François Rivière

  • L'itinéraire d'un artiste inclassable.

    Écrivain, cinéaste, poète ou encore dessinateur, Jean Cocteau (1889-1963) semble avoir eu mille vies. Retour en détail sur la trajectoire d'un enfant terrible...
    Laureline Mattiussi et François Rivière mêlent éléments biographiques et évocations oniriques de Jean Cocteau.et de son oeuvre aux multiples dimensions. Cocteau est un esthète d'une rare intensité, bouleversé par les avant-gardes de son époque : Richard Strauss, Picasso ou encore le jeune Raymond Radiguet, que Cocteau porte à bout de bras. Les amours, les excès, les bons mots et l'oeuvre protéiforme de Cocteau se retrouvent dans cette biographie en noir et blanc au trait puissant et évocateur.

  • Le Secret d'irvin

    François Rivière

    • Rivages
    • 3 February 2021

    Le narrateur raconte l'histoire de son amitié avec Irvin Rosa-Fierce, chroniqueur au «Hollywood Citizen». Il dresse aussi la chronique de l'industrie du cinéma américain entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et les années 1960.

  • Un portrait insolite et souvent drôle d'Alfred Hitchcock, ou comment son caractère étrange, ses fantasmes meurtriers et sa passion pour les romans morbides expliquent autant de chefs-d'oeuvre cinématographiques. Quand la réalité rejoint la fiction, par le grand biographe français d'Agatha Christie, qui est aussi un grand maître de la littérature anglo-saxonne en général.

  • Nouvelle édition revue et augmentée à l'occasion du vingtième anniversaire de la mort de Frédéric Dard.

    Frédéric Dard, le romancier français le plus lu de la seconde moitié du XXe siècle, demeure un créateur mal connu de ses contemporains. La faute en incombe sans nul doute à San-Antonio, son double littéraire au succès phénoménal.
    Pour éclairer les diverses facettes de l'oeuvre et comprendre l'homme en profondeur, il fallait remonter aux sources. Embrasser l'enfance dauphinoise d'un garçon modeste introduit à la littérature par une grand-mère excentrique. Suivre les premières réussites du jeune Frédéric encouragé par Simenon, puis son nouveau départ à Paris comme dramaturge aux côtés de Robert Hossein, et sa collaboration comme scénariste avec les cinéastes Gérard Oury, Édouard Molinaro ou Yves Allégret. Enfin, revenir sur la naissance hasardeuse du commissaire San-Antonio en 1949 et la consécration de ce personnage de fiction devenu en quelque sorte auteur de la saga trépidante que l'on sait.
    À travers ce portrait en action, on partagera les émois, les coups durs et les temps forts de la vie de Frédéric Dard. Celui qui, grâce à son tempérament hors du commun, a été, sans conteste, l'homme de lettres le plus libre de son époque.

  • Journaliste, Chesterton fut l'infatigable contradicteur des idées marxistes de G. B. Shaw et des utopies de H. G. Wells. Romancier - Le Nommé Jeudi, La Sphère et la croix - mais aussi merveilleux auteur de nouvelles - Le Club des métiers bizarres - et poète - les tommies de la Grande Guerre partaient à l'assaut en déclamant son Lépante-, Chesterton a bâti une véritable cathédrale de fiction qui se profile sur le ciel éternel de la fantaisie. Sans doute était-il temps de rendre hommage à celui que Borges considérait pour sa part comme « l'un des premiers écrivains de notre temps pour son imagination visuelle et la félicité enfantine ou divine que laisse entrevoir chaque page de son oeuvre ». C'est ce que François Rivière, biographe reconnu d'Agatha Christie, de Patricia Highsmith et d'Hergé, a voulu faire avec cette première biographie française de l'écrivain.

