Florian Pigé

  • Extraordinaire

    Florian Pigé

    Quand sa maman invite le petit héros de cette histoire à souffler ses dix bougies, elle l'engage à faire un voeu vraiment extraordinaire : 10 ans est un âge très spécial ! Alors il ferme les yeux et il n'y va pas avec le dos de la cuillère. Sauf que, lorsqu'il se réveille le lendemain... Des dinosaures ! Partout dans le jardin ! Aussi effrayé qu'émerveillé, le garçonnet songe à la punition qui l'attend, au moins aussi grosse que le stégosaure caché derrière la balançoire...
    Comment faire disparaître des monstres de plusieurs tonnes ?

  • Bulle d'été

    Florian Pigé

    • Hongfei
    • 22 August 2019

    Au bord de la piscine, le temps est comme suspendu pour le jeune garçon qui termine son petit-déjeuner les pieds dans l'eau. C'est bientôt la fin des vacances. Livré à lui-même, ses parents travaillant toute la journée, l'enfant plein d'imagination occupe son temps à mille petites activités. L'après-midi, une cape sur le dos, il enfourche son vélo, nourrit tous les chats de la rue et parfois, quand il a de la chance, croise Lily... Il ne connaît que son prénom. Elle est jolie. Lui, timide. Demain c'est la rentrée. Il reste tant à faire :
    Dessiner encore, construire une cabane, observer les étoiles, sourire à Lily.

  • Si curieux

    Florian Pigé

    • Hongfei
    • 23 August 2018

    Une petite tortue part en exploration. Curieuse, elle veut toujours aller voir ce qui se cache plus loin, plus haut, plus bas, dans un sens comme dans l'autre.
    Certains pensent que la curiosité est un vilain défaut. C'est normal de se poser des questions... D'ailleurs, notre tortue est si curieuse qu'il lui arrive même d'explorer sa propre carapace.
    Et si, au final, elle se demande « qui peut bien être assez curieux pour lire cette histoire ?
    », n'en doutons pas, elle ira voir...
    Un livre histoire toute en simplicité visuelle, textuelle et d'intention où un monde divers s'offre avec bienveillance à un "si curieux" qui, plein d'élan dans la vie, saura le parcourir et se découvrir lui-même.

  • Si gourmand

    Florian Pigé

    • Hongfei
    • 24 May 2018

    Un cacatoès très gourmand file à travers son monde à la poursuite de toute sorte de nourriture. Avalant tout ce qui passe (un papillon, une libellule), il attrape parfois n'importe quoi (un serpent). Certaines fois c'est juste pour le plaisir de goûter (un flocon).
    D'autres fois, il sait se tapir et patienter longtemps même s'il ne résiste pas à la tentation devant une pomme qui ne lui appartient pas... Mais comment lui en vouloir alors qu'il sait si bien faire grandir l'amitié.
    Une histoire toute en simplicité visuelle, textuelle et d'intention où un "gourmand" plein d'élan qui aime tout goûter, commet parfois quelques erreurs mais s'avère très partageur.

  • Si petit

    Florian Pigé

    • Hongfei
    • 15 February 2018

    Une petite girafe grimpée sur un rocher fait face à un vide immense. Elle n'a pas l'air inquiet. Est-elle seule ? Non. Une voix surgit, qui "regarde" le girafon comme il est : « si petit » ! Celle qui parle apparaît bientôt à l'image : une grande girafe bienveillante, soutien de son « si petit » qui est aussi voyageur et courageux, qui n'a peur ni de l'aventure ni de l'inconnu, qui explore tous les recoins de son univers, fait des bêtises, et à qui il arrive d'avoir besoin d'un peu d'aide. Aujourd'hui, il est tout petit, mais demain, il ira loin !
    Une histoire toute en simplicité visuelle, textuelle et d'intention : un "grand" porte son regard avec bienveillance sur un "si petit" qui, plein d'élan dans la vie, a encore besoin d'aide mais saura en apporter en retour.

  • Comme tous les jours, perchée sur sa cabane, une petite fille observe la forêt. Tiens, un nouvel arbre étrange dépasse tous les autres. Mais est-ce vraiment un arbre ? Intriguée, elle décide d'aller voir de plus près.

  • Dans sa forêt, Ours connaît tous les arbres, leurs soupirs, leurs couleurs et le chant du vent dans leurs branches. Il connaît les autres animaux et la rivière, toujours vivante. Ours connaît tout, mais il se sent seul. Nour, elle, a connu bien des bois qu'elle a traversés en courant, en se cachant, en cherchant un abri sans répit. Toujours à fuir ou se tapir, la souris n?'a pas d'ami. Jusqu?à ce jour où elle découvre un arbre tranquille au pied d'une rivière, ce jour où toute la forêt retient son souffle car Ours et Nour sont sur le point de se rencontrer.
    Et la solitude, sur le point de s'échapper.

  • Un jeune loup, plein du désir de vivre sa vie et de trouver un ami, quitte la meute. Mais partout dans la forêt, on pense qu'un loup est un loup, gourmand, effrayant et imprévisible. Aussi, tous les animaux le craignent et l'évitent. Même lorsque, tombé à l'eau, il court le plus grand des dangers et crie à l'aide.
    C'est alors qu'une main lui porte secours, la main d'un enfant...

  • Chut !

