Gallina

  • Les représentations mentales

    Gallina

    • Dunod
    • 25 August 2006

    Qu'est-ce qu'une représentation mentale ? cette question déjà ancienne a trouvé des éléments de réponse, notamment en philosophie, puis dans la psychologie naissante dès la fin du xixe siècle.
    Les sciences cognitives ont ensuite permis d'en renouveler le questionnement. les représentations mentales demeurent ainsi au centre des problématiques actuelles et constituent dans la recherche cognitive une clef d'entrée dont la pertinence est avérée par de nombreux travaux. cet ouvrage fait le point sur cette question parfois controversée, en replaçant la notion de représentation dans un cadre épistémologique précis et en indiquant les principaux enjeux philosophiques et scientifiques qu'elle soulève.

  • Autochtones

    Maria Galina

    Dans une ville d'une ex-république soviétique, à la frontière entre l'Est et l'Ouest de l'Europe, aujourd'hui envahie de touristes, débarque un certain Christophorov. Il arrive de Saint-Petersbourg, se prétend journaliste ou historien et enquête sur un groupe artistique et littéraire des années vingt, « Le Chevalier de Diamant ». Ce groupe aurait créé un opéra, La Mort de Pétrone, qui ne donna lieu qu'à une seule représentation : la légende raconte qu'une crise de folie collective aurait frappé le public, se terminant en orgie générale. Peut-être parce qu'on aurait versé dans le champagne des invités de la poudre de cantharide, un puissant aphrodisiaque... À la suite de ce scandale, le groupe fut dissout et ses membres semblent s'être évanouis sans laisser de traces. Christophorov tente de remonter leur piste, en interrogeant quelques vieux mémorialistes ou collectionneurs, tous ravis de lui prêter main forte. Un peu trop ravis, peut-être ? À mesure que son enquête avance, Christophorov remarque dans la ville une kyrielle de détails ou de phénomènes qui suscitent une impression d'inquiétante étrangeté. Et les autochtones qui s'intéressent de plus en plus près à ses recherches ne sont pas les moindres de ces étrangetés...

  • L'univers merveilleux des Tsiganes ne ressemble à aucun autre Les gens du voyage du monde entier content volontiers et de manière fort poétique la naissance de l'univers. Ainsi l'inimitié du soleil et des nuages s'explique par la dispute entre deux frères : le Roi Nuage et le Roi Soleil. Seul le courage de la Mère du Soleil permit de libérer l'astre pris en otage par son frère perfide. Ces incarnations poétiques des astres et des éléments n'hésitent pas à descendre sur terre et parfois même tombent amoureux des humains. Et lorsque la reine des neiges épouse un Tsigane qui sait allumer le feu de la passion dans son coeur glacé, elle donne naissance à une vingtaine de beaux enfants qui sont à l'origine de tous les hommes blonds.
    Tout aussi romantique est l'origine du violon, l'instrument de musique qui sait si bien parler de l'amour et de la détresse, de la joie et de la mort. Outre ces thèmes, et à la différence de tous les autres peuples, les gens du voyage s'interrogent longuement sur leurs propres origines : sur leur pays d'origine et la raison de sa disparition, sur la naissance des différentes tribus qui sillonnent depuis la nuit des temps les cinq continents, sur leur mode de vie nomade. Des histoires fort amusantes fournissent des explications à l'absence d'une écriture ou d'une église propres aux Tsiganes : l'une et l'autre ont été mangées par mégarde.
    Nous avons ajoutés de nouveaux contes à la première édition épuisée depuis plusieurs années.

  • 1979, une ville portuaire russe. Rosa, 17 ans et un brin naïve, obtient un emploi comme secrétaire au Centre d'assainissement du port, bureau SSE-2. Entre ses collègues revêches, voire inquiétantes, et un travail d'un ennui total, elle ne comprend pas très bien ce qu'elle fait là et encore moins la mission de son service. Peu importe. Rosa préfère s'évader dans les aventures d'Angélique, marquise des anges. Mais lorsque deux cadavres mutilés sont retrouvés, la jeune fille découvre la véritable activité du bureau : la lutte contre les parasites de nature non biologique, aussi appelés... démons. Tandis que la panique gronde, Rosa se retrouve plongée au coeur d'événements dramatiques qui surpassent de loin ceux de ses romans d'aventure favoris.

