Le Telegramme

  • Mathurin Méheut, né en 1882 à Lamballe, est souvent considéré comme le peintre de la Bretagne tant il s'est attaché au cours de sa vie à en immortaliser les traditions à une époque où elles n'étaient pas encore passées dans le domaine du folklore.
    Cette volonté d'observer le monde et de s'en faire le témoin fidèle et précis, remarquée par Albert Kahn pour les Archives de la planète, restera une ligne directrice du travail de Méheut, qu'il soit au laboratoire maritime de Roscoff, au Japon ou dans les tranchées de la Première Guerre Mondiale.
    La grande diversité de sa recherche artistique et les nombreuses techniques auxquelles il s'est essayé dressent le portrait d'un travailleur obstiné et productif.
    Ce livre retrace les grandes étapes de sa vie d'artiste, des premiers dessins représentant les rues de Lomballe au succès de ses grands décors. A travers les thématiques chères à Méheut, Dominique Lebrun présente les éléments significatifs de son oeuvre.

  • Cet album offre un tour d'horizon du travail de Julian Taylor, des ports bretons aux maisons corses, des ruelles de Venise au Causse enneigé, au fil des saisons et des marées.

    L'oeuvre de Julian Taylor se caractérise par la précision de son trait, l'acuité de son regard sur le sujet, ainsi que par un travail complexe et subtil de la couleur. Selon la composition des touches de blanc et de bleu, la mer est, tour à tour, calme ou mouvementée, tandis que les camaïeux de couleurs réinventent les ciels bretons comme les vignes du Sud.

    Les textes de Dominique Le Brun éclairent les toiles, effleurent leur mystère et réinventent l'histoire qui se joue dans chacune d'entre elles. Ce panorama très complet permet au lecteur d'appréhender la créativité de ce peintre contemporain.

  • Entre la rivière et l'océan, Bénodet est un site particulier où la lumière se fait douce et changeante. Les peintres officiels de la Marine ne pouvaient rester insensibles à l'appel de ces lieux et ils sont venus poser leur chevalet sur le motif. De multiples sites se sont offerts à leurs pinceaux : le port de plaisance bien à l'abri au fond de la baie, connu pour attirer de belles coques, dont l'élégante silhouette de Pen Duick; l'anse de Penfoul où quelques épaves ont trouvé le repos; la pointe du Coq et son phare, les plages de sable blond du Trez, de la pointe Saint-Gilles ou du Letty; ou encore la Mer Blanche, qui attire de nombreux oiseaux marins. La ville elle-même a un charme certain, village de pêcheurs devenu station balnéaire, elle associe chapelle et maisons anciennes aux coquettes résidences estivales.

    C'est une promenade inattendue que nous invite cet ouvrage : visiter Bénodet avec pour guides l'oeil et le pinceau de seize artistes. Certains se sont attardés à saisir les mouvements de la marée dans l'anse du Petit Moulin peuplée de roseaux et de sauvagines, d'autres ont préféré le va et vient des bateaux à l'entrée de l'estuaire, le charme de la chapelle du Perguet ou les bois polis du chantier naval. L'auteur, Dominique Le Brun, accompagne le lecteur dans la découverte de ces sites exceptionnels et présente le regard de chacun des artistes.

empty