Littérature traduite

  • En pleine nuit d'orage, l'appel au secours d'une famille. Autour de leur maison, un homme à capuche qui rôde. La police qui n'arrive qu'au petit matin. Le spectacle d'un carnage : du sang partout. Mais aucun corps. Ni parents. Ni enfants.
    Mila, experte en enlèvements, ne voulait plus jamais enquêter. Mais tout porte à croire que le chuchoteur est de retour. Mila n'a pas le choix : il faut à tout prix l'empêcher de frapper à nouveau.

  • 5 petites filles ont disparu. 5 petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche. Lorsqu'un sixième bras est retrouvé, le criminologue Goran Gavila et la spécialiste des affaires d'enlèvement Mila Vasquez, sont mis sur l'enquête. Pour eux, ces mises en scène macabres savamment orchestrées sont l'oeuvre d'un seul psychopathe, qu'il va leur falloir débusquer...

  • Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l'hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.

    Un jour, une consoeur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d'arriver en Italie.
    Seul hic, c'est une adulte. Elle s'appelle Hanna Hall et elle est persuadée d'avoir tué son frère pendant son enfance.

    Intrigué, Gerber accepte mais c'est alors qu'une spirale infernale va s'enclencher : chaque séance d'hypnose révèle plus encore le terrible passé d'Hanna, mais aussi qu'elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?

  • Une jeune femme est retrouvée dans les bois, nue, une jambe cassée. Elle a réussi à s'échapper après une longue séquestration. Elle se souvient de peu de choses un homme, un labyrinthe, un bébé... Son identité est cependant retrouvée : il s'agit de Samantha Andretti, dont l'enlèvement avait été surmédiatisé quinze ans auparavant. Sa réapparition fait la une de tous les journaux et met la police dans l'embarras. Le détective privé Bruno Genko décide de reprendre l'enquête qu'il avait démarrée à l'époque. Mais la donne a changé car Genko, atteint d'une maladie grave, sait que ses jours sont comptés et que cette mission sera pour lui la dernière.
    Le compte à rebours s'enclenche, tandis que plane l'ombre du Chuchoteur...
    />

  • Rome va plonger dans les ténèbres pendant vingt-quatre heures, toutes les lumières de la ville vont s'éteindre.Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met à frapper. Aucun habitant n'est à l'abri, même enfermé à double tour. Crime après crime, le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce.Marcus, pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu lui vouloir une mort si douloureuse ?Épaulé par Sandra, photographe de scènes de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...L'intrigue sombre se déploie avec un sens du suspense toujours aussi efficace. L'Amour des livres.Traduit de l'italien par Anaïs Bouteille-Bokobza. 

  • Sept ans après s'être mesurée au Chuchoteur, Mila Vasquez travaille aux Limbes, le département des personnes disparues. Incapable d'éprouver la moindre émotion et portant dans sa chair la marque des ténèbres, Mila excelle dans la recherche de ceux qui, un jour, se sont évanouis dans la nature. Elle seule ne peut oublier ces « victimes potentielles d'homicides ». Soudain, l'un d'eux réapparaît... et tue. Un à un, ceux dont les portraits ornent les murs des Limbes, reviennent, transformés en assassins. Epaulée par l'agent spécial Simon Berish, expert en interrogatoires et féru d'anthropologie, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une « hypothèse du mal ».

  • Malefico

    Donato Carrisi

    Marcus, le héros pénitencier du Tribunal des âmes, se réveille d'un coma à Prague, amnésique. À son chevet, il trouve deux enveloppes : l'une renferme un billet de train pour Rome et la promesse d'y retrouver son passé ; l'autre 20 000 euros et un passeport sous une fausse identité. Laquelle choisir ? Marcus opte pour un retour à Rome, qui le mène directement au Vatican où on lui explique le don qu'il avait de repérer le mal dans le quotidien des gens. Après une remise à niveau intensive, Marcus est prêt à reprendre ses fonctions, pile au moment où une psychose généralisée se déclenche à Rome : de jeunes couples d'amoureux se bécotant dans leur voiture aux abords de Rome sont retrouvés assassinés. Le même modus operandi est employé à chaque fois : l'homme est abattu d'une simple balle dans la nuque, alors que la femme a été longuement torturée avant sa mise à mort.
    Marcus se met à errer sur les scènes de crime à la recherche d'indices lorsqu'il retrouve Sandra, l'enquêtrice photo pour la police scientifique. Leurs soupçons se tournent vite vers le médecin légiste en charge de l'affaire, qui semble délibérément masquer des informations clés. Ils vont découvrir que non seulement le médecin est à la tête d'une secte férue d'ésotérisme, mais que par le passé, il dirigeait une clinique pour enfants criminels. À l'époque, un jeune Russe, fils d'ambassadeur, lui avait été confié après avoir été accusé du meurtre de sa soeur jumelle.
    Entre personnages troubles et rythme affolant, une construction vertigineuse qui plus que jamais prouve l'extraordinaire talent de Donato Carrisi pour tisser des intrigues ultra-complexe. Les coups de théâtre s'enchaînent et les multiples récits entrelacés finissent toujours pas se recouper de manière sensationnelle.

  • Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables. Marcus est un homme sans passé. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd'hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante kidnappée. Sa spécialité : analyser les scènes de crime. Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d'un immeuble désaffecté. Elle n'a jamais tout à fait cru à un accident. Leurs routes se croisent pour les conduire chacun au carrefour où il faut choisir entre la vengeance et le pardon.

  • La nuit du 14 au 15 avril 1912, le Titanic sombre. Dans sa cabine de première classe, un passager revêt un smoking et remonte sur le pont. Au lieu de chercher à sauver sa peau, il allume un cigare et attend la mort. En 1916, dans les tranchées du mont Fumo, quatre ans jour pour jour après le naufrage du Titanic, un soldat italien est fait prisonnier. À moins qu'il ne révèle son nom et son grade, il sera fusillé le lendemain. Jacob Roumann, médecin autrichien, n'a qu'une nuit pour le faire parler. Mais le prisonnier veut diriger l'interrogatoire. Sa vie, décrète-t-il, tient à trois questions : « Qui est Guzman ? Qui suis-je ? Et qui était l'homme qui fumait sur le Titanic ? » Dans ce huis clos se noue alors entre les deux ennemis une alliance étrange autour d'un mystère qui a traversé le temps et su défier la mort.

    « Ce récit à tiroirs est une ode au plaisir de raconter. » François Lestavel, Paris Match.

empty