Emmanuel Laurentin

  • En un demi-siècle, la France a assisté à une immense révolution des conditions de la vie rurale. C'est d'abord l'abandon de la traction animale et la mécanisation. Mais aussi la transformation des modes de vie dans les familles, cessant rapidement de faire cohabiter sous un même toit trois générations de paysans, offrant de plus en plus d'autonomie aux femmes. Sans compter les combats politiques qui, de la Bretagne des années soixante au Larzac des années soixante-dix, émaillent cette période pendant laquelle le poids électoral des agriculteurs s'est pourtant progressivement estompé.
    Depuis les années 60, la France a connu ce qu'on a appelé la déprise, c'està-dire le recul des terres agricoles. Mais bien plus importante fut la déprise symbolique, l'indifférence générale au profond changement de ceux qui exploitaient ces terres, le sentiment de ces paysans de ne plus compter pour rien.
    Ce livre voudrait témoigner de cet immense bouleversement du rapport de notre pays au monde rural.
    La partie « Documents » comprendra des documents iconographiques et de grands entretiens avec plusieurs grandes figures comme Alexis Gourvennec, leader paysan breton au début des années 60, Edgar Pisani, ancien ministre de l'agriculture du Général De Gaulle entre 1961 et 1966 ou encore José Bové.

  • Comment l'histoire longue de la République française, de ses promesses et de ses impasses, peut-elle aider à comprendre les attentats de janvier 2015 ? Que s'est-il passé, de la décolonisation à la fin des années 1980, quand la France s'est mise à rêver d'une République métissée ? Pourquoi les politiques se sont-ils montrés aussi surpris, dans les années 1990, du retour des religions dans l'espace public ? Comment la question de l'identité nationale a-t-elle resurgi dans le débat public depuis une quinzaine d'années ?
    Le terrorisme n'est pas un phénomène nouveau en France : depuis les années 1880 et tout au long du XXe siècle, la République a essuyé toutes sortes de contestations et d'attentats. Au cours de son histoire mouvementée, elle a sans cesse dû s'adapter aux mutations de la société française, et entendre ses revendications.

    Sur commande
  • Qui aurait pu imaginer un basculement du monde vers l'Asie, dominé par la Chine ? Ou la renaissance de l'islam sous une forme politique et guerrière ? En Europe, qui aurait pu prédire un tel regain de l'extrême droite et du populisme ? En France, qui aurait pensé qu'Emmanuel Macron deviendrait président de la République ?
    Interrogé par Emmanuel Laurentin, Marc Ferro porte son regard d'historien sur l'actualité. Il montre comment les grandes tendances d'aujourd'hui plongent dans le passé et ne sont jamais à l'abri de retournements. Décidément, l'Histoire nous réserve quelques surprises et il est bien difficile de trouver une logique aux bouleversements de notre temps.

empty