  • Entre le milieu du printemps et la fin de l'été 1932, de Londres à Los Angeles et retour, Tony Montero, adolescent anglais nourri de littérature, emménage avec sa famille dans une maison voisine de celle de Boris Karloff sur une colline d'Hollywood.
    Fasciné par l'acteur, un anglais lui aussi décalé sous le soleil de la Californie, il se trouve involontairement mêlé à son histoire d'amour avec la gouvernante suisse des Montero, et bientôt confronté à la mort... Il est propulsé dans l'envers du décor de la fabrique de rêves qu'il découvre avec un mélange d'étonnement et de délicieux frisson. A " l'ombre de Frankestein ", il est le jouet de forces inconnues, exposé au danger des rencontres de hasard, aux confins de l'univers des grands classiques du cinéma d'épouvante des années 30.
    A travers le regard de Tony sur ce " nouveau monde ", c'est en fait au récit de l'initiation du narrateur qu'est convié le lecteur. Ce roman d'apprentissage est en même temps un récit de mystère et celui d'une innocence enfantine au point crucial où elle menace de chavirer et de se perdre définitivement.

  • Le roman d'espionnage, dont François Rivière raconte la genèse dans sa préface, est né pendant (et de) la Première Guerre mondiale. Les auteurs réunis dans ce volume ont en commun non seulement d'avoir vécu ce conflit, mais aussi d'y avoir participé. C'est notamment le cas de George Valentine Williams, qui fut le collaborateur de Lord Northcliff, chargé des relations avec la presse au sein du cabinet de guerre britannique, de Phillips Oppenheim, qui a nourri ses livres de sa fréquentation assidue des chancelleries londoniennes, ou de Marthe McKenna, une infirmière belge qui oeuvra pour les services secrets anglais tout en feignant de travailler pour les Allemands sous les ordres desquels elle se trouvait.
    Si un romancier français, Jean Bommart, s'est illustré comme un des pionniers du genre, avec les exploits du " Poisson chinois " - un espion qui doit beaucoup à Rouletabille -, les maîtres incontestés en ce domaine sont les Anglais, présents dans ce volume, outre Phillips Oppenheim et Valentine Williams, avec Kipling et Conan Doyle dont deux nouvelles décrivent l'atmosphère de la guerre sur le sol britannique.
    Auteur d'une centaine de romans, Oppenheim a consacré une partie de son oeuvre aux récits d'espionnage. Ses héros, séduisants agents secrets, aventurières sans scrupules et malfrats de haut vol, évoluent dans l'univers des casinos, des hôtels de luxe et des salons d'ambassade. Dans L'Imposteur, le suspense tient à l'identité du héros, dont le lecteur se demande jusqu'au bout s'il s'agit d'un aristocrate anglais fréquentant les milieux diplomatiques londoniens et berlinois ou d'un agent secret allemand jouant ce rôle pour mieux renseigner le Kaiser sur les préparatifs du conflit.
    Dans L'Homme au pied bot de George Valentine Williams, le héros, Desmond Oakwood, un jeune agent secret britannique, affronte le chef du service de renseignement allemand, âme damnée du Kaiser et mystérieux comploteur.
    Le personnage principal du Train blindé n° 4 de Jean Bommart est un agent des services français, Georges Sauvin, alias " le Poisson chinois ", dont la mission consiste à lancer un train blindé, bourré de munitions, à l'assaut des lignes ennemies.
    Le livre de Marthe McKenna, Les Espions que j'ai connus, est le " roman vrai " d'une jeune infirmière accréditée auprès de l'envahisseur allemand qui prend le risque de renseigner les Anglais et de faire évader des prisonniers belges et britanniques. Elle raconte au fil d'épisodes très romanesques les missions extrêmement périlleuses qui furent les siennes.
    Dans sa nouvelle " Mary Postgate ", Rudyard Kipling évoque la nuit hallucinante d'une villageoise qui a décidé d'achever un parachutiste allemand tombé à sa merci. Et dans celle d'Arthur Conan Doyle " Plaidoirie pour un homme seul ", un soldat dépositaire d'un secret militaire se voit contraint de supprimer la femme dont il est amoureux après avoir découvert qu'il s'agissait d'une espionne.

  • Retrouvez en un seul volume la compilation de tous les bonus des intégrales concoctés par les auteurs eux-mêmes.
    Cette compilation est enrichie de nouveaux bonus et inédits. Les auteurs nous ouvrent leurs archives et les secrets des voyages et rencontres du célèbre espion de George V qu'est Victor Sackville.

