He Zhihong

  • Un album remarquable, entièrement réalisé à la peinture sur soie, qui présente les rêves de bébé...

    Rythmé par la question "à quoi rêves-tu bébé ?", cet album illustre avec une grande poésie les rêves d'un enfant : voler dans le ciel, nager dans l'océan, découvrir toutes les espèces qui peuplent la Terre, faire ses premiers pas, embellir le monde... Il nous montre que tous les bébés, quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, ont les mêmes besoins, à travers des sentiments, des attitudes et des expressions universels.

    Tout en poésie, délicatesse et tendresse, voici un album rare qui parlera aux bébés et touchera aussi les plus grands.

  • Qu'il est difficile de lâcher la main de sa maman pour aller à la crèche ou à l'école pour la première fois...
    Dans cet album, toute la douceur des illustrations à l'aquarelle de He Zhihong se révèle une fois de plus pour accompagner le petit lecteur. Au fil des pages, l'inquiétude et l'appréhension laissent la place au plaisir de la découverte et à la joie de se faire des amis.
    Un album d'une grande délicatesse, indispensable pour aborder la question de la séparation.

  • Fang vit dans un village tout au nord de la Chine, dans le pays des neiges. Elle aide ses parents aux champs, à la cuisine, et s'occupe de son petit frère. Chaque matin, elle regarde les enfants partir pour l'école. Elle rêverait d'être comme eux. Alors, parfois, lorsqu'elle se rend aux champs, elle s'arrête sous les fenêtres de l'école et écoute les leçons de la maîtresse. Ce qu'elle inscrit sur le tableau noir, Fang le recopie sur la neige blanche.Un jour, la maîtresse remarque le manège de Fang. Stupéfaite par l'intelligence et la détermination de la petite fille, l'enseignante se rend par trois fois chez les parents de Fang pour leur demander d'envoyer leur fille à l'école. Deux fois elle essuie leur refus, mais la troisième est la bonne : le père cède, contre l'avis de son épouse. C'est ainsi qu'à l'âge de 13 ans, Fang est autorisée à intégrer l'unique classe primaire du village.

  • Mes images de Chine

    He Zhihong

    - Sur le modèle des précédents titres, l'ouvrage raconte de multiples anecdotes sur le quotidien d'un enfant d'aujourd'hui.Shuai Shuai est fils unique. Il habite à Shenzhen, dans le sud de la Chine. Cette mégapole économique connaît aujourd'hui un essor spectaculaire, et est devenue en quelques années l'une des villes les plus importantes de Chine!Comme les parents de Shuai Shuai travaillent beaucoup, sa grand-mère, qui vit avec eux, s'occupe beaucoup de lui. Shuai Shuai nous raconte sa journée d'école, ses vacances, sa visite chez le médecin traditionnel, le fonctionnement de l'écriture chinoise, la cérémonie du thé, les fêtes qui ponctuent l'année.Pour ce livre, He Zhihong s'est inspirée de son neveu qui vit à Shenzen, et qui aime bien mieux jouer aux jeux vidéo que faire ses devoirs !Les illustrations sont réalisées sur papier de riz.

    - L'auteurD'origine chinoise, He Zhihong est diplômée des Beaux-Arts de Pékin. Elle a réalisé de nombreux ouvrages pour la jeunesse, illustrés dans la grande tradition chinoise, sur soie ou sur papier de riz. Elle est l'auteur au Sorbier de La Fille du pays des neiges, et, au Seuil Jeunesse, elle a illustré Poèmes de Chine et Pourquoi le tigre ne grimpe pas aux arbres (coll. "Petits contes du tapis"). He Zhihong vit à Paris.

  • L'ami de pinpin Nouv.

    L'ami de pinpin

    He Zhihong

    awaiting publication
  • Voila le loup ! Nouv.

    «Voilà le loup!» crie Yang, du haut de la montagne. Alertés par son appel, les villageois se précipitent à son secours. Mais le jeune berger leur a fait une farce:aucun danger ne le guette. Yang est loin d'imaginer que son jeu pourrait se retourner contre lui...

  • Au cours d'une promenade poétique, une petite fille interroge une carpe, une fleur de lune, un arbre, une montagne et une rivière sur le temps. Il peut être un instant, une journée, une saison mais aussi l'éternité, à l'instar de l'amour que la mère porte à son enfant. (à partir de 3 ans)

  • Un garçon grenouille qui veut épouser une princesse, des dragons qui se disputent à en déchirer le ciel, un chien merveilleux né dans une oreille, une ogresse vorace et pleine de poux... Les personnages de ces contes n'ont d'égal en richesse que les coutumes des peuples dont ils sont issus.
    Guillaume Olive et He Zhihong sont allés à la rencontre de peuples minoritaires dans les montagnes reculées du sud-ouest de la Chine. Ils en ont rapporté ces contes, sélectionnés pour leur force et leur fantaisie.
    En préambule de chaque conte est donnée une présentation de l'ethnie dont il provient, illustrée d'un portrait en peinture sur soie. Les contes proprement dits sont quant à eux illustrés de peintures sur papier de riz.

