Françoise Laurent

  • Le froid mordant... Il n'y a plus rien à manger ! Que vont faire la marmotte, le hérisson et l'écureuil ? Ils vont dormir tout l'hiver ! Chuuut... On dit qu'ils hibernent !

  • À chaque saison sa température, sa pluviosité et sa garde-robe... C'est ce qui fait le charme des climats tempérés !
    Tu regardes ce lézard qui se chauffe au soleil de l'été, une casquette sur la tête.
    Le vent amène l'orage : Vite, un ciré !
    Ouh la la, des flocons : n'oublie pas ton bonnet !
    Les caractéristiques de chaque saison sont ainsi liées au ressenti corporel de l'enfant.

  • Plic ploc, plic ploc ! D'où vient l'eau de pluie ? Des nuages bien sûr ! Mais où va l'eau de la pluie ?
    Elle ruisselle, ou s'infiltre dans le sol, ou forme des flaques ou des mares. Au passage, elle abreuve les plantes ; elle ruisselle encore... Puis, les ruisseaux vont aux fleuves, qui vont à la mer. Et pourquoi la mer ne déborde-t-elle pas ? Parce qu'un partie de son eau s'évapore et rejoint les nuages.
    Et, tout recommence.

  • Léopold est un passionné de romans policiers.
    Pour impressionner les copains, il transforme souvent ses rédactions en récits lugubres et sanglants. justement, dans son dernier devoir, il a imaginé qu'une élève du collège de faisait agresser sur le chemin de la voie ferrée. or voici qu'en rentrant, ce soir-là, il découvre jennifer, blessée d'un coup de couteau sur ce même chemin. terrorisé de voir que ses mots sont devenus réalité, persuadé d'être accusé, il s'enfuit.
    Heureusement, ses camarades, alex, samir et valentin sont là. mais sont-ils vraiment ses camarades ? car eux seuls ont lu la rédaction, et la mise en scène a été scrupuleusement respectée.

  • Découvrez Les p'tits chapeaux - Je m'habille, le livre de Françoise Laurent. Sous le soleil, indispensable, Visière devant ou bien derrière, A la montagne ou sur le sable, C'est ma casquette, et j'en suis fier !, Et toi, que mets-tu sur la tête ?, Un défilé de chapeaux malicieux.

  • Anouck vit avec son père dans un ranch de la campagne nivernaise et, en ce début d'été, elle est furieuse : l'arrivée de son cousin va gâcher les vacances ! Excellent élève, Philémon adore faire ses devoirs ou travailler son violon. Anouck, elle, déteste le collège et ne vit que pour les chevaux. Mais très vite, la rencontre explosive entre les deux enfants se mue en une dangereuse complicité. Un mystère entoure le «petit génie», et Anouck se promet de l'éclaircir ; de quoi pimenter ses vacances. Un peu trop de piment : maison cambriolée, incendie, mystérieux visiteur la nuit. Un étrange voleur s'intéresse au violon du jeune garçon.

  • En écrivant sa rédaction, Léo ne se doutait pas des conséquences qu'elle entraînerait.
    Il a imaginé que Mélissa se faisait poignarder sur la voie ferrée.
    Quand il rentre chez lui, il découvre que son scénario a été appliqué à la lettre sur Jennifer...
    Or, seuls ses 3 meilleurs amis ont lu sa rédaction. Que va penser la police ?

  • Joséphine, la mamie d'Antoine, fait des choses étranges: elle perd régulièrement des objets, verse des verres de lessive à la place du sirop, arrose les bibelots de la cheminée...
    - Elle doit aller à l'hôpital, disent les parents d'Antoine. Mais lui n'est pas de cet avis. A qui récitera-t-il ses leçons? Qui l'aidera pour ses devoirs? Joséphine est si patiente, si compréhensive! Antoine décide donc de s'enfuir avec sa grand-mère. Il connaît une maison inhabitée dans un village perdu de Haute-Saône. Mais une grand-mère qui retombe en enfance, ce n'est pas de tout repos. Surtout lorsqu'elle est accompagnée d'un chat noir et d'un rat blanc.
    Et qui est cette Antoinette dont elle parle sans cesse?