  • François Rivière, en collectant et en réunissant une dizaine de nouvelles anglo-saxonnes propose au lecteur de revenir à la source de quelques représentations cinématographiques du diable. Rendez-vous avec la peur reprend ainsi des nouvelles fantastiques et inquiétantes d'auteurs aussi divers que Edgar Poe, R. L Stevenson,
    Ambrose Bierce, William Harvey, M.R. James, Ray Russel, Robert Bloch et Daphné du Maurier, toutes à l'origine de films.
    Citons par exemple le déroutant « Ne te retourne pas ! » de Daphné Maurier à l'origine du long métrage de Nicolas Roeg « Don't look now » ou le texte angoissant de M.R James où le Diable, par de fugaces mais efficaces apparitions, terrorise le lecteur, ce que Jacques Tourneur rendra en 1957 dans son film « Casting the runes».
    Flirtant sans cesse avec la Mort et le Diable, le lecteur aura du mal à oublier les terrifiantes visions que ces textes lui inspirent, rendant alors peut-être plus terribles encore leurs représentations cinématographiques.

  • Ce volume rassemble une sélection de romans classiques (XIXe siècle) des années 1940-1950 qui témoignent, sur des registres différents, de la force de la littérature de jeunesse.
    Certains de ces romans ont été reconnus avec le temps comme de véritables classiques, tel le toujours irrésistible Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome, qui ouvre ce recueil. Un petit chef-d'oeuvre d'humour, de finesse et de sensibilité, à l'instar de Mon petit Trott de l'Alsacien André Lichtenberger, qui fit les délices de plusieurs générations et méritait d'être redécouvert.
    D'autres apparaissent comme des romans uniques dans l'oeuvre de leur auteur et sont devenus mythiques, en raison non seulement de leur génie propre, mais de la gloire que leur apporta le cinéma. C'est le cas de Mary Poppins de Pamela Travers, d'Émile et les détectives d'Erich Kästner, des Cent Un Dalmatiens de Dodie Smith et d'Adieu mes quinze ans, de Claude Campagne, qui ont enchanté des lecteurs et des spectateurs de tous âges.
    Il y a enfin les romans dits " de génie " tels que Le Relais de la chance au Roy de Jean-Louis Foncine, publié dans une collection, " Signe de Piste ", destinée aux adolescents. Figure emblématique de la fiction enfantine, l'Anglaise Enid Blyton, surnommée " l'Agatha Christie des moins de dix ans ", est restée célèbre pour ses aventures du Club des Cinq. Elle est considérée comme la devancière de J.K. Rowling, la créatrice d'Harry Potter, qui lui voue une grande admiration. " Bouquins " lui rend hommage en publiant dans ce volume un titre méconnu, L'Île de l'aventure.
    Ce volume contient : Jerome K. Jerome, Trois hommes dans un bateau - Erich Kästner, Émile et les détectives - André Lichtenberger, Mon Petit Trot - Dodie Smith, Les Cent Un Dalmatiens - Enid Blyton, L'Île de l'aventure - Jean-Louis Foncine, Le Relais de la chance au Roy - Claude Campagne, Adieu mes quinze ans - Pamela L. Travers, Mary Poppins - Paul Berna, Le Cheval sans tête.

  • Avec ses 2,5 milliards de livres vendus dans le monde, Agatha Christie (1890-1976) est l'auteur le plus lu après Shakespeare. Et seule la Bible dépasse son oeuvre en nombre d'exemplaires vendus !
    Romancière anglaise, adorée par le public français, qui la découvrit en 1927, elle a créé deux personnages mythiques du roman policier : Hercule Poirot et Miss Marple.
    Son oeuvre a été maintes fois adaptée au cinéma et à la télévision, rassemblant toujours de nombreux spectateurs.
    François Rivière dresse le portrait de cette femme secrète, pétrie de morale mais expert ès poison (elle en connaît tous les secrets mortels) dont l'oeuvre est lue et relue par les petits et les grands.

