Frédéric Potier

  • Ceci est un plaidoyer en faveur de l'universalisme des droits; d'une République forte et généreuse.

    Face aux tensions et discriminations qui enflamment la France, souvent amplifiées par les réseaux sociaux, Frédéric Potier, délégué à la DILCRAH, propose un état des lieux aussi documenté qu'alarmant des discours et des actes de haine en France. Ce combat n'est pas le monopole réservé à une ou plusieurs « communautés » ; il ne fait qu'un ; il est le nôtre, celui de la République.

    Lutter contre le racisme, l'antisémitisme, la LGBT-phobie, au nom d'idéaux qui nous sont communs ; s'y opposer pour les mêmes motifs que nous refusons la peine de mort ou la torture, car il s'agit tout simplement de violations des droits humains fondamentaux ; voici les valeurs, inspirées des Lumières, qui doivent être érigées en principe moral et politique.

    Placée sous le patronage des grandes figures de l'humanisme politique, Michel Rocard et Robert Badinter en tête, ce plaidoyer pour l'action républicaine et citoyenne fait barrage aux fléaux - xénophobie, crispations identitaires, peur de l'altérité - qui minent aujourd'hui les fondements de notre République ; avec une foi constante, inaltérable dans les vertus de notre démocratie.

    Les droits d'auteur de cet ouvrage seront reversés au Mémorial de la Shoah.

  • Pierre mendes-france, la foi democratique Nouv.

  • Le racisme et l'antisémitisme sont des sujets hautement sensibles dans la France contemporaine. Les multiples débats et polémiques méconnaissent pourtant la dimension juridique de ces phénomènes, alors qu'elle est fondamentale. Ce recueil donne donc à voir les principaux textes nationaux, européens et internationaux visant à lutter contre le racisme et l'antisémitisme. L'objectif consiste, non seulement à améliorer la connaissance de ces textes, mais aussi à faire oeuvre citoyenne en fournissant aux lecteurs un outil pratique de lutte contre les discriminations.

  • À jour des loi organique et loi du 2 décembre 2019 visant à clarifier diverses dispositions du droit électoral À l'approche des échéances électorales de 2020, la connaissance du droit électoral est plus que jamais indispensable aux élus, candidats, fonctionnaires, journalistes et citoyens. Outre le Code électoral stricto sensu, ce code comporte de nombreuses annexes thématiques relatives, notamment, à différentes élections (président de la République, représentants au Parlement européen, exécutifs locaux) et aux procédures référendaires (nationale et locale).

    Il contient également les textes relatifs aux réunions publiques, aux fichiers politiques, aux sondages d'opinion, au financement de la vie politique et au contentieux électoral.

    Cette 13e édition intègre notamment :

    Les lois n°2019-1268 et n°2019-1269 du 2 décembre 2019 visant à clarifier diverses dispositions du droit électoral ;
    La loi organique n°2019-221 du 23 mars 2019 relative au renforcement de l'organisation des juridictions ;
    La loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice ;
    La loi n° 2018-1202 du 22 décembre 2018 relative à la lutte contre la manipulation de l'information.

  • Cette histoire de l'élection présidentielle en France est accompagnée d'analyses des moments cruciaux des campagnes électorales de 1965 à 2012.

    Sur commande
  • Outre le Code électoral, ce code comporte de nombreuses annexes thématiques relatives, notamment, à différentes élections (président de la République, représentants au Parlement européen, exécutifs locaux) et aux procédures référendaires (nationale et locale).

    Il contient également les textes relatifs aux réunions publiques, aux fichiers politiques, aux sondages d'opinion, au financement clé la vie politique et au contentieux électoral.

    Les nouveautés:

    Cette onzième édition est à jour des modifications les plus récentes apportées au Code électoral :
    -en addendum la loi du 6 décembre 2013 portant application de l'article 1 1 de la Constitution ;
    -la loi du 15 novembre 2013 portant diverses dispositions relatives aux outremer ;
    -le décret du 18 octobre 2013 portant application de la loi n°2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, clés conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral ;
    -les lois du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique ;
    -la loi du 5 août 2013 fixant le nombre et la répartition des sièges clé conseiller de Paris ;
    -la loi du 2 août 2013 relative à l'élection des sénateurs ;
    -les lois du 17 mai 2013 relatives à l'élection clés conseillers départementaux, des conseillers municipaux et clés conseillers communautaires et modifiant le calendrier électoral.

    Et toujours:

    La jurisprudence la plus récente et les commentaires relatifs à la matière.

empty