  • C'est mignon et gentil, "Bibi", mais seulement si c'est Nénuphar qui le dit.
    L'entendre de ses amis met Albert hors de lui. Et là, plus de "Bibi" ! Place à "Bébert"; "Bébert le méchant", `Bébert le terrible". Un prénom, deux visages, une grosse colère pour s'affirmer. Cet album a reçu le Prix Tatoulu.

  • Dolla

    Françoise Laurent

    • Krakoen
    • 4 January 2008

    Dolla est morte. Augustin qui partagea sa vie durant 50 ans est anéanti. Dolla est morte ! Dans la communauté de soixante-huitards blasés, au sein de laquelle elle rayonnait, c'est la désolation. D'autant que, coup sur coup, d'autres s'en vont à leur tour. Morts naturelles ? Accidents ? Lorsque Clémence, jeune junkie hébergée par la bande cacochyme, vient à disparaître de façon suspecte, c'en est trop. Augustin décide qu'il est temps de s'opposer au destin. Une certitude : les pourris qui ont supprimé Dolla, Clémence et les autres ne l'emporteront pas au paradis.
    Une fiction pleine de tendresse pour des personnages dont la main tremble plus que l'esprit ou le coeur ! Enquête, anticipation, fable sociale : vrai polar d'une belle noirceur. Tout y est.

    C'est une drôle de société que nous décrit Françoise Laurent. Et quelle société ! La nôtre, peut-être ? Ou bien une autre qui lui ressemblerait, proche, très proche ? Dangereusement proche dans l'espace et dans le temps. Une anticipation de quelques années ? Au terme d'une décennie à peine, on y voit la logique libérale poussée jusqu'à l'absurde : police et santé privatisées, des théâtres reconvertis en prisons, des milices faisant régner un ordre impitoyable, le fric roi.
    Nos héros pourraient laisser courir, détourner le regard, se contenter de cultiver leur jardin. Arrivés au bout du chemin de la vie, ils pourraient abandonner le combat aux autres, aux plus jeunes. Mais, encore eût-il fallu ne point les provoquer ! Car ce n'est pas parce qu'on a dépassé soixante-dix ans qu'on est prêts à tout supporter, à renier son passé, ses souvenirs de soixante-huitard, ses révoltes, ses amours et surtout ses amitiés. Dans la communauté qu'ils ont créée pour résister à l'adversité, d'où qu'elle vienne, un groupe de seniors décatis va retrouver la fougue de la jeunesse et donner de sacrées leçons ! Leçons de fidélité aux amours passées, aux idéaux d'autrefois. La solidarité aidant, cette bande de vieux fous, adeptes de la culture bio, de l' " herbe qui fait rire ", du jaja et des chansons beuglées en groupe, va secouer bigrement la société recroquevillée sur sa peur et emmitouflée dans sa frilosité. On assiste à un réveil tonitruant, explosif, jouissif, qui vous ravigote le moral. Françoise Laurent, connue pour ses oeuvres destinées à la jeunesse, fait une incursion très réussie dans la littérature " grise " comme les tempes des héros de "Dolla" ; elle nous sert un grand bol d'air et de tendresse, de rires et d'émotions. A l'heure où l'on commémore le quarantième anniversaire de 68, dont les acquis sont vilipendés injustement, ce roman est un pied de nez régalant.
    Ava Ventura - 2008