    Dans la tradition de Boulgakov, Maria Galina nous offre un Ghostbusters soviétique aussi hilarant que déjanté.

    Traduit du russe par Raphaëlle Pache.

  • De la Russie, on connaît essentiellement la magnifique collecte d'Alexandre Afanassiev. Mais il ne comporte presque pas de contes étiologiques. Ce donc un joli bouquet de contes cueilli à d'autres sources que nous propose ici Galina Kabakova. Les histoires sont étonnamment variées : certains sont des récits émouvants quasiment romantiques, comme « Ivan et Marie » ou « De vient le sarrasin », véritablement épiques et tragiques comme « Le tabac ». Outre les thèmes classiques (pourquoi la mer est salée ; pourquoi la lune brille la nuit et ne rencontre jamais le soleil ; d'où viennent les hommes et les femmes), les conteurs russes ont un penchant particulier pour des thèmes originaux : d'où viennent la vodka et les tavernes ;
    Comment le diable a créé le tabac ; pourquoi les routes sont si mauvaises ;
    Comment les hommes ont appris à enfiler les pantalons.
    Dans ces récits hauts en couleurs, les diables de tout poil n'ont pas le dernier rôle : tantôt épiant le démiurge, tantôt l'aidant dans sa tâche, tantôt s'immisçant parmi les hommes, ils se retrouvent souvent victimes de leurs propres ruses. Ils participent à l'équilibre du monde et certains d'entre eux, sous forme d'esprits, vivent aux côtés de l'homme.
    La première édition du livre, parue en 2006, est épuisée depuis longtemps.
    La nouvelle édition comporte de nouveaux contes et légendes.

  • Le cahier d'écriture Le russe pour les Nuls accompagnera les lecteurs apprenant le russe dans leur apprentissage et leur maîtrise de l'alphabet cyrillique, et notamment dans l'écriture des différentes lettres. Proposant une courte introduction de la langue russe et de son système d'écriture, cet ouvrage donnera principalement l'opportunité aux lecteurs de s'entraîner à reproduire les lettres de l'alphabet individuellement, puis de les composer en lien avec d'autres lettres, pour finalement former des mots complets.


    Le cahier d'écriture Le russe pour les Nuls accompagnera les lecteurs apprenant le russe dans leur apprentissage et leur maîtrise de l'alphabet cyrillique, et notamment dans l'écriture des différentes lettres. Proposant une courte introduction de la langue russe et de son système d'écriture, cet ouvrage donnera principalement l'opportunité aux lecteurs de s'entraîner à reproduire les lettres de l'alphabet individuellement, puis de les composer en lien avec d'autres lettres, pour finalement former des mots complets.



    Biographie Valentina Chepiga, Galina Subbotina et Kirill Ganzha sont tous les trois enseignants à l'INALCO.



    Fiche détaillée Auteur(s) CHEPIGA VALENTINA Genre LIVRES Format 210 x 275 cm Façonnage AUTRES Pagination 63 Poids 0,190 kg Epaisseur 6 mm Largeur 211 mm Hauteur 275 mm Date parution 17/03/2016 Date de modification 24/03/2016 Minimum de commande 0 Prix TTC 6,95 € TVA 1 5,5 % Prix HT 1 6,59 € Infos CLIL 2821-07 VIE PRATIQUE > Méthodes de langues > Russe Slave Balte Grec Notation NOTE OBLIGATOIREMENT Retour Selon conditions générales Imprimer Haut de page Conditions générales de vente - Informations légales - La société - Copyright © 2016 Interforum

  • Le coq vit avec son grand ami le chat dans une jolie cabane au milieu de la forêt. Le coq, un peu naïf, succombe à la flatterie du renard et se fait facilement piégé. Mais le chat ne manque pas de courage et de ruse pour surmonter l'obstacle et retrouver son ami. Le petit coq sera sauvé et le renard retiendra la leçon. Une histoire toute simple mais efficace qui prouve que l'amitié est plus forte que la peur et la perfidie.

