Albin Michel

  • Et si le gaz carbonique (et non le « carbone ») n'était pas le coupable unique de tous les maux climatiques de la Terre ? Nécessaire à la photosynthèse, il est aussi nécessaire à la survie de la biosphère. Au-delà des polémiques stériles, l'auteur veut nous amener à une réflexion scientifique rigoureuse sur un sujet controversé ; il démontre aussi que faire porter tout l'effort sur la réduction des émissions carbonées n'est sans doute pas justifié. Lors du G8 de Deauville, Etats-Unis, Canada, Russie et Japon annonçaient vouloir se désengager du protocole de Kyoto après 2012. Que fera l'Europe pour ne pas risquer de pénaliser son économie face à ces quatre grands ? Car la question de nos ressources énergétiques est bien réelle et l'auteur en pose les termes de façon claire.
    Dans ce livre provocant, l'auteur nous amène à réfléchir sur des choix politiques qui lui semblent scientifiquement discutables et apporte une contribution capitale dans un débat marqué par la passion. Sans arriver aux positions extrêmes soutenues par certains, François Gervais passe en revue les mesures à prendre pour sauver le climat et assurer l'avenir énergétique de notre société.

    Sur commande
empty