Sciences humaines & sociales

  • Avec une lucidité sans concession et un style bien à lui, le philosophe Gilles Vervisch déconstruit le mythe contemporain du mérite et en révèle les effets pervers. Le geek suprême, Steve Jobs, l'a écrit : " Je suis convaincu que la moitié qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui échouent est purement la persévérance. " Réussir serait donc une question de volonté : quand on veut, on peut ! Les gens qui réussissent le doivent à leur travail et à leurs efforts, et les gens qui échouent, considérés comme des ratés, n'ont tout simplement aucune volonté.
    Dans la vie, tout ne serait donc qu'une affaire de mérite personnel. A première vue, la méritocratie semble juste, assurant une égalité des chances pour permettre aux plus méritants de s'en sortir par le haut. Cependant, cela n'est-il pas aussi illusoire que dangereux ? Qu'est-ce que réussir sa vie ? Une vie réussie est-elle forcément celle d'un startuppeur ? Est-il bien vrai que la vie ne nous offre que ce que nous méritons ? La croyance dans le mérite ne permet-elle pas surtout de culpabiliser " ceux qui ne sont rien ", et de tranquilliser ceux qui ont réussi, souvent privilégiés, convaincus qu'ils n'ont de compte à rendre à personne ? Dans cet essai décapant et irrévérencieux, Gilles Vervisch déconstruit le mythe contemporain du mérite, en dévoile la face cachée, en révèle les illusions et les effets pervers.

  • Après le succès public et critique de Star Wars, La philo contre-attaque, Gilles Vervisch poursuit son approche ludique et accessible de la philosophie à travers Star Wars. Cette saga est le fruit de la culture de son créateur, mêlant mythologie, psychanalyse et bouddhisme zen, et les questions philosophiques ne manquent pas : le bien et le mal, le destin et la liberté ou encore la solitude et la mort.
    Il semblait déjà difficile de trouver de la profondeur à la saga de George Lucas, alors que dire de ces « suites » peu inspirées, décevantes et ressemblant souvent à un copier-coller des premiers films ? Gilles Vervisch décrypte pourtant, avec humour et sagacité, les nouveaux thèmes philosophiques présents. Notamment ceux autour de l'Histoire, la mémoire et le passé. Comment faire du neuf avec du vieux ? Cette question hante les nouveaux épisodes.
    Si Star Wars est bien le mythe fondateur de la pop culture, ou du moins un monde « étendu » dont l'exploration est sans limite, on n'a jamais fini non plus d'en explorer la philosophie.

  • Aimer Star Wars, est-ce aussi se montrer philosophe ? La saga de George Lucas a tout du mythe contemporain. Les répliques les plus célèbres émaillent le langage courant et les personnages eux-mêmes sont devenus des figures emblématiques sur toute la planète.
    Loin de la simple épopée pour adolescents, Star Wars se révèle sans doute plus philosophique qu'on pourrait le croire. La question du bien et du mal, mais aussi celles de la religion, de la politique, de la technique, de l'identité ou de la liberté, y sont abordées.
    Animé d'une verve caustique et décalée, et avec le concours des grands philosophes, Gilles Vervisch débusque les thèmes que recèle ce mythe fondateur de la pop culture.
    De Dark Vador à Platon, d'Obi-Wan Kenobi à Jocho Yamamoto, de Palpatine à Machiavel, il n'y a qu'un pas, et l'on peut s'initier à la philosophie en regardant Star Wars. C'est ce que démontre avec brio Gilles Vervisch.

  • "A lire absolument avant d'allumer la télévision pour ne pas prendre les messages de la pub pour argent comptant !

    « Le boeuf, le goût d'être ensemble » = qu'est-ce que la religion ?
    « Parce que vous le valez bien » = qui suis-je ?

    Les « créatifs » de pubs ont l'air de nous apprendre à vivre à travers les grands « concepts » de la philosophie, comme le bonheur, la liberté, la nature, le moi ou la religion.
    Mais combien de grammes de philo dans ce monde de pub ? C'est la question que pose ce nouvel ouvrage de Gilles Vervisch, qui, comme à son habitude, n'oublie pas de mettre une dose d'humour dans ses ingrédients."
    />

  • Quand les comportements au volant servent de leçons de philosophie !
    Pourquoi y a t-il toujours des bouchons sur ma route à moi ? Et pourquoi suis-je le seul à savoir conduire ?
    Sur la route, on peut se laisser aller à toutes nos tendances : l'égoïsme, le sentiment de puissance, la haine des autres, la diplomatie ou la colère. La conduite automobile est révélatrice de notre existence en général. Et une philosophie du Code de la route, un bon moyen de faire de la philosophie tout court : la liberté, l'État, la morale, sont des notions abstraites qui deviennent très concrètes au coin d'un rond-point ou au détour d'un feu rouge.
    Voici le seul livre qui vous fera sourire même lorsque vous aurez perdu tous vos points !

  • La philosophie fait l'école buissonnière ! Loin des salles de classe, elle envahit notre quotidien, nous aide à mieux vivre et nous pousse à réfléchir. C'est en se posant des questions simples et incontournables, que nous pouvons avancer dans la vie. La collection des Philosopheurs est là pour aider le lecteur dans ses interrogations. Des visuels innovants et attrayants, pour des livres qui le sont tout autant. Textes courts, réponse claire et intelligente à la question posée sur la couverture. En complément chaque ouvrage offre une sélection utile de philosophes concernés et de livres incontournables à lire pour aller plus loin.

empty