  • Frédéric Dard nous avait-il tout dit de lui ? San Antonio s´était bien sûr épanché tout au long d´une saga phénoménale...mais son créateur avait encore des révélations à faire.Ces entretiens enregistrés en marge du documentaire qu´ont réalisé en 1995 Francis Gillery et François Rivière nous font, une dernière fois, « entendre » la voix reconnaissable entre toutes du père de San-A. et Béru. L´écrivain nous raconte son enfance provinciale auprès d´une grand-mère boulimique de lecture, ses débuts à Lyon, ses rencontres avec Simenon, Édith Piaf, le dessinateur Dubout et bien d´autres, sans oublier son amitié avec Robert Hossein.Des propos pleins de truculence et d´émotion, décapants souvent et sincères toujours... Un éclairage unique sur la vie et l´oeuvre d´un être lucide et généreux.

  • Automne 1889. À 24 ans, Rudyard Kipling quitte ses Indes natales pour conquérir, à Londres, la planète des Lettres. Adoubés par Henry James, ses Simples contes de la colline font déjà grand bruit, suscitant autant de curiosité que de jalousie. Car dans le petit monde des lettres londoniennes, le jeune Anglo-Indien détonne : sauvage, excentrique, lunatique, il a la brusquerie des grands timides et bien peu de goût pour les mondanités dont semblent se délecter ses pairs. De plus, il déteste cette ville, sa grisaille, sa froidure, qui lui rappellent de sombres souvenirs d'enfance - la chaleur, les couleurs de l'Inde, son aya lui manquent terriblement. C'est dans cette période de fragilité et de désarroi que Kipling va, par l'entremise de James, rencontrer Wolcott Balestier. Wolcott a l'assurance, l'énergie, l'optimisme, aussi, du Nouveau Monde dont il vient : jeune agent ambitieux, il est bien décidé à importer sur le Vieux Continent les méthodes américaines modernes en matière d'édition. Kipling est d'abord pour lui le client idéal. Mais, très vite, les deux jeunes gens vont écrire ensemble une histoire beaucoup plus intime, formant avec la soeur de Wolcott, Carrie, un trio aussi ambigu qu'attirant...

  • Hollywood, années 1950. Le singulier destin d'un enfant-acteur qui va se perdre dans les troubles mirages de " l'usine à rêves ".
    Bibliophile et misanthrope, Charles Dulac vit dans ses souvenirs : il a été, dans une autre vie, enfant-acteur aux grandes heures de l'industrie hollywoodienne. Héros d'une série télévisée à succès, il a connu là-bas toutes les " premières fois " qui déterminent l'adulte que l'on deviendra. De cette gloire éphémère ne lui restent que les vieilles bobines Super 8 de Little Charlie détective qu'il se repasse en boucle dans sa grande villa solitaire, quelques images ensoleillées de la dolce vita version L. A. Et le souvenir, obsédant, du drame qui a brisé sa carrière et broyé sa vie.

    Construit en un jeu de miroirs où se mêlent passé et présent, rêve et réalité, la " mauvaise vie " de Charles Dulac se lit comme un polar psychologique brillamment inspiré de la littérature policière anglaise si chère à l'auteur des Chroniques d'Oliver Alban.
    Charles est de ces êtres que la réalité contrarie. À lui-même, il a toujours préféré son double fictif, Little Charlie. À la vraie vie, celle des livres. Aux faits, les fantasmes irrésolus qui réchauffent sa solitude. Il aurait pu en être autrement. Si Teddy, son grand amour impossible, l'avait aimé. S'il ne s'était trouvé mêlé au sombre crime qui les a obligés à quitter brusquement L. A., menant finalement à la mort de Teddy. Quand resurgit celui qu'il juge responsable de cette tragédie, Charles ne peut plus fuir : il doit enfin accepter de se confronter à son passé tel qu'il fut.

    Le roman le plus personnel du biographe remarqué d'Agatha Christie, Patricia Highsmith et Enid Blyton.
    Hommage à la littérature, au cinéma et au way of life anglo-saxons, nostalgie des héros de l'enfance qui ne nous quittent jamais tout à fait, fascination pour les personnages doubles et les existences entravées par leurs propres démons : on retrouve dans ce nouveau roman tous les thèmes de prédilection du père d'Olivia Sturgess, mais c'est la première fois qu'il les aborde de manière aussi intime et personnelle.

