Guy Vincent

  • "Le vrai voyage naît d'une volonté de réduire une distance entre perception et sensation, de la résorber au mieux. Il revient au motif de conclure cette séparation. Ni figuratif ni abstrait, ni cubiste ni impressionniste, François de Asis, sujet de cet ouvrrage, n'a cessé de se confronter au motif. Un traité d'esthétique serait à écrire sur la soumission du regard au motif, sur la connivence avec un paysage fracturé par une harmonie soudaine. Ce livre a rêvé d'être un tel traité."

    Sur commande
  • C'est une fascinante, multiple et mystérieuse Jordanie qui s'ouvre à nous au travers de ce magnifique ouvrage. Terre biblique au passé plus que millénaire, d'une richesse historique inestimable, la Jordanie est pourtant un tout jeune État dont la rapide prospérité est remarquable. À l'éclat de son patrimoine culturel dont Pétra demeure le joyau inoubliable s'ajoute une nature aux panoramas grandioses.
    Ainsi, de la beauté minérale du Wadi Rum aux rives de la mer Morte, de la vallée du Jourdain aux châteaux du désert, la Jordanie, à la légendaire hospitalité, s'offre-t-elle comme un pays d'exception.

  • L'infatigable monsieur Boniface ne manque pas d'imagination pour ses nouvelles inventions ! Cette fois, il a mis au point une machine à voyager dans le temps. Il tente de l'expérimenter sur David, son jeune complice. Mais parfois, les inventions du savant fou dépassent ses espérances...

  • Une nouvelle édition 2017, conforme aux allègements du programme de SES en 2de, actualisée et enrichie de nombreuses ressources numériques. Une approche pédagogique concrète et motivante pour donner envie aux élèves de poursuivre cet enseignement.

    Son format offre une large place pour les réponses des élèves.
    Des activités stimulantes pour les élèves de 2de (analyses de films, enquêtes et exposés) à mener seul ou en groupe.
    De nouveaux supports d'animation numériques, accessibles sur smartphone ou tablette pour capter l'attention des élèves : des vidéos, en complément des documents, pour varier les approches ; des exercices interactifs pour tester les connaissances (QCM, glisser-déposer, vrai-faux) ; des synthèses lues pour une mémorisation orale du cours ; des diaporamas (en téléchargement) offrant un affihage des corrigés et des compléments pour chaque chapitre.

    Descriptif numérique :

    Pour animer la classe :
    - des vidéos en ouverture de chapitre accessibles par liens courts ou flash code.
    - des exercices interactifs accessibles par liens courts ou flash code - des synthèses animées et commentées accessibles par liens courts ou flash code - Ressources pour l'enseignant téléchargeables sur le site: www.editions-delagrave.fr:
    - des diaporamas (affichage des corrigés + prolongements).
    - les corrigés au format pdf.

  • L'offre la plus complète sur le marché : toutes les ressources pédagogiques pour animer votre cours (diaporamas modifiables, vidéos, manuel numérique.). Des contenus enrichis et mis à jour (schémas, tableaux, graphiques) qui tiennent compte des évolutions de l'actualité. Des situations d'exploration proches des élèves pour ouvrir la réflexion et permettre l'analyse des mécanismes économiques et sociaux. Des vidéos, signalées par des flashcodes, en ouverture de chaque chapitre pour aiderà la découverte du thème. Des pages « Qu'avez-vous retenu ? » pour réinvestir les notions clés du chapitre. Des exercices variés de type analyse de films, enquêtes et exposés, dans la rubrique « Explorez par vous-même ». Tous les diaporamas (en téléchargement), pour un affichage progressif des corrigés ainsi que des compléments pour chaque chapitre.

  • Toute la journée, dans sa chambre transformée en véritable laboratoire, monsieur Boniface se livre à de drôles d'expériences. Il invente une potion pour rajeunir, mais sa recette n'est pas vraiment au point et la potion magique se révèle plutôt... catastrophique !

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Son influence a été considérable, sa diffusion prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Elle demeure le texte fondateur de la culture indienne. Ce volume inclut la geste de la Baghavad Gita.