  • Autrefois, il y a très très longtemps, un énorme dragon habitait dans une montagne.
    Couvert d'écailles plus grandes que celles d'un poisson, il avait trois têtes, des ailes rouges, des épines sur le dos et des ongles sur la queue et sur les genoux : il portait un grand collier. Il était si horrible que celui qui le voyait de loin se faisait la peur de sa vie. L'abominable dragon quittait sa grotte pour s'allonger sur la route ; à peine quelqu'un prenait cette route qu'il ouvrait grand sa gueule, inspirait le passant et l'avalait.
    Hommes ou bétail, peu importe. ce monstre pompait tout ; et comme il était insatiable beaucoup avaient péris dans ses entrailles. Les gens comprirent qu'il allait les manger tous et se mirent d'accord pour envoyer une personne à sa grotte pour son repas de soir : il mangerait la victime et ne sortirait plus jusqu'au lendemain. Ils espéraient qu'il aurait la flemme et n'irait pas chercher ses victimes au village, mangerait moins et que d'ici là un chevalier se manifesterait et le tuerait.
    Ils réalisèrent leur plan. Tous les matins ils envoyèrent une personne à la grotte qui disait des prières en attendant l'apparition du dragon.

  • L'être humain est conçu pour vivre au moins 150 ans, ce sont ses habitudes actuelles qui le rendent vieux dès 60 ans.
    Médecin et experte en alimentation des astronautes, Galina Shata- lova était une figure unique, qui a aidé bien des gens à retrouver une parfaite forme physique. Sa Méthode de guérison naturelle est le fruit des expériences qui l'ont rendue célèbre. Grâce à ces techniques, de nombreuses personnes, considérées par la médecine traditionnelle comme condamnées, sont parvenues à vaincre leur maladie. Cette méthode ne requiert aucun don surnaturel, ni aucun préparatif long et complexe, mais simplement du bon sens et de la volonté.
    Grâce à la méthode de Galina Shatalova, qui repose sur une alimentation végétarienne, des exercices de respiration, des exercices physiques et de nouvelles habitudes quotidiennes visant à renforcer le corps, nous serons capables de nous assurer longévité et bien-être psychophysique, ainsi que santé et énergie.

  • La naissance de la tortue.
    Il y avait deux commères qui habitaient l'une à côté de l'autre. L'une d'elles avait des poules et un jour une poule s'enfuit de la maison jusqu'à celle de la voisine. Celle qui avait perdu la poule était allée trouver son amie et lui avait dit : " Commère, une de mes poules s'est enfuie, est-elle ici ? ". " Non, commère, elle n'est pas venue, non. " Mais elle était en train de la manger avec son mari ; à peine l'avait-il vue arriver qu'ils avaient posé un plat sur l'animal.
    Alors la commère lui dit : " Qu'y a-t-il dans ce plat, commère ? " L'autre répondit : " Bah ! Nous mangeons une tortue. " Et la commère alors " Ah, eh bien qu'elle se change en tortue. " C'est ainsi qu'on raconte la naissance de la tortue.

  • La Bouriatie est l'une des 21 républiques de la Fédération de Russie. Elle est située autour du célèbre lac Baïkal. Le bouriate, langue proche du mongol, parlé par 28 % de la population d'environ un million d'habitants, est menacé par le russe, également officiel au sein de la République. Toutefois, un renouveau d'intérêt pour la culture et les traditions bouriates est nettement perceptible depuis quelques décennies.

  • Ouvrez ce livre et laissez-vous conter comment la frêle princesse Proserpine put libérer son père des griffes du Mage Noir, pourquoi le brillant roi Théodore devint pour un temps un simple tailleur de gemmes, quel fut la destinée d'une jeune fille partie à la recherche du narcisse magique capable de lui rendre l'amour de sa mère acariâtre... Ce recueil de 12 contes aux accents slaves vous emmènera à la découverte d'incroyables aventures.

