Fleur Oury

  • Premier matin

    Fleur Oury

    Aujourd'hui, c'est le jour de la rentrée des classes, et Petit Ours refuse de se lever.
    Petit Ours a peur. Et s'il oubliait son cartable ? Et si la maitresse le grondait ? Et si il perdait tout ses copains ? Sur le chemin de l'école, à travers la luxuriante forêt peuplée d'animaux, Grand Ours rassure son petit. L'école, ce sera aussi l'endroit où apprendre à peindre, à jouer, à lire, et à grandir...
    Pour son premier album destiné à la jeunesse Fleur Oury décrit, avec une grande tendresse, les appréhensions de l'enfant lors du « premier jour ». Fondus dans un paysage dense, les animaux de la forêt prennent vie sous les feutres colorés de l'artiste. Un album tout en douceur d'une grande force graphique.

  • Dimanche

    Fleur Oury

    Aujourd'hui c'est dimanche.
    Clémentine passe la journée chez Mamie avec ses parents. Elle s'ennuie un peu.
    Jusqu'au moment où, dans le jardin, elle découvre un trou dans la haie et passe de l'autre côté. Elle partagera alors avec sa grand-mère un secret extraordinaire...

  • Même plus peur !

    Fleur Oury

    Le pauvre ours est bien embêté : il ne fait plus peur du tout aux enfants... Bien décidé à remédier à ce problème, il va rendre visite à quelques confrères à la réputation effrayante pour connaître leur secret...

  • Un tout-petit est assis, « seul en scène ». Il est rejoint par un animal. Puis par un autre sur la page suivante, puis encore un autre...
    Chaque animal souhaite offrir à l'enfant la qualité qui a le plus de valeur pour lui, un peu comme des bonnes fées qui se pencheraient sur son berceau. Mais chaque nouvel animal estime que son don à lui est bien plus important pour l'enfant. La souris promet de lui offrir la sensibilité, la tortue la patience, la vache la générosité...
    La mère arrive alors, se dirigeant vers son petit, tandis que tous les animaux sont un peu vexés et quittent la scène, sauf un, l'escargot, qui n'avait pas encore eu l'occasion de s'exprimer.
    /> Il aura alors le mot de la fin : avant toutes autre chose, c'est évidemment d'amour dont un enfant a besoin...

    awaiting publication
  • Un matin de printemps, la maison de cette petite famille de blaireau se met tout doucement à grandir, à pousser, à bourgeonner. Des petits changements d'abord imperceptibles puis un peu perturbants. Drôles de moments que ceux où on a l'impression d'être la seule à ne pas changer. Le ventre de maman s'arrondit, celui de papa aussi.
    Il faudra beaucoup de tendresse, des mots qui éclairent et qui rassurent la nuit, et du temps pour que voilà, un matin,... on se retrouve grande soeur, le coeur gonflé d'amour...

empty