  • Angusta-Augusta

    Guy-R. Vincent

    • Orizons
    • 26 November 2020

    "Angusta-Augusta, récits sur le mode mythico-épique de la pensée oraculaire. Consulter un oracle, c'est moins apprendre un avenir que découvrir un lieu de prédispositions (ou orbière) dont les effets sont le motif de micro-épopées (ou épyllia) qui inscrivent la façon de transformer l'obscur en épaisseur. L'épaisseur contient des trames et des clairières. Percolation de conjectures dans le monde en surpoids comme en manque de consistance. Angusta-Augusta reporte ce clivage sur différentes expériences prises au cours des siècles. On gage que Dante y trouverait son bien, ensuite ce serait Virgile. Le vers est de quinze syllabes. Le peintre François de Asis a permis de reproduire, en couverture, sa peinture intitulée Sur la terrasse."

  • "Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. - Elle comporte environ 200 000 vers. Son influence a été considérable et sa diffusion a été prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Elle demeure le texte fondateur de la culture indienne. Elle narre un conflit entre deux branches d'une même famille : celui-ci touche les royaumes avoisinants au moment où la culture et l'histoire marquent la fin d'une Ère. Une multitude de récits l'enrichit : ces derniers composent un ensemble vaste et nuancé du genre humain, au carrefour du généalogique, du mythique, du fabuleux, du sapiential, du spéculatif ; on y voit donc poindre et s'élargir un immense fleuve, comme un Gange dont les méandres draineraient des concepts subtils et des images somptueuses, parmi les plus belles de la littérature universelle. - Ce tome IX comporte une analyse post-comparatiste avec la mythologie grecque. - - "

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre le IVe siècle après J. C et le IVe siècle après J. C. Elle a eu une influence énorme sur les arts, connu une diffusion dans tout le sud-est asiatique et reste le texte fondateur de la culture indienne. Une multitude de récits l'enrichit au carrefour du généalogique, du mythique, du fabuleux, du sapientiel, du spéculatif. Cette édition, en plusieurs volumes, est la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française.

  • Séceph l'hispéen

    Guy-R. Vincent

    • Orizons
    • 27 March 2013

    Écrire une épopée pour notre temps ? Tentative insensée si elle n'était pas réfléchie. Guy Vincent mène son projet d'une plume qui, par l'épos qu'elle cerne, articule une geste étonnante par son souffle et son inspiration. L'auteur reprend le récit biblique de Joseph jeté par ses frères dans un puits et finissant ses jours en Égypte ; d'autres figures mythiques s'ajoutent au récit, entre trahisons, guerres, rêves et voyages.

    Sur commande
  • Parmi les récits mythiques grecs qui parlent de remplacement, le modème le plus connu est celui du roi Admète qui, devant mourir, envoie aux enfers, à sa place, son épouse Alceste. En Inde, Naciketas, voué à la mort par son père, substitue au sacrifice humain le don virtuel. A-t-on bien idée que la substitution, au coeur de toutes nos activités intellectuelles desserre l'étau de notre condition ?

    Sur commande
  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Elle comporte environ 200 000 vers. Son influence a été considérable et sa diffusion a été prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Le tome VII comporte les livres suivants : Le Livre du Sacrifice du Cheval (XIV), Le Livre du Séjour à l'ermitage (XV), Le Livre des Pilons (XVI), Le Livre du Grand Départ (XVII), Le Livre de la Montée au Ciel (XVIII). Avec le tome VII, la publication du cycle du Mahabharata s'achève. Dans une édition la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française.

  • Cent années de collaboration constituaient déjà un jalon important. Dans un monde qui change plus vite que son ombre, y ajouter 25 ans, c'est réécrire l'histoire.

    Le 13 février 1895, 183 entreprises ont conclu une alliance constructive. 125 ans plus tard, la Fédération des entreprises de Belgique représente plus de 50.000 entreprises, soit 75% de l'emploi dans le secteur privé et 80% des exportations belges. L'alliance de l'époque est devenue une voix très appréciée, qui fait autorité, et un défenseur d'intérêts respecté et influent. Une organisation incontournable dans le tissu des acteurs socio-économiques... et en dehors de celui-ci.

    Le passé nous apprend beaucoup. Les connaissances et l'expérience acquises ont fait de l'organisation ce qu'elle est devenue. Mais il y a aussi les rêves. Mener une réflexion sur un avenir que nous ne pouvons pas (encore) saisir nécessite une vision et l'inspiration des générations expérimentées et des générations futures. Ce livre offre une plateforme aux unes et aux autres.