  • Le conte, qu'on considérait cantonné à l'univers de la petite enfance, n'a pas livré tous ses secrets. Omniprésent dans notre vie, il nous interroge par sa longévité et son imprévisibilité.
    Malgré des milliers de contes collectés et publiés à travers le monde, il se niche dans cette grande constellation un objet fabuleux non identifié : le conte étiologique ou explicatif. Celui qui pose des questions parfois loufoques sur l'univers et l'humanité, comme par exemple pourquoi le mariage du soleil fut-il annulé et apporte des réponses inattendues. Il est là pour faire le lien entre le passé mythique et le présent prosaïque, pour donner à celui-ci du sens et de la poésie. Le livre est consacré en grande partie à l'exploration de ces contes d'origine séculaires, car les contes sont aussi les traces de migrations très anciennes, à commencer par celles qui ont amené nos ancêtres en Europe et en Asie des dizaines de milliers d'années avant JC. L'ouvrage se penche également sur les personnages et les motifs qui traversent toute l'Europe : comment s'expriment les plantes dans les contes ? pourquoi la brouette crie « Nous serons pris » ? pourquoi l'homme vit une « vie de chien » ? Une attention particulière est portée à l'Est de l'Europe où les contes font encore partie de la tradition orale. Les corpus slaves en général, et russe en particulier, offrent une matière très riche aux études du merveilleux. L'aventure dans le domaine russe rend presque inévitable la rencontre avec Baba Yaga, la sorcière mondialement connue. On partira à la recherche de ses origines qui nous feront traverser le conte, l'imagerie populaire et même les débuts de la littérature russe. On la croisera encore lorsqu'on s'intéressera aux mutations du conte russe au XXe siècle, aux périodes de disgrâce et de réhabilitation qui la propulseront sur grand écran.

  • L'ouvrage comporte deux grandes parties.
    La première, intitulée Lire et comprendre, présente sur dix chapitres le lexique du russe contemporain tel qu'il est utilisé dans le discours public :
    1. les médias, 2. la politique, 3. l'économie, 4. la vie sociale, 5. la culture, 6. la nature et l'environnement, 7. le sport, 8. les loisirs, 9. la mode, 10. l'internet et l'informatique.
    La deuxième, intitulée Parler et écrire, présente d'une part des matrices de phrases à parcours multiples, formés de paradigmes synonymiques successifs, et d'autre part de multiples exemples d'expressions appréciatives, retenues comme typiques du discours de la presse.

  • Zoé est une petite fille qui aimerait devenir peintre. Elle contemple souvent un tableau de son oncle, accroché dans la chambre de sa maman. Un jour, elle emménage avec sa famille dans un nouvel appartement. En jouant sur un terrain vague avec sa nouvelle amie, Zoé se perd. Examinant les alentours, elle reconnaît avec stupeur le paysage du tableau peint par son oncle ! Elle fait alors la rencontre de petits êtres étranges, les Poudzis, qui vont lui faire découvrir leur monde enchanteur.

  • Ce premier ouvrage consacré à la convivialité dans le monde russe propose deux grilles de lecture de cette forme de la sociabilité : celle des observateurs étrangers qui, à partir du XVIIIème siècle, sont de plus en plus nombreux à venir visiter l'Empire russe et celle des Russes qui la pratiquent quotidiennement et l'interprètent à leur manière. Cette étude a été réalisée à partir de sources très variées : récits de voyage, descriptions ethnographiques, lexique dialectal, littérature orale.

  • L'étude du discours officiel et des moments fondateurs du dialogue interreligieux (Vatican II, Assise, repentance de la papauté) ne doit pas faire oublier l'importance des initiatives locales qui enracinent ce dialogue dans les mentalités. L'attention que portent les chrétiens au judaïsme doit beaucoup aux membres fondateurs de l'Amitié judéo-chrétienne (1948) composée d'individus aux convictions humanistes. Le dialogue avec les musulmans se noue plus tardivement mais la redécouverte d'une identité religieuse par les musulmans installés en France en modifie l'équilibre, entre solidarité interconfessionnelle et volonté d'émancipation.

    Sur commande
  • L'histoire de la vigne et du vin est l'histoire d'une quête de la qualité. Elle ne peut être comprise pleinement qu'à travers les parcours des hommes et des femmes qui, face aux menaces pesant régulièrement sur la vigne et le vin, oeuvrent à l'amélioration des techniques de viticulture, au perfectionnement des méthodes de vinification et à une meilleure promotion du produit.
    Nombreux sont ceux qui écrivent cette histoire. Aux côtés des vignerons et des négociants, des scientifiques, des journalistes, des médecins, des architectes ou encore des politiques contribuent à dynamiser l'activité et l'économie de la filière vitivinicole. Le vin, produit dont le prestige n'a cessé de s'affirmer au fil des siècles, est ainsi devenu l'affaire de tous.
    Inspiré par les recherches présentées lors du 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, cet ouvrage offre une galerie de portraits d'hommes de la vigne et du vin, célèbres ou oubliés, dans toute leur diversité.