    ,

    • Hongfei
    • 2 March 2017

    Monsieur Franklin aime le silence.
    Alors quand un oiseau se pose sur son toit pour y chanter, il s'énerve : « CHUT ! CHUT ! CHUT ! » Mais l'oiseau n'est pas près de s'en aller...

    Voici comment un petit grognon découvre que la vie peut être belle !

  • Les Presque-Rien sont des êtres minuscules qui vivent cachés sous les feuilles des arbres et dor-ment dans la mousse. Angelo est l'un d'eux. Pour un Presque-Rien, il a un esprit très aventurier et ne craint pas du tout l'ogre qui effraie tant ses congénères. Un jour, Angelo décide de se construire un radeau avec une coquille de noix et part découvrir ce qui se cache à l'autre bout du lac. Et très vite il tombe nez à nez... avec l'ogre chaussé de bottines rouges qui l'emporte dans sa poche. Ainsi prend fin le périple d'Angelo... À moins que ce ne soit que le début du voyage...

  • Au-dessus de la banquise, des montgolfières glissent dans les airs. Des quoi ? Les ours blancs, engourdis, observent ces drôles de bêtes colorées. Ils tentent d'en attraper une. pour savoir ! A force de volonté, d'ingéniosité et d'acrobaties, ils y parviennent enfin. C'est peu dire que le navigateur est surpris et agacé. Mais comment résister à l'envie d'inviter ces curieux à partir explorer le monde en ballon avec lui ?



    Dans cette allégorie de l'enfance en éveil et en mouvement, les auteurs adoptent résolument le point de vue des jeunes enfants sérieusement curieux et que rien n'arrête dans leur désir de découverte, ni les obstacles de la pesanteur ou de la distance, ni la peur de l'inconnu. Les ours, d'abord assis comme des tout-petits, se lèvent et s'enhardissent. Leurs gestes sont gauches, leurs tentatives maladroites et malaisées. Mais elles valent expérience. Et si le succès tient un peu de l'aubaine, les effets n'en sont pas moins considérables. A commencer par la découverte des possibles et l'entrée dans un autre monde - celui des « grands » - qui les accueille et les invite à poursuivre dans un même élan pour aller plus haut, plus loin.

  • Monsieur Fée n'est pas comme les autres fées de la forêt. Quand il essaye d'imiter la Fée des Bisous qui pique les fesses des amoureux, il ne provoque qu'éclats de rire. Quand il tente de faire apparaître des pansements comme la Fée des Bobos, il n'arrive qu'à changer les arbres en barbe-à-papa. Pensant n'être qu'un bon à rien en tant que fée, il découvre un jour une ville toute grise où tout le monde est triste. Et là, toutes ses erreurs amènent de la couleur sur les murs et des rires dans le métro. Il réalise alors qu'il ne faisait pas tout de travers, mais juste à sa manière. Plus tard, à son retour dans la forêt, il se rend compte que tout le monde est triste et que toutes les couleurs ont disparu...

  • Samuel n'aime pas le nouvel endroit où il habite : les arbres monstrueux, les chemins bordés de buissons impénétrables et les prairies marécageuses du bocage le mettent mal à l'aise. Mais un jour, le jeune garçon rencontre Églantine, ses rochers et ses histoires... Blandine Pluchet est physicienne de formation et écrivaine. Elle n'a de cesse à travers ses écrits, tant pour la jeunesse que pour les adultes, d'éveiller la curiosité à la nature et à la beauté du monde, tant celui du ciel nocturne que celui de tous les vivants qui peuplent notre Terre.

  • Petit fantôme fête aujourd'hui ses 1000 ans. C'est un grand jour et il est temps pour lui de trouver sa propre maison à hanter. En route à la recherche de son propre foyer, il trouvera d'abord une toute petite et mignonne maison d'oiseaux et ensuite un vieux bateau sous l'eau, mais aucun de ces endroits ne lui convient. Mais quand il trouve enfin une maison dont la fenêtre est restée ouverte, il est découvert par Nathan, un petit garçon qui n'a pas du tout peur de lui. Nathan va tenter de lui apprendre à être effrayant, et il aura même une idée sur la maison que le petit fantôme pourrait aller hanter...

  • Deux îles bien différentes existent non loin d'ici, juste séparées par un bras de mer. Sur la première, il pleut tous les jours, du matin jusqu'au soir. Sur la deuxième, il ne pleut jamais : ses plages sont toujours ensoleillées. Les habitants de l'île pluvieuse restent derrière leurs fenêtres et ne sortent jamais sans leur parapluie : ce sont en effet des chats très distingués. Ils ne se mouilleraient pour rien au monde.

    Mais un matin, ils voient arriver à la nage un chat de l'autre île, celle qui ruisselle de soleil. Ce nouvel arrivant n'a vraiment rien de distingué : il saute dans les flaques et danse en riant sous la pluie. Elle est si rare chez lui ! Après avoir sans succès tenté de lui apprendre les bonnes manières, les chats au parapluie chassent ce Sauvageon. Mais la pluie redouble d'intensité et l'eau commence à monter, monter et encore monter ! Une catastrophe se prépare.

    Il est toujours possible de s'enrichir de nos différences. Ces chats qui craignent l'eau et la pluie sont ainsi par habitude et refusent de changer : ils ne comprennent pas ce Sauvageon qui aime tant jouer dans les flaques. Mais lui qui ne craint donc pas cette eau reviendra les sauver quand leur île sera inondée.

empty