c'est rarement le cas. Nombre de relations sont douloureuses, tendues, d'autres sont superficielles, rituelles. La plupart des gens se résignent à ce qu'il en soit ainsi, sûrs que rien ne peut changer.
    Dans cet ouvrage, Isabelle Filliozat propose au lecteur de tenter l'aventure d'une rencontre authentique avec ses parents. Car, sans authenticité, il n'y a pas d'amour possible. Est-ce bien nécessaire de remuer le passé ? Les résistances sont nombreuses : « On ne juge pas ses parents/il faut pardonner.» Pourtant, une réconciliation ne peut faire l'impasse sur l'expression des souffrances. Les blessures doivent être reconnues, les malentendus explicités, la colère a besoin d'être dite et accueillie pour réparer le lien. La réconciliation naît alors de l'empathie mutuelle.
    Pourquoi se contenter d'une relation superficielle quand on peut - et cela est possible dans la plupart des cas - (re)créer une relation d'intimité et de complicité oe Isabelle Filliozat est psychologue - psychothérapeute et mère de deux enfants. Depuis plus de vingt ans, elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers davantage de liberté et de bonheur. Elle est l'auteure de plusieurs livres, dont L'Intelligence du coeur et Au coeur des émotions de l'enfant, parus chez Lattès.

  • Vous pleurez devant un film mais pas dans la vie ? Vous êtes lassé des disputes qui secouent votre couple ? Vous vous énervez sans raisons et régulièrement contre vos enfants ? Vous restez interdit devant les larmes de votre conjoint ? Vous avez du mal à vous affirmer devant votre patron ? Vous vous mettez facilement en colère avec vos collaborateurs ? Vous paniquez devant un auditoire ? Vous avez peur de l'avion, de l'eau ou des araignées ? Vous ne savez pas dire non ? Vous avez l'impression que les autres vous veulent du mal ? Vous vous sentez fatigué, dépressif oe Ce livre vous est destiné.
    Insensible ou trop sensible, vous ne savez pas gérer vos émotions.
    Apprenez à vous en libérer en les libérant.

    Les clefs de votre succès social et professionnel ? L'aisance, la clarté, l'authenticité dans les relations.
    Les clefs de la réussite de votre couple et de votre famille ?
    La communication, la sincérité, l'intimité des sentiments.
    Les clefs de votre bonheur ? La guérison du passé, le courage d'être vous-même, de trouver votre voie.

    Voici un véritable guide, ponctué d'exercices simples, pour vous retrouver, vous ouvrir, vous épanouir, en vivant librement selon votre coeur.

    Psychothérapeute, mère de deux enfants, Isabelle Filliozat accompagne depuis plus de vingt ans jeunes et moins jeunes dans leur quête de l'éveil et du bonheur. Ses livres, L'Intelligence du coeur et Au coeur des émotions de l'enfant, sont d'ores et déjà des classiques, ayant changé la vie de dizaines de milliers de lecteurs.

    Sur commande
  • Charles réussit tout ce qu'il entreprend, Kévin est abonné aux ratages. Pourtant tous deux avouent manquer de confiance en eux. Martine, à l'aise dans son couple, est paniquée par l'idée de l'échec et s'abstient de tout projet professionnel un peu ambitieux. Capucine, c'est le contraire. Success woman dans sa profession, elle évite les relations intimes, persuadée de ne pouvoir être aimée. Toutes deux disent manquer de confiance en elles, pourtant elles sont loin de se ressembler. Peur de l'avenir ou des autres, doutes. Nous avons tendance à mettre sous le même vocable des symptômes bien différents. Balayons d'abord un certain nombre d'idées reçues : non, le confiant ne réussit pas tout ce qu'il entreprend, il doute parfois aussi avant d'élucider les causes du problème. Quel que soit votre passé, vivre avec un mari dominateur, une femme dévalorisante, travailler dans une entreprise très hiérarchisée, diminuent votre confiance en vous. S'appuyant sur les récentes expériences menées dans les laboratoires de psychologie expérimentale, et sur sa pratique clinique, Isabelle Filliozat éclaire la question avec son habituelle clarté. Elle propose surtout des exercices pour remonter la pente. Qu'il manque de sécurité intérieure ou de confiance en ses compétences, le lecteur apprendra à s'aimer un peu plus chaque jour.

    Sur commande
empty