  • Au temps où l'on ne savait pas encore compter les années, l'Empereur du Ciel organisa une grande course. Les douze vainqueurs devaient chacun représenter une année. Le chat et la souris, bons amis, s'entraidèrent jusqu'au moment où la souris trahit son ami... Depuis, le chat ne figure pas parmi les animaux du zodiaque chinois, et voue une haine éternelle à la souris !
    Dans ce petit conte traditionnel, qui explique l'origine des signes du zodiaque chinois, la ruse et la malice de la souris scandaliseront les plus jeunes lecteurs et feront sourire les plus grands !

  • Le Noël de Pinpin

    Zhihong He

    Plus que quelques jours avant le 24 décembre ! Pinpin est très excité mais il est aussi un peu inquiet : son papa n'est toujours pas rentré de la chasse. C'est le moment d'écrire sa lettre au Père Noël, il a envie de tellement de choses !
    Sur les conseils de sa maman, Pinpin va demander ce qui est le plus important pour lui : que son Papa soit de retour pour la fête. Et aussi un joli sapin qu'il puisse décorer avec ses parents et ses amis.

    Ce joli conte de randonnée, aux illustrations tendres et délicates, va être un délicieux moment de lecture pour faire patienter les enfants jusqu'à Noël.

  • Je t'aime

    ,

    Dans ses rêves, un enfant interroge ses amis les animaux : ça veut dire quoi, pour vous, "Je t'aime" ?

    Pour le buffle, aimer c'est comme la pluie qui nourrit la terre.

    Pour le canard, aimer c'est beau comme le vent du printemps.

    Pour le moineau, aimer, c'est bon comme la rosée du matin.

    Pour l'abeille, aimer c'est comme la chaleur du soleil.

    Au fil de cet album délicat, l'enfant trouvera lui aussi la définition du mot "aimer".

  • Une princesse victime d'un sortilège, un poète qui brave tous les dangers pour déjouer le terrible sort. Ce conte original reprend tous les ingrédients qui font le succès des contes de fées.
    - Une histoire écrite par christian Jolibois, auteur des "P'tites Poules" chez Pocket et de premiers romans chez "Milan Poche cadet".
    - Des illustrations raffinées de He Zhihong, réalisées dans un style traditionnel chinois et peintes sur papier de riz.
    - Un récit original, écrit à la manière des contes de fées pour rendre hommage à anne romby, l'illustratrice de "Fleur de cendre" et "la Belle et la Bête", dont l'auteur admire le travail.

    À sa naissance, la fille de l'empereur de chine a reçu le don de savoir peindre les oiseaux. les dessins de Première lueur du Jour sont si parfaits qu'ils prennent vie. Peu à peu, grues sauvages, rossignols et des milliers d'autres merveilles créées par la princesse s'installent au sommet d'une montagne lointaine, où se terre un monstre.

    Sabre de sang, le fantôme d'un terrible dragon, ne supporte pas la beauté de ces créatures volantes. Une nuit, il se rend auprès de la princesse et lui jette un sort, la privant à jamais de son talent pour le dessin. les doigts de celle que l'on surnommait la «Princesse aux doigts d'or» ne peuvent plus tenir de pinceaux. seul le courage d'un jeune poète permettra de déjouer le maléfice.

    Ce conte est également une allégorie. l'auteur rend ici hommage à l'illus- tratrice anne romby, dont il admire le travail et qui, atteinte d'une maladie dégénérative, ne peut plus illustrer.

  • "Que fais-tu bébé ?
    Dans les bras de maman, Sur le dos de ma soeur, En poussette, en traîneau, Ou avec mon papa, Je découvre le monde..." Rythmé par la question "que fais-tu bébé ?", cet album illustre les moments phares de la journée : bébé porté, à la découverte du monde, bébé rêvant, riant, câlinant, jouant, mangeant, bébé qui s'endort enfin, les yeux dans les étoiles... Il nous montre que tous les bébés, quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, ont les mêmes besoins, à travers des sentiments, des attitudes, des expressions universels.
    Tout en poésie, délicatesse et tendresse, voici un album rare qui parlera aux bébés et touchera aussi les plus grands.

  • Au bord d'une rivière, un énorme « plouf » retentit. Terrifié, un petit lapin détale en criant à tue-tête : « Au secours, voilà le Plouf ! » La panique gagne la forêt : le renard, le singe, le zèbre, l'éléphant, la girafe, l'ours, la panthère. tous se mêlent à sa course folle, jusqu'à ce que le tigre les arrête : Plouf ? mais qui est-ce ?
    Ce petit conte chinois, savoureusement illustré de peintures sur papier de riz, existe avec de légères variantes dans de nombreux pays.

