Giselda Leirner

  • Dans ces dix récits brefs, qui en réalité ne font qu'un conte unique, un personnage principal se transforme en de multiples personnages. Tous ces «doubles» oscillent entre la grandeur et la misère, la mesquinerie et la générosité.
    L'originalité stylistique et narrative se manifeste dès le premier récit, qui donne son titre à l'ouvrage, La fille de Kafka où, après un échange fictif de lettres entre le père et la fille, l'auteur mêle habilement réalité et fiction.

empty