Actes Sud

  • La gladiature est un phénomène économique et social fondamental pour la compréhension de la civilisation romaine. Complexe et diverse, elle est souvent caricaturée pour ne voir dans cette pratique qu'une exaltation des penchants sanguinaires et barbares des Romains. Depuis les premiers auteurs chrétiens, ce phénomène est toujours abordé avec une certaine distance et un a priori moral constant. Pourtant, malgré la condamnation de ces tueries, ce spectacle continue à passionner par le biais de péplums qui s'appuient toujours sur la vision moralisante et voyeuriste du xixe siècle. Pour éviter ce travers, il est nécessaire de poser certaines questions : pourquoi ce qui n'est au départ qu'un rituel funéraire prend-il une telle ampleur, et pourquoi ces gladiateurs esclaves, qui se révoltent avec Spartacus, deviennent-ils ensuite des volontaires idolâtrés par les foules ? Il convient également de percevoir le caractère fondamentalement technique des gladiateurs : le mirmillon, le rétiaire ou le thrace sont le fruit d'une évolution séculaire et ont leur propre signifi cation aux yeux du public. Ce phénomène doit aussi être apprécié sous l'angle économique : quels ressorts financiers et politiques permettent d'entretenir des milliers de gladiateurs pendant trois siècles ?
    Cet ouvrage introduit aussi le lecteur dans le ludus, là où vivent et où s'entraînent les gladiateurs, là où leurs armes sont élaborées. On suit enfi n les gladiateurs dans l'arène, jusqu'à l'instant crucial où le vaincu remet son sort entre les mains du public.
    Ainsi, en s'appuyant sur les textes et l'épigraphie, sur un corpus iconographique de plus de mille cinq cents représentations de gladiateurs et sur les enseignements les plus récents de l'archéologie expérimentale, il est possible de mieux comprendre la réalité de la gladiature. Par son universalité et sa durée, elle constitue une composante forte de la pax romana, et non une marque de décadence.

  • Comment vivait-on sous l'Empire romain ? Quels dieux étaient vénérés ? Et aujourd'hui, que nous reste-t-il de cette période ? Des questions simples et des réponses claires pour tout connaître sur cette grande civilisation.

  • Infâme ou glorieuse, la piraterie est née avec les premiers bateaux, dans l'Antiquité. Elle a créé une mythologie d'aventures qui a fasciné des générations d'enfants. À l'abordage !

  • En quelques siècles, Rome est passée du statut de simple village à celui de capitale d'un immense empire qui a rayonné sur toute la Méditerranée.
    Par la conquête, elle a diffusé sa culture et son mode de vie, notamment en Gaule et en Égypte. Comment vivaient les Romains ? De la République à l'Empire, de l'organisation politique à la religion en passant par le commerce, l'éducation, l'agriculture, les jeux, la guerre. Les Romains à petits pas explique le fonctionnement de cette société qui a laissé de nombreuses traces et qui a considérablement influencé la nôtre.

  • Redoutés par les marins, les pirates ont écumé les mers depuis l'Antiquité, car la domination des eaux de navigation a de tout temps représenté un enjeu économique considérable. Les auteurs des Romains à petits pas et de La Grèce antique à petits pas nous font ici découvrir un monde particulier où règnent la violence, les rapts et les vols. Pirates, corsaires ou flibustiers ont, jusqu'à aujourd'hui, fait régner la terreur sur les océans et dans les ports mais ont permis aussi la découverte de nouveaux territoires et nous ont laissé des légendes et des noms illustres : de Barbe-Noire à Jack Rackham (oui, celui de Tintin !), de Jean Bart à Dugay-Trouin, ces hommes intrépides nous font toujours rêver.

  • Comment le peuple grec s'est-il implanté en Méditerranée ? Qui furent les grands guerriers et les hommes politiques célèbres ? Comment était la vie quotidienne à Athènes, à Sparte ?
    Explorer l'histoire de la Grèce antique, c'est découvrir une civilisation dont la richesse culturelle n'a cessé de rayonner sur le monde occidental. Les Grecs anciens ont inventé la démocratie, la philosophie, le théâtre. Précurseurs dans les domaines des sciences et de la médecine, de l'économie, de l'urbanisme, ils nous ont légué - outre un modèle d'organisation sociale - de somptueux monuments et une mythologie dont les dieux et les héros peuplent les arts et la littérature.

empty