  • Pinpin n'aime pas la nuit, elle efface toutes les couleurs... Et dans la nuit noire, tout fait peur.
    Tour à tour, la luciole, l'araignée, le hibou, la chauvesouris, le hérisson et la souris vont se succéder pour rassurer Pinpin et lui expliquer pourquoi, eux, ils aiment tant la nuit.
    Ce joli conte de randonnée, aux illustrations tendres et délicates, va permettre aux parents d'aider les petits à aller se coucher sans crainte.

  • Les fêtes chinoises qui ponctuent le calendrier lunaire, sont issues de légendes anciennes. Dans ce livre illustré sont présentées les contes des huit plus grandes célébrations de l'année:
    La fête du printemps , la fête des lanternes, la fête Qingming, la fête Duanwu, la fête Qiqiao, la fête de la mi-automne (ou fête de la lune), la fête Chongyang, et la fête de Laba.
    Des légendes toujours divertissantes et subtiles.

    Pour chacun des contes est associée une brève présentation ainsi qu'une activité emblématique : recette des raviolis, fabrication d'un lampion en papier, réalisation d'un cerf-volant etc.
    Dans la grande tradition chinoise, les peintures sur papier de riz de He Zhihong donnent à ce livre une sensibilité toute particulière.
    />

  • Dans ce temps-là, le tigre n'était pas celui que l'on connaît. Craintif et maladroit, il ne savait ni bondir, ni rugir. Même un lapin lui faisait peur ! Un jour, il alla voir son cousin le chat et lui
    demanda de devenir son maître. L'apprentissage commença : bondir, rugir, saisir, le tigre apprit tout ! Alors il commença à trouver son maître appétissant... Au moment de lui sauter dessus, le
    chat se réfugia dans l'arbre. « Il y a une chose que je ne t'ai pas apprise, cher élève, c'est grimper aux arbres»», a dit le chat en narguant le tigre. C'est pourquoi, depuis, le tigre sait tout faire comme le chat, sauf grimper aux arbres !

  • Saviez-vous qu'il y a longtemps, bien avant de porter le petit flocon de laine qu'on lui connaît aujourd'hui, le lapin arborait une longue queue ébouriffée, qui lui servait tour à tour d'éventail ou d'oreiller ?
    Jusqu'au jour où, désireux de goûter l'herbe tendre qui verdoyait de l'autre côté de la rivière, deux lapins firent croire à la tortue qu'ils allaient compter ses enfants. Ils bondirent alors de carapace en carapace jusqu'à l'autre rive, où ils rirent fort de sa naïveté. Furieuses d'avoir été bernées, les tortues attrapèrent les queues des lapins et les mordirent si forts qu'aujourd'hui, il n'en reste qu'une petite boule touffue.
    Ce petit conte a l'humour et l'efficacité des fables d'Esope : certes le lapin est rusé, mais son orgueil et sa gourmandise lui ont joué un bon tour !

  • Dans les temps très anciens vivait au fond des mers de Chine un monstre terrifiant : Nian. Tous les ans, la dernière nuit de la douzième lune, il surgissait des flots et anéantissait tout sur son passage, les hommes comme les bêtes. Un jour, alors que les habitants s'apprêtaient à quitter leur village pour se cacher dans les montagnes, un vieil homme à barbe blanche prit la parole : "Cessons de fuir, protégeons nos terres, et combattons ce monstre sanguinaire !". Chacun alors de donner son idée : Nian, comme tous les animaux, doit craindre le bruit et le feu... Et il n'aime pas la couleur rouge !C'est ainsi que chaque année, à la veille du Nouvel an, on accroche des banderoles rouges aux portes et fenêtres de toutes les maisons, et l'on fait éclater des pétards, dans l'espoir de passer une belle et heureuse année !

  • Un livre et un cédérom pour faire les premiers pas dans la calligraphie chinoise : l'ordre des traits, la composition des caractères, le maniement du pinceau, de l'encre et du papier, ces outils qui forment avec la pierre à encre, les « quatre trésors » du calligraphe en herbe. Le cédérom interactif qui accompagne le livre permet d'expérimenter en mouvement cet art millénaire d'un écriture qui se fait dessin, danse, musique, et enseigne concentration et maîtrise du geste.

  • Quatre contes que l'on raconte en chine depuis toujours pour découvrir comment un petit daim de rien du tout colle au tigre la peur de sa vie, et pourquoi le coq est véritablement le meilleur ami de l'homme.
    Nous lui devons rien de moins que le soleil qui brille au dessus de nos têtes et notre longévité. pour voir aussi une jeune femme détourner avec une branche de peuplier la colère de l'empereur céleste qui menace de s'abattre sur son village. un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

    Sur commande
  • Dans ces Poèmes de Chine, chaque mot est un petit univers en soi, il s'en dégage une sorte de magie, une profondeur inénarrable. Ecrits il y a plus de mille ans, ces vers nous parviennent avec une singulière actualité, et apparaissent aujourd'hui encore si proches.

empty