Helene Meisel

  • Le jardin est demeuré une source d'inspiration fertile tout au long du XXe siècle et continue d'exercer chez nombre d'artistes une attraction profonde. Le jardin fascine, non pas tant pour ses vertus nourricières, curatives et ornementales que pour la subversion dont il est porteur. Au-delà de l'espace clos et ordonné, le jardin de cet ouvrage est celui des passions privées : trouble, licencieux et indiscipliné.
    Lieu de résistance et de dissidence, d'ensauvagement comme du raffinement le plus exquis, il devient un laboratoire biologique, éthique et politique. Essentiellement contemporaines, les oeuvres rassemblées dans Jardin infini décrivent un jardin expérimental et vivifiant.

empty