  • Une rencontre magique entre les enfants et l'argile A Vallauris / Golfe Juan poussent les bigaradiers, ces arbres producteurs d'oranges amères.
    Vallauris est aussi une terre argileuse, avec sa tradition de poterie.
    Des enfants de Vallauris, depuis la maternelle jusqu'au collège ont travaillé avec des céramistes et des potiers, d'ou est née une exposition baptisée Terre et Orange, en hommage à ces deux productions locales. Françoise Laurent, écrivain, a suivi ces enfants depuis leur rencontre avec l'argile jusqu'a la mise en place de l'exposition. Elle a écrit ce livre, aidée par les enfants, parfois malgre eux, en reprenant leurs expressions d'émerveillement : "Regarde ! Si je mets mon doigt dedans, le trou, il reste !", ou leurs explications trés sérieuses, avec le langage technique approprie concernant la méthode de fabrication de leurs oeuvres : "J'ai étalé de la barbotine [mélange d'eau et d'argile] sur le tour du disque, puis j'ai guilloché [strié] le disque de terre et un colombin. [boudin de terre]." Evidemment le ton change lorsque l'on a affaire à un grand dadais du collège qui fait mine de ne rien prendre au serieux, et surtout pas ce qu'il fait en classe, même si finalement le totem qu'ils créent ensemble, lui et ses camarades, lui plait beaucoup.
    Franck Terlin, de son côté, a photographié l'expérience. Il n'a pas fait de tri dans ses sujets, et l'on voit les masques naïfs façonnés par les touts-petits cotoyer les oeuvres d'art de Marc Piano, sculpteur et potier professionnel. Mais celles-ci restent trés minoritaires, car l'important de ce livre reste le travail des enfants.

  • L'Histoire des ducs de Normandie de Benoît de Sainte-Maure participe de la large production littéraire du XIIe siècle qui traduit les préoccupations historiques des écrivains en langue vernaculaire animés par cette recherche passionnée des origines et de l'hérédité que commanditent les pouvoirs politiques. Écrite à la cour d'Henri II Plantagenêt, vraisemblablement à la demande du roi, informée des luttes politiques et sensible à la marche du temps, cette version du passé normand illustre les desseins d'un auteur qui, tout en étant un courtisan attaché aux intérêts royaux, n'en reste pas moins un véritable historien. Ancrée dans une conception chrétienne de l'histoire qui, tout en permettant une meilleure intelligibilité du passé, donne corps à la justification d'un lien étroit entre l'économie du Salut et la politique royale, son oeuvre est nourrie de procédés rhétoriques élaborés par les historiens antiques dont elle épouse les visées. Panégyriques, portraits, discours délégués, ces " ornements " attendus de l'écriture historiographique contribuent à conférer au récit vernaculaire son lustre d'opus oratorium : ils relèvent d'une tradition et obéissent à des règles auxquelles l'historien s'est, à bien des égards, conformé, et qu'il a su adapter à la fonction apologétique et didactique dévolue traditionnellement à l'écriture de l'histoire. Car l'Histoire des ducs de Normandie, où s'esquisse un programme de gouvernement fondé sur une éthique et des valeurs religieuses, morales et politiques, se veut aussi " miroir des princes ", même si l'enseignement dispensé ne prend jamais la forme d'un traité politique. Benoît de Sainte-Maure ne se pose ni en théoricien de la royauté ni en juge de son roi, mais assume le rôle de courtisan appointé, soucieux de répondre aux désirs de son commanditaire, ambition qui, loin de contrevenir à la mission d'un historien, est à l'origine du développement de l'historiographie tant antique que chrétienne, où le souci de légitimer le présent engage la récriture du passé. Dans une histoire qui voit la réalisation d'un plan divin, le règne d'Henri II est l'aboutissement et la consécration d'une trajectoire qui va de la création du monde à l'Angleterre des Plantagenêt.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Serial killers sur trapèze, serial lovers à la dérive ou serial loosers en camion frigorifique, les habitants d'Azur-Ville en ont assez d'être réveillés la nuit ! Il faut dire que dans un monde où la Sécu n'existe plus, les temps sont durs pour ceux qui n'ont rien à se mettre sous la dent.
    Même les fraises font défaut. Pas de chance pour les dentistes. Pas de chance non plus pour Enchantée, la séduisante acrobate au sourire de requin qui va régulièrement tomber sur leurs cadavres... Elle en aura le vertige. Et que viennent faire, dans cette comédie, les trois vieilles dames qui se prennent pour Robin des Bois ? Un élevage de fourmis carnivores ? Un ton vif et fluide pour une fable contemporaine en forme de thriller d'anticipation.