    Des figures clés de la Belgique entrepreneuriale témoignent de l'impact de 25 moments charnières - allant du Pacte de solidarité entre les générations au Brexit, en passant par le Gentlemen's agreement. Des jeunes partagent leurs idées souvent folles et leurs ambitions inspirantes, mais ils restent ancrés dans la réalité. Le progrès ne va effectivement jamais de soi.

    Le bon vieux temps est un mythe qui a la peau dure. Pour pouvoir jouer un rôle de pionnier, il faut mettre les choses en mouvement, agir, oser évoluer. La FEB anticipe l'avenir dans une perspective durable et constructive, dans le souci de relever les défis de notre nouvelle société.

    Sur commande
  • L'oeuvre de Jean-Robert Pitte l'inscrit parmi les géographes français contemporains qui ont le plus fortement marqué sa discipline et contribué au mieux à sa défense et reconnaissance, tant auprès du grand public que des instances et organismes nationaux et internationaux. Cet ouvrage, auquel ont collaboré ses collègues, amis, disciples et étudiants, suit quelques-unes des pistes qui balisent un univers de géographe depuis toujours intéressé par les permanences et les ruptures, attentif à l'émergence de préoccupations nouvelles et s'efforçant d'y trouver des réponses, contribuant à celle de sensibilités scientifiques jusque-là inédites et y entraînant ses étudiants, et attachant toujours de l'importance à la créativité et à la convivialité au filtre rigoureux de son métier de géographe.
    Si le paysage reste l'un des thèmes classiques de la géographie, les géographes l'étudient aujourd'hui entre permanence et rupture, à la croisée du patrimoine au sens large et des changements climatiques. La géographie des productions alimentaires s'inscrit aussi dans la longue durée mais elle trouve autant sa place, souvent à partir des combinaisons savantes élaborées par les hommes en transformant l'espace et en l'adaptant à leurs besoins, dans les productions variées qui donnent odeurs et saveurs à la diversité culturelle contemporaine.
    Elle est ainsi partie d'une géographie sensorielle qui contribue à définir les contours d'une collectivité ou d'un groupe humain.

  • Après la défaite de Leipzig le 19 octobre 1813, l'Empereur doit replier ses troupes au delà du Rhin. Pour la première fois depuis la Révolution, la guerre va se dérouler sur le territoire français que rien ne préparait à une telle catastrophe. Les coalisés disposent de forces colossales pour abattre « l'Aigle ». Encore une fois, Napoléon va devoir faire appel à des levées extraordinaires. La campagne de France est une des plus courtes de l'épopée impériale, elle en est aussi une des plus remarquables. Napoléon va en effet déployer tous ses talents militaires au cours de ces trois mois. Sa stratégie consiste à frapper chaque armée ennemie entre la Marne et la Seine avant qu'elles ne se rejoignent. Il affirme : « 50 000 hom m es et m oi, cela fait 150 000». Aujourd'hui encore, stèles, plaques et monuments nous rappellent qu'en ces lieux sont tombés des milliers d'hommes venus de toute l'Europe.

    Sur commande
  • La petite ville de Quintin (Côtes-d'Armor) s'est développée au Moyen Âge sur les rives du Gouët, avant de connaître un âge d'or aux XVIIe et XVIIIe siècles grâce au négoce des toiles de lin, qui s'exportaient jusqu'en Amérique. La ville close, percée initialement de quatre portes, conserve son château, sa basilique Notre-Dame de Délivrance et des rues étroites et pittoresques aux noms évocateurs?: Grande Rue, rue aux Toiles, rue au Lin, rue au Lait, rue du Jeu de Paume...

    Dans le faubourg du Vau du Gouët, ce sont les activités artisanales qui résonnent encore sur les vieilles pierres (la tannerie, le tissage), tandis que les quartiers du nord et de l'ouest présentent de magnifiques manoirs et hôtels particuliers.

    /> Au fil des rues et des places de la ville, les historiens Vincent Bechec, Mickaël Gendry et Claude-Guy Onfray nous entraînent dans une visite passionnante qui nous fait découvrir ou redécouvrir l'âme de Quintin.

    Sur commande
empty