  • Galina

    Vichnevskaia Galina

    • Fayard
    • 16 October 1985

    Il est rare de voir paraître une autobiographie qui ne se contente pas de faire revivre les péripéties d'une vie passionnante, mais parvient en outre à capturer l'essence d'un temps et d'un lieu. Conteuse née, Galina Vichnevskaïa relate comment elle est parvenue à sortir de l'extrême pauvreté dans laquelle se sont passées son enfance et sa jeunesse, pour devenir la plus célèbre diva de la scène lyrique soviétique. Elle fait bien plus, cependant, que de nous raconter sa vie. Elle nous présente aussi, en témoin direct, l'histoire soviétique avec, pour commencer, une puissante évocation de la vie quotidienne sous Staline: la sordide misère qui règne dans les villes, les purges, puis le blocus de Leningrad par les Allemands, la famine mais également Staline lui-même. Plus tard, quand sa carrière prendra son essor, elle sera courtisée par Boulganine, elle épousera Rostropovitch, fera la connaissance de Brejnev, s'opposera à Evtouchenko et soutiendra Soljénitsyne, tandis que Chostakovitch et Akhmatova l'immortaliseront dans leurs oeuvres.

    En 1974, après avoir été victimes pendant plusieurs années des brimades des autorités soviétiques, Galina Vichnevskaïa et son mari, le violencelliste et chef d'orchestre, Mstislav Rostropovitch, quittent l'Union soviétique, avec la bénédiction du pouvoir, pour deux années de " voyages à des fins artistiques ". Quatre ans plus tard, un décret du Comité Central fait savoir que les deux grands musiciens sont privés de leur citoyenneté pour " s'être livrés à des activités antisoviétiques ". Ils n'ont plus le droit de rentrer dans leur pays.

    Galina nous dépeint un univers artistique placé sous l'étroite surveillance du KGB et contrôlé par le Parti, et elle retrace la désillusion croissante qui les a poussés, Rostropovitch et elle, à quitter cette Russie qu'ils aiment tant.

    Son histoire est une histoire de Russie, une histoire d'art et d'amour, de privations et de succès.

    Galina Vichnevskaïa, soprano mondialement renommée, a longtemps fait partie de la troupe du Bolchoï. Mstislav Rostropovitch et elle se partagent actuellement entre Paris, Lausanne, New York et Washington. Ils ont deux filles, Olga et Eléna.

  • Sur commande
  • Les personnes comme Paracelse, Papus, Agrippa, ont acquis leur savoir en observant les lois de la nature. Leur thérapie se base sur une ancienne tradition pour l'utilisation des remèdes. Ils ont employé les plantes médicinales pour soigner différentes maladies, en tenant compte des influences planétaires sur le corps humain.
    Chaque astre possède sa représentation sur la terre, que cela soit dans les plantes ou l'homme. Il faut connaître les qualités des plantes pour avoir l'effet désiré, savoir leur nature essentielle. La Nature aide l'homme dans ce processus, elle lui laisse des signes afin qu'il puisse connaître l'effet.
    Ce lien qui unie les différents règnes de la nature avec le ciel, s'appelle la loi des signatures.
    Le ciel envoie ses influences, comme les saisons de l'année, ses influences changent selon les cycles et les positions des planètes dans le ciel. Lorsqu'un astre se situe dans un aspect bénéfique, il participe à la guérison et renforce les vertus des plantes, c'est-à-dire du remède, alors, le changement s'opère.
    Afin de procéder, il faut voir sous quelle domination astrale se trouvent l'organe ou la maladie et la plante correspondante. Ensuite, choisir le moment quand l'astre est favorable à la cure, car, l'herbe médicinale devient plus efficace si un certain temps est respecté.
    Ceci sera notre but, d'exposer et d'expliquer cette tradition, pour qu'elle soit à la portée du lecteur.
    En outre, une partie, décrit les maux et les douleurs, et comment une personne, en utilisant les cures et quelques techniques simples, peut venir à son secours, soulager ou tout simplement veiller sur son bien-être.
    Une dernière partie, présente les plantes médicinales : description, origine, historique, ainsi que les propriétés et l'utilisation.

    Sur commande
empty