  • Le 27 octobre 2015, Magali Laurent attend impatiemment le retour de sa petite fille de trois ans, partie en vacances avec son père en Tunisie. Soudain, un coup de fil fait basculer son monde : Magali apprend que son ex-mari est en réalité en Turquie, et qu'il compte aller en Syrie pour rejoindre Daech. Affolée, effarée, elle comprend qu'il la manipulait depuis des mois, préparant secrètement son départ pour le djihad, jusqu'à enlever leur fille.
    La vie de Magali bascule dans un univers qui ressemblerait au Bureau des légendes s'il n'était pas d'une tragique réalité. Terrorisme, combattants étrangers en Syrie, communications cryptées et législation complexe... Elle est immergée dans le quotidien des services antiterroristes, bien que se trouvant vouée à l'attente dans l'espoir d'un signe de Lila.
    Et pourtant, l'histoire avait commencé de façon si banale... Un coup de foudre amoureux près de Tunis, sept ans de relation, le mariage, puis la naissance de Lila. Même si Magali et son mari finissent par se séparer, il se révèle un père aimant auquel elle confie souvent sa fille... Sauf que, pendant ce temps, il lui dissimule sa plongée dans l'islam radical.
    « J'ai mis au monde un enfant pour lui faire vivre l'enfer », dit aujourd'hui Magali Laurent, qui ignore où est sa fille. Mais après avoir traversé l'enfer, elle a décidé de vivre malgré tout. Aujourd'hui maman d'une deuxième petite fille, elle continue à espérer, à se battre. C'est aussi pour cela qu'elle a décidé de se livrer.
    Pour laisser une trace à Lila, dans l'espoir qu'elle soit vivante, et qu'elle puisse un jour lire cette histoire, son histoire. Et pour laisser une trace de Lila, sa fille qu'elle a parfois revue via des communications vidéo sur Skype, sa petite fille déjà voilée, en Syrie, qui implorait sa mère de venir la rejoindre... Avant que les contacts soient définitivement rompus en 2017.
    D'une dignité, d'une force et d'une honnêteté remarquables, Magali Laurent ne cache rien. De ses doutes et de ses souffrances, mais aussi de la culpabilité et des interrogations qui la rongent. Par-delà le drame effrayant qui est le sien, elle délivre un exceptionnel message d'humanité. Puisse Lila le découvrir un jour.

  • Une experte des huiles essentielles mondialement reconnue et un psychologue de terrain, utilisant l'hypnose et la méditation dans sa pratique, ont écrit à 4 mains cet ouvrage unique qui permet d'accompagner de nombreux troubles et émotions du quotidien (angoisse, stress, colère, manque de confiance en soi, burn-out, problèmes de sommeil...). Avec une préface du Dr Christophe André.

  • «Comment fait-on les bébés ?» C'est la grande question qui agite les jeunes enfants, surtout quand ils vont avoir un petit frère ou une petite soeur !
    Ce livre y répond et explique aussi comment jour après jour, le foetus grandit dans le ventre de la maman...
    À quel moment se forment les bras, les jambes... quand le coeur se met à battre...
    On raconte aussi ce qui se passe quand la maman part pour accoucher.
    Et si ce sont des jumeaux ? Et si le bébé naît trot tôt ?
    Qu'est ce que c'est qu'une césarienne ?
    Aucune question n'est laissée de côté.

  • Un corps ovale et creux, resserré en son milieu Une ouïe ronde, cernée d'une rosace... Un long manche, coiffé d'une tête munie de clefs, et de six cordes...
    C'est la guitare acoustique !

empty