Plon

  • Mes révolutions

    Hari Kunzru

    Alors que sa famille lui organise une fête pour ses 50 ans, un homme qui est aussi le narrateur, s'apprête à rompre avec sa vie et à quitter l'Angleterre. Michael Frame n'est pas celui qu'il prétend être, trente ans auparavant il s'appelait Chris Carter et menait une existence de révolutionnaire : s'est opposé à la guerre du Vietnam, a connu la prison et fait l'objet de diverses arrestations. Cette lutte politique se conjugue avec la clandestinité, les drogues dures, et l'amour libre, période où il rencontre Anna Addison, engagée politique qu'il croit morte et qui va jouer un rôle important dans l'intrigue. Le comportement révolutionnaire de Chris / Michael s'inscrit dans une dérive anarchiste, qui va entraîner le héros bien plus loin qu'il ne l'aurait imaginé. Il faudra un événement grave pour mettre un terme à cette fuite et lui permettre de se construire une nouvelle identité.

  • L'illusionniste

    Hari Kunzru

    Né de l'improbable rencontre d'un garde forestier anglais et d'une jeune Indienne, Pran Nath grandit à Agra dans la vaste demeure d'un riche avocat cachemire.
    Quand à la mort de son père adoptif, le secret de sa naissance honteuse est révélé, Pran, " demi-roupie " mal blanchie, est jeté à la rue. Il échoue alors dans la maison close d'un proxénète. Drogué, battu et prostitué, il est finalement vendu au souverain du royaume de Fatehpur, avant d'être offert en guise de cadeau au major Privett-Clampe, officiel britannique pris dans les complots du palais. Au cours d'une mémorable chasse au tigre, toute la cour trouve la mort.
    Seul rescapé, Pran s'enfuit à Bombay où il est recueilli par un couple de missionnaires écossais qui le rebaptisent Bobby. Il s'habille alors à l'occidentale, devient un petit caïd débrouillard qui finit par usurper l'identité d'un jeune Anglais, et embarque pour l'Angleterre... On trouve ici, dans cette odyssée d'un jeune garçon en quête d'identité, ce que la littérature britannique offre de mieux : l'humour et une excentricité ébouriffante.

  • Leela

    Hari Kunzru

    • Plon
    • 25 August 2005
empty