  • Tandis que, dans les profondeurs marines, le Nautilus se rapproche de son objectif... Découvrez Jules Verne en personnage de fiction. L'écrivain, perturbé par un énigmatique « livre d'eau » semble pris d'une frénésie d'écriture. Sur sa route, il croise de mystérieux personnages - un petit garçon sans nom, une princesse indienne- qui tous, le conduisent à Nemo !... Commence alors l'épopée fantastique et bien connue du professeur Aronnax et du marin Ned Land...

  • Kafka

    François Rivière

    Prague, 1919. au cours de l'enquête qu'il mène sur la mort mystérieuse de son ami raban, franz kafka est recruté par un groupe d'anarchistes. il est chargé d'une mission périlleuse au château murnau cessa de tourner autour d'emile et revint vers kafka qui se tenait immobile à quelques pas de la chaise.
    - dieu n'a pas créé l'homme heureux, n'est-ce pas ? pourquoi tenterais-je de remédier à cela ?
    Sans même guetter une réponse de kafka, le savant se précipita vers le tapis roulant qui apportait dans le laboratoire une série d'instruments étranges. kafka comprit alors qu'il serait l'objet de la prochaine expérience.
    - savez-vous ce qu'a dit le philosophe ? demanda-t-il à murnau : la vie sans introspection n'est pas digne d'être vécue murnau sourit :
    - tout dépend de quel côté on se trouve.
    C'est à cette seconde précise que la bombe explosa.
    Ce roman-métamorphose de françois rivière, qui mêle terreur et suspense, est un hommage aux maîtres du cinéma expressionniste.

    Sur commande
  • Tabou

    François Rivière

    Histoire mystrieuse dans les milieux cinmatographiques de Hollywood. Par l'auteur de Fabrique.

  • Julius exhume

    François Rivière

    • Seuil
    • 31 August 1990
    Sur commande
  • Blake et Mortimer HORS-SERIE ; la fiancée du Dr Septimus Nouv.

    À Londres, Philip Mortimer et le jeune Richard, neveu de Francis Blake, dînent avec James Whale. Le réalisateur de L'Homme invisible prépare un film consacré à la célèbre affaire de la « Marque Jaune ».



    En sortant de l'hôtel, Mortimer et Richard manquent de se faire écraser par une voiture sans conducteur. Dans la nuit, James Whale est réveillé par une voix féminine psalmodiant à la radio une phrase en forme de menace.



    Intrigué, Mortimer téléphone à Blake. Celui-ci lui apprend que le docteur Septimus avait une collaboratrice : une biologiste nommée Ursula Phelps. Etrange coïncidence, Richard a récemment lu un article signé « Phelps », expliquant que l'électricité organique pouvait déplacer des objets à distance.



    Bien décidés à éclaircir ce mystère, les trois hommes s'aventurent jusqu'au cottage abandonné du docteur Septimus. Dans le désordre de son laboratoire, ils vont découvrir son oeuvre ultime...



    Avec cette nouvelle mêlant l'humour au surnaturel, François Rivière, biographe d'Edgar P. Jacobs, et Jean Harambat, auteur des remarqués Opération Copperhead et Detection Club, rendent hommage au cinéma fantastique et à la littérature populaire des années 30. Une histoire savoureuse au ton so british !

    awaiting publication
  • Un mystérieux événement s'est déroulé en 1962 à Yonge, petite ville de Charente-Maritime, dans le cours de Mme Leprince. Julian Dransfield, un journaliste anglais, décide de se rendre sur place pour mener l'enquête auprès des derniers témoins. Ces derniers lui révèlent l'existence d'un étrange petit garçon, Oscar, parisien arrivé en cours d'année scolaire, étrangement disparu après les faits... Dans une atmosphère troublante (et très british), un va-et-vient temporel subtil et efficace se noue entre l'enquête « policière » de Julian et les événements qui se sont déroulés plusieurs décennies auparavant dans cette bourgade charentaise.

    Sur commande
  • Fabriques

    François Rivière

    • Seuil
    • 1 September 1977
  • Un cocktail chinois drlement pic! A partir de 11 ans.

  • A Washington, tout commence, pour Jonathan Cap, dans une bibliothque bien tranquille. A partir